American Horse Ranch

American Horse Ranch - Forum RPG humain/equin
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Solitude. | PV. Dawn Heather

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Solveig E. Nachtfalter

avatar

Masculin Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Humain
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Solitude. | PV. Dawn Heather   Lun 25 Juil - 23:08

“SOLITUDE„
«Those who dream by day are cognizant of many things that escape those who dream only at night. »


Solitude. Volets fermés, lumières éteintes, yeux clos; réfugié dans l’obscurité la plus totale, Solveig était assis sur son canapé de cuir noir, son fidèle stradivarius calé contre son menton mal rasé. Il ne pensait à rien. Ou du moins, il s’y efforçait, se laissant bercer par la mélancolique sérénade de Schubert qu’il jouait. Il ouvrit soudain les yeux, et son regard de glace se heurta immédiatement à l’obscurité qui l’entourait de toute part. Il s’y sentait étrangement serein, protégé, comme s’il n’était plus qu’un minuscule pantin perdu dans un océan de ténèbres… En temps normal, il s’y serait senti oppressé, angoissé de ne distinguer nulle silhouette où poser les yeux, nul rayon de lumière auquel accrocher son regard. Mais maintenant… Maintenant, il n’avait plus rien à voir. La seule personne à même de faire fondre l’austère mur de glace qui siégeait au fond de ses prunelles n’était pas là… Elle lui manquait. Terriblement. Bien plus qu’il n’osait se l’avouer.

Voilà plus d’une semaine qu’ils s’étaient quittés, au coin d’une rue, à la suite d’une conversation téléphonique qui avait mal tourné. Elle semblait si heureuse à ses côtés, ce jour-là… Mais il avait fallu que cet abruti cherche à la retrouver. Adriel. Son ex. Oh, bien sûr, elle n’avait pas donné le moindre signe qu’elle désirait le revoir, et encore moins qu’elle voulait lui donner une seconde chance, bien au contraire. Mais elle avait été profondément bouleversée. Et même si c’était là un sentiment relativement négatif, cela restait tout de même un sentiment. Le mur qui sépare l’amour de la haine est si mince… A cette pensée, le cœur de Solveig se serra, en même temps que sa main sur l’archet. Non, il ne voulait pas la perdre… Il ne voulait pas la voir dans les bras d’un autre. Et en même temps, il avait si peur… Peur de faire confiance, de donner son cœur et son âme, et de tout perdre. Une nouvelle fois…

Il cessa brusquement de jouer, posa délicatement l’instrument à côté de lui, puis se pencha vers la table basse devant lui et se mit à tâtonner presque avec avidité. Mais son élan fut coupé net lorsque ses doigts rencontrèrent l’objet de ses désirs. Il demeura quelques secondes la main tendue dans le noir, hésitant, puis s’empara de son téléphone portable. Aveuglé par la lumière vive de l’écran, il attendit encore un moment. Appeler. Ne pas appeler. Il ne savait que faire. Peut-être ne voulait-elle pas le revoir. Peut-être que si ? Il poussa un long soupir résigné, puis composa rapidement le numéro sur l’écran tactile et porta l’appareil à son oreille, les mains tremblantes.

A… Allô, Dawn ?



_________________

WHEN THE TRUTH IS FOUND TO BE LIES, AND ALL THE JOY WITHIN YOU DIES
SOLVEIG ELIAS NACHTFALTER


    « Here I opened wide the door; darkness there, and nothing more. Deep into that darkness peering, long I stood there wondering, fearing, doubting, dreaming dreams no mortal ever dared to dream before... »


Dernière édition par Solveig E. Nachtfalter le Mar 26 Juil - 3:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn. Heather

avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut:
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Solitude. | PV. Dawn Heather   Mar 26 Juil - 0:44

Les immuables silhouettes de bâtiments qui ornaient mon petit appartement ce dressait, inflexible, tel des colosses de la nuit. Ces ombres immobiles se dressait et semblait être le point de refuge de mes craintes, mon coeur se serra. Le silence c'était posé, m'enveloppais, m'attirais presque chaleureux. Je fermai d'un geste vif les rideaux comme pour me protéger de sombres pensées, d'images qui me feraient trembler et où mon imagination débordante irait se terrer. Je m'assis sur le bord de mon lit. Mes pensées se destinaient à un homme, dont le nom et le visage m'était aujourd'hui familier. La promesse de ne plus jamais s'ancrer, devenir dépendante était une fois de plus rompu. Voilà une semaine que je n'avais pas pue réchauffer son coeur auprès de ses mots. Je me sentais froide, vide, il y avait en moi comme un manque certains de quelque chose. Comme une raison qui aurait abandonné un homme, les mots qui se serait dérobés sous la plume d'un écrivain.

Je m'allongeai alors dans ce lit trop vide, l'être trop abîmé par un manque évident que je refusai d'avouer. Mes paupières se refusaient à se fermer, je m'allongeais alors scrutant le plafond insipide. Seul le son de ma respiration lente et ennuyée, tout semblait fade, sans saveur ni gout, sans couleur ni son. Mes paupières peu à peu se fermaient dans un silence pesant. Doucement les bras de Morphée m'envelopperait, et sans un bruit dans mes songes, Solveig laisserai place au vide noir et terrifiant de la nuit, néant qui me reposait et me terrifiait. Lieu où le subconscient se joignait à l'esprit, et où tout deux danserait et donnerais naissance à un rêve qui n'aurait certainement pas de sens et qui briderait mes espoirs une nouvelle fois.

Soudain dans le noir de la nuit, une musique tzigane me tira violemment de mon lourd sommeil. Quelques grognements gutturaux s'élevèrent rompant nonchalamment le silence. J'attrapais le petit combiné, l'ouvrit, un numéro que je ne connaissais pas s'afficha alors. Je décrochai prête à tempêter sur celui qui s'aventurait à composer mon numéro.

- A... Allô, Dawn ?


Cette voix je l'aurais reconnu entre toutes. Elle calma le synonyme de colère qui avait occupé l'espace d'une seconde mon esprit. Mon souffle se coupa une demi-seconde et un sourire illumina mon sourire qui ne se destinait à cette personne dans ce noir ou nulle silhouette n'aurait put se distinguer. Je remis une mèche de cheveux derrière mon oreille, et resta encore une petite seconde.

__ Allo, Solveig ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solveig E. Nachtfalter

avatar

Masculin Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Humain
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Solitude. | PV. Dawn Heather   Mar 26 Juil - 1:14

Allô, Solveig ?

Le sang de l’homme se figea au son de cette voix si douce et si familière. Elle devrait dormir. Il était près de minuit, et pourtant, elle avait décroché malgré l’heure tardive. Elle l’avait reconnu… Il avait pensé qu’elle l’aurait envoyé balader. Après tout, qui était-il pour l’appeler ainsi en pleine nuit, alors qu’elle n’avait sans doute aucune envie de discuter. Mais non. Elle avait répondu, elle avait prononcé son nom sur un ton caressant, avide. Comme si… Comme si lui aussi, il lui avait manqué… Il n’osait y croire, il n’osait même pas l’espérer. Lui, manquer à quelqu’un. Surtout à une femme. D’habitude, c’était plutôt son compte en banque, qui leur manquait. Mais Dawn était différente, elle avait su le lui montrer de mille manières, et il en était maintenant persuadé. Un silence gêné s’installa entre eux, l’espace de quelques secondes.

Euh. Je… Je suis désolé si je t’ai réveillée. Je sais qu’il est tard, mais… Je. J’avais besoin de te parler. D’entendre ta voix. Tu… me manques.

Murmura-t-il d’une voix mal assurée, presque tremblante. Il n’était pas sûre qu’elle aussi ressente ce manque à son égard, il avait peur de se tromper. Peur d’espérer l’impossible, de laisser à nouveau son cœur s’envoler avec des chimères et s’enivrer d’espoirs sans lendemains… D’un geste brusque et nerveux, il saisir le paquet de marlboros posé sur la table basse, pinça une cigarette entre ses lèvres et l’alluma rapidement, avant d’inspirer une longue bouffée de nicotine. Il n’avait pas sommeil. A vrai dire, cela faisait déjà plusieurs nuits qu’il n’avait pas dormi. Il avait envie de la voir, il ne pouvait plus demeurer ainsi… Un soupir qui en disait long sur son état de nervosité s’échappa alors de sa poitrine, tandis qu’il attendait une réponse de son interlocutrice.

_________________

WHEN THE TRUTH IS FOUND TO BE LIES, AND ALL THE JOY WITHIN YOU DIES
SOLVEIG ELIAS NACHTFALTER


    « Here I opened wide the door; darkness there, and nothing more. Deep into that darkness peering, long I stood there wondering, fearing, doubting, dreaming dreams no mortal ever dared to dream before... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn. Heather

avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut:
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Solitude. | PV. Dawn Heather   Mar 26 Juil - 1:54

Il n'y avait eu que quelques secondes qui venaient de s'écouler, quelques mètres qui les séparaient, quelques années aussi, et pourtant, je n'y pouvais rien, mon coeur battait pour lui, il n'y avait plus de doute à sentir ce coeur qui se déchaînait, cognait et semblait se révolter de cette passivité. Il n'y avait plus de doute et pourtant tellement de réticence, de la peur aussi. Tellement de sentiment venait se bousculer lorsqu'il était là, un véritable feu d'artifice qui faisait imploser ce coeur charnier. Mais à la seconde où la nostalgie de nos moments disparaissait il ne restait plus rien, rien qu'un vide ou tourbillonne dans ma tête de vagues images mêlées à des sentiments dont aucun mot ne serait assez fort pour leur donner un nom.

- Euh. Je... Je suis désolé si je t'ai réveillée. Je sais qu'il est tard, mais... Je. J'avais besoin de te parler. D'entendre ta voix. Tu... me manques.


Sa voix c'était faite chancelante, mais toujours persistait vaillant son timbre mélodieux. Sur ces derniers mots mon coeur c'était affolé, vibrant, s'échappant pour le rejoindre si il l'avait pu. Sa dernière phrase ne cessait de vibrer en moi, tel un écho. Un sourire se dessina doucement sur mes lèvres. « Toi aussi », aurais-je voulu répondre, mais quelque chose me bridait la bouche, m'empêchait de lui répondre ça. Un léger soupir anxieux venait de s'échapper de sa poitrine, ça avait été furtif mais suffirent pour laisser mon coeur se libérer de ses chaînes et enfin parler.

_ Toi... toi aussi..


Je m'étais assise sur le rebord de mon lit, jetant les draps à terre, attrapant la robe de chambre posée sur la petite chaise dans le coin de la chambre. Enfilant un bras puis l'autre, gardant toujours le combiné à l'oreille, à l'affut du moindre son que pourrait émettre sa voix. Appuyant sur l'interrupteur, la seconde d'après, le noir qui englobait la pièce avait disparu et chaque objet avait retrouvé sa couleur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solveig E. Nachtfalter

avatar

Masculin Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Humain
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Solitude. | PV. Dawn Heather   Mar 26 Juil - 2:12

Toi… Toi aussi…

Le cœur de Solveig fit un bond dans sa poitrine. Il lui avait bel et bien manqué aussi, elle venait de lui en donner la confirmation. Un sourire plein de satisfaction se dessina involontairement sur ses lèvres, tandis qu’il relâchait un nuage de fumée qui se perdit sans tarder dans l’obscurité de la pièce. Il ne savait plus que dire, mais il ne voulait pas raccrocher. Pour rien au monde il ne voulait retrouver le silence glacé et pesant de sa chambre. Pour la première fois de sa vie, même la douce mélodie de son cher stradivarius ne parvenait à essuyer ses pleurs et panser les écorchures de son cœur chaviré.

Est-ce que… ça te dirait de. D’aller boire un verre. Ou… Je sais pas. Ce que tu veux. N’importe quoi. Mais… Il faut que je te voie.

Il se racla la gorge avec gêne, puis se tut. Il avait rougi, mais ça, personne n’avait eu le loisir de le remarquer ; pas même Nox, son corbeau, qui somnolait à quelques centimètres de lui, perché sur le dossier du canapé de cuir. Solveig espérait de tout cœur qu’elle allait accepter . Si elle refusait, il se sentirait exactement comme un oiseau qu’on sort de sa cage, à qui on promet l’immensité du ciel azuré, et à qui on coupe violemment les ailes, avant d’abandonner son cadavre sur le sol. L’homme ne dit plus rien, laissant l’angoisse le gagner petit à petit, les yeux rivés sur le bout rougeoyant de sa cigarette, qui se consumait lentement dans le noir.

_________________

WHEN THE TRUTH IS FOUND TO BE LIES, AND ALL THE JOY WITHIN YOU DIES
SOLVEIG ELIAS NACHTFALTER


    « Here I opened wide the door; darkness there, and nothing more. Deep into that darkness peering, long I stood there wondering, fearing, doubting, dreaming dreams no mortal ever dared to dream before... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn. Heather

avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut:
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Solitude. | PV. Dawn Heather   Mar 26 Juil - 2:37

- Est-ce que... ça te dirait de. D'aller boire un verre. Ou... Je sais pas. Ce que tu veux. N'importe quoi. Mais... Il faut que je te voie.

Mes traits devinrent inquiets, qu'elle plaie ne pouvait-il pas panser au point de me demander d'être là, quelque part, il m'offrait sur un plateau argenté la confirmation que je comptais ne serait-ce qu'un peu dans son être. Un léger soupir de soulagement mêlé à une étrange et inquiète joie sorti de mes poumons.

_ Oui bien sur, si tu veux. Laisse-moi le temps d'enfiler quelque chose et j'arrive, disons... dans 10 minutes, sur le parking.


Tout en gardant le combiné sur l'oreille, je laissai tomber à terre ma robe de chambre couleur de jais. J'actionnai machinalement le verrou de ma salle de bain.

_ A tout de suite. Prononçais-je doucement, avant de déposer le téléphone sur le rebord du lavabo.

Je laissai pendre dans mon dos ma longue chevelure rougeâtre, me maquilla très rapidement et enfila les vêtements que je portais il y avait encore quelques heures. Je sortis rapidement, usant de la lumière de mon téléphone pour me protéger des ténèbres qui enveloppaient le ranch. J'arrivais sur le parking, Solveig ne semblait pas présent. Je balayai rapidement l'endroit du regard, et aucune forme vivante n'attira mon regard. La palette de bleu et de noir qui s'offrait à moi était magnifique. Les nuances de la nuit offraient à certains ce côté rassurant qui était pour d'autre effrayant, je ne savais pas de quel côté de la barrière me placer. Mon coeur cognait si fort, j'avais tellement hâte de le revoir, croiser de nouveau ses yeux bleus aux reflets grisâtre. D'entendre encore le souffle de sa voix que le vent emportera.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solveig E. Nachtfalter

avatar

Masculin Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Humain
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Solitude. | PV. Dawn Heather   Mar 26 Juil - 3:08

    Oui bien sur, si tu veux. Laisse-moi le temps d'enfiler quelque chose et j'arrive, disons... dans 10 minutes, sur le parking… A tout de suite.

    Dit-elle d’une voix douce, où perçait cependant un certain accent d’inquiétude. Avait-elle peur, elle aussi, de ce qu’il ressentait pour elle ?... De ce qu’elle ressentait pour lui… De la tournure que prenait leur relation. Leur jeu à la fois pervers et malicieux, tout d’abord une simple amitié, était devenu une véritable addiction. Une fois qu’elle eut raccroché, il reposa son téléphone sur la table basse et se laissa aller contre le dossier du canapé avec un soupir de soulagement. Il demeura ainsi durant une bonne minute, un sourire béat éclairant son visage fatigué.

    Il finit par se lever, enfila rapidement une veste sur sa chemise noire, avant d’empoigner sa canne et de bondir littéralement hors de l’appartement. Il pressa le pas du mieux qu’il le pouvait, malgré son genoux invalide, et arriva cinq minutes plus tard sur le parking désert et balayé par le vent nocturne. Il distingua sans tarder la silhouette de Dawn, qu’éclairait sa longue chevelure couleur de feu.
    Aussitôt, son cœur se remit à battre la chamade. Il s’approcha d’elle et lui prit doucement la main, souriant à nouveau, plein de tendresse.

    Ça me fait vraiment plaisir que tu aies accepté…

    Murmura-t-il avec une joie non dissimulée. Il sortit des clés de sa poche et appuya sur un bouton, ce qui fit clignoter rapidement les phares d’une voiture garée à quelques mètres d’eux. Solveig se dirigea vers le véhicule, dont il caressa machinalement la carrosserie noire qui luisait à la lueur de la lune blafarde. Avec douceur, il ouvrit la portière avant et fit un signe de tête engageant à Dawn. Une fois qu’elle fut installée, il alla s’asseoir au volant et fit gronder le moteur avec satisfaction. Il n’avait pu résister à la tentation de s’acheter une nouvelle porsche, après avoir vu comment avait fini la précédente… Calcinée pour éviter à la police de le compromettre. Triste fin. En tout cas, une chose était sûre, celle-ci, il n’avait pas l’intention de s’en séparer de si tôt.

_________________

WHEN THE TRUTH IS FOUND TO BE LIES, AND ALL THE JOY WITHIN YOU DIES
SOLVEIG ELIAS NACHTFALTER


    « Here I opened wide the door; darkness there, and nothing more. Deep into that darkness peering, long I stood there wondering, fearing, doubting, dreaming dreams no mortal ever dared to dream before... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn. Heather

avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut:
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Solitude. | PV. Dawn Heather   Mar 26 Juil - 22:50

La fine silhouette de Solveig se dessina de loin, sa démarche particulière qu'elle aurait reconnue entre toutes. Il avait laissé dans sa tête comme une trainée d'images et de souvenirs. Une trainée immuable dont elle avait l'impression qu'elle ne s'en déferrait jamais. Son coeur semblait renaitre sous la lune. Au contact fin et adroit de sa main son coeur fit un bond à nouveau et se remit à battre de plus belle, il lui semblait renaitre. Il avait brisé la pierre de son coeur et avait fait abattre le mur de glace de ses yeux. Elle renaissait.

- Ça me fait vraiment plaisir que tu aies accepté...


Un sourire se dessina, rayonnant sur son visage. Les masques semblaient s'être brisés sur le sol il y a de cela quelques temps déjà. Il avait volé les lambeaux chimériques de son coeur. Le vent soufflait et les deux silhouettent s'envolerait telle des feuilles vers les lumières blafardes de la ville. Elle profitait encore un peu de cette obscurité qui lui offrait simplement le loisir de distinguer quelques traits de Solveig mal éclairés par la lune blanchâtre. Elle voulait profiter encore un instant leur solitude ou seules le bruit du vent dans les feuilles se permettait de les interrompre.

_ J'avais envie de te voir aussi.


Dans l'air semblait flotter une joie doucereuse que ni l'un ni l'autre n'avait tenté de dissimuler. Solveig appuya sur un bouton, une voiture émit un gémissement électronique en réponse à la clef. Il avait enfin fait acquisition d'une nouvelle Porsch. Il s'en approcha et une nouvelle fois caressa la carrosserie du véhicule noir. Il lui ouvrit la portière et l'invita à prendre place, s'engageant doucement dans la direction du véhicule et pris place à côté de lui. Rapidement la voiture ronfla tranchant le doux silence de la nuit.

Bientôt, les lumières de la ville défilèrent derrière les vitres, Les yeux de Dawn se posaient sur le paysage qui défilait à vive allure. Elle ne pouvait s’empêcher de sourire pour la simple raison qu’elle refusait de s’avouer ; Elle était dépendante de Solveig.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solveig E. Nachtfalter

avatar

Masculin Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Humain
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Solitude. | PV. Dawn Heather   Mar 26 Juil - 23:42

    J'avais envie de te voir aussi.

    Solveig esquissa un sourire satisfait, ravi de voir que son charme semblait toujours opérer sur Dawn. Il était fier, tellement fier qu’elle s’intéresse à lui. Non pas que les femmes soient rares dans ce cas, mais la sincérité chez ces dernières laissait à désirer. Elles n’en avaient que pour son argent. Tandis que Dawn… Elle était sincère. Il le sentait. Elle semblait avoir été autant écorchée par la vie que lui, alors quelle raison pourrait-elle avoir de lui mentir…

    Les lumières de la ville défilaient devant eux, semblables à un brouillard indistinct d’immeubles et de réverbères . Mais Solveig n’avait d’yeux que pour la jeune femme. Il ne cessait de lui lancer des regards en coin, incapable de se concentrer plus de dix minutes d’affilé sur la route. Il se gara près d’une demi-heure plus tard dans une rue animée d’Oklahoma City, à l’entrée d’un bar d’où s’échappait une musique entraînante et des éclats de rire. Avant de couper le moteur, il sortit de sa poche la petite boîte en fer ciselée, qu’il tendit à Dawn avec un sourire malicieux. Il vint ensuite lui ouvrir la porte de la voiture, puis verouilla cette dernière. Ils entrèrent alors tous deux dans le pub, Solveig posant doucement sa main sur l’épaule de son amie, et fusillant du regard les quelques hommes émechés qui la reluquaient à son passage. Lorsqu’ils le virent arriver, plusieurs personnes qui étaient assises au bar se levèrent et s’écartèrent, dans une crainte mêlée de respect. Solveig n’était pas un inconnu ici. Il présenta un tabouret à Dawn, puis s’assit à côté d’elle, appuyant ses coudes sur le comptoir, un sourire satisfait sur le visage.

    Bon, ce n’est pas très chic comme endroit, j’en conviens, mais ici au moins on sera tranquilles, et on aura rien à payer.

_________________

WHEN THE TRUTH IS FOUND TO BE LIES, AND ALL THE JOY WITHIN YOU DIES
SOLVEIG ELIAS NACHTFALTER


    « Here I opened wide the door; darkness there, and nothing more. Deep into that darkness peering, long I stood there wondering, fearing, doubting, dreaming dreams no mortal ever dared to dream before... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn. Heather

avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut:
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Solitude. | PV. Dawn Heather   Mer 27 Juil - 0:31

Elle sentait poser sur elle le regard de Solveig, tel un voile chaleureux, un cocon protecteur. Elle se sentait avec lui comme une princesse, comme si elle pouvait enfin exister quelque part. Dans l'infinité de ce monde, parmi ces milliards de femmes, elle se sentait enfin le droit d'exister comme tous les autres. La voiture se stabilisa un peu plus tard dans la soirée. Quelques rires persistait par-dessus la musique qui émanait, entraînante du bar à côté du lieu ou Solveig avait garé sa voiture. Quelques reflets attirèrent ses yeux, l'objet de leur jeu qui gisait là, dans la main de Solveig, et sonnait comme la promesse que leur jeu continuerait encore, encore et encore. Il fallut que peu de temps avant que l'homme ne lui tende la boite où sonnait encore sa chevalière à l'intérieur, tel une mélodie digne à ses yeux d'un morceau de Chopin ou Vivaldi. Sur les lèvres de Solveig c'était posé un air malicieux, il étirait ses lèvres en un sourire, il semblait s'être compris.

Rapidement, Solveig sortit, puis fit le tour du véhicule pour ouvrir la portière du véhicule à Dawn. De nouveau le son des loquets du véhicule retentirent. Il ouvrit la marche en direction du pub où Dawn le rejoignit bien vite à l'entrée. Solveig, délicatement, passa son bras dans le dos de Dawn, ce qui lui arracha un sourire doucement, un sourire de simple joie, d'une simplicité folle, mais d'une joie sans pareil, il était vrai alors que les joies les plus simples était aussi les plus belles.

Les yeux de Solveig lancèrent des éclairs à un petit groupe d'hommes assis là-bas autour d'une table et de quelques sièges, Dawn s'obligea alors à traverser la salle les yeux rivés sur ses escarpins noirs, qu'accompagnait une jolie robe aux tons rougeâtres, que reflétait joliment la lumière. Quelques grincements de tabourets me firent lever les yeux, c'était un petit groupe d'anonymes qui s'écartaient à l'endroit où Solveig semblait avoir décidé de s'asseoir. Il lui proposa alors un tabouret qu'elle saisit, et sur lequel elle s'assit. Solveig l'imita en s'asseyant face à elle. Posant ses coudes sur le comptoir, l'air satisfait dessiné sur son visage.

_ Bon, ce n'est pas très chic comme endroit, j'en conviens, mais ici au moins on sera tranquilles, et on aura rien à payer.


Un sourire s'esquissa sur le visage pale de Dawn qu'éclairait le plafonnier d'une lumière chaleureuse.

_ Ça me convient alors.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solveig E. Nachtfalter

avatar

Masculin Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Humain
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Solitude. | PV. Dawn Heather   Mer 27 Juil - 1:11

    Ça me convient alors.

    Le barman qui se tenait de l'autre côté du bar posa alors le verre qu'il était en train d'essuyer et s'approcha d'eux, adressant à Solveig un sourire entendu.

    La même chose que d'habitude, monsieur Nachtfalter ?
    Tout à fait.

    Solveig laissa alors échapper un léger soupir de contentement, tandis que son interlocuteur s'affairait dans son coin, sortant deux verres propres de son placard. Son regard se posa à nouveau sur Dawn. Elle semblait heureuse d'être en sa compagnie. Il avait tout d'abord eu peur qu'elle n'apprécie pas l'ambiance de ce bar, ni les personnes qui le fréquentaient – qui étaient pour la plupart des drogués ou des alcooliques notoires, quand ce n'était pas pire – mais elle ne semblait pas s'en émouvoir plus que ça, bien au contraire. De toute façon elle n'avait aucun souci à se faire, Solveig était maître en ce lieu, et jamais il ne permettrait que quelque chose arrive à son amie.

    Le barman revint et posa devant eux deux verres de vodka orange, chacun orné d'une tranche du fruit concerné, et de quelques glaçons. Solveig s'apprêtait à le porter à ses lèvres pour boire une gorgée, lorsqu'une femme blonde d'une trentaine d'années, légèrement vêtue et au décolleté plus que plongeant s'approcha de lui.

    Solveeeeig, il y a si longtemps qu'on ne t'avais pas vu. Tu m'as manqué, tu sais...

    Roucoula-t-elle en passant les bras autour de son cou et en l'embrassant , ce qui laissa une marque de rouge à lèvres sur sa joue. Elle tourna alors la tête vers Dawn, qui n'avait pas bougé, et la dévisagea avec une curiosité mêlée de provocation. Solveig, connaissant assez bien le tempérament des deux femmes, préféra couper court à cet échange de regards qui risquait de mal finir.

    Hum... Dawn, je te présente Angie, la... propriétaire du bar.

    Dit-il en se raclant la gorge, tandis que cette dernière le dévisageait avec insistance, une main posée sur son torse.

_________________

WHEN THE TRUTH IS FOUND TO BE LIES, AND ALL THE JOY WITHIN YOU DIES
SOLVEIG ELIAS NACHTFALTER


    « Here I opened wide the door; darkness there, and nothing more. Deep into that darkness peering, long I stood there wondering, fearing, doubting, dreaming dreams no mortal ever dared to dream before... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn. Heather

avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut:
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Solitude. | PV. Dawn Heather   Mer 27 Juil - 2:23

Tandis que Dawn semblait absorbé par la découverte de son nouvel environnement une voix attira son attention de manière peu intéressée elle écouta le barman, Solveig semblait être un habitué de ce bar, les anonymes qui peuplaient ce bar semblaient tous plus ou moins abîmé par l'alcool ou la drogue. Dans ce lieu ou se mêlaient une odeur de cigarette, de drogue et d'alcool, malgré la loi en vigueur ce lieu semblait bien être un de ces derniers bars qui osaient laisser fumer ses clients à l'intérieur. Dawn pinça d'ailleurs une cigarette entre ses lèvres observant ensuite le barman s'affairer à apporter leurs boissons.

Les yeux verts de Dawn croisèrent enfin ceux de Solveig, cela faisait bien longtemps qu'ils ne s'étaient pas retrouvés ensemble dans un lieu public. Le barman apporta les deux verres, du liquide émanait une forte odeur d'alcool, quelques fruits accompagnaient les verres où quelques glaçons trônaient dans ce liquide orangeâtre. Solveig commençât à s'en emparer tandis qu'une femme blonde aux airs de chasseuse s'approcha de Solveig, criant d'un air niait à l'intention de Solveig ;

_ Solveeeeig, il y a si longtemps qu'on ne t'avais pas vu. Tu m'as manqué, tu sais...


Mon sourire disparut, mes yeux lancèrent des éclairs à cette femme vêtue telle une catin du 21em siècle. Ses longs cheveux blonds coulaient le long de son dos, elle était particulièrement vulgaire, son haut rouge laissait entrevoir son soutien-gorge en dentelles noire, elle portait une mini-jupe en cuir qui se relevait beaucoup trop lorsqu'elle s'asseyait. Ses talons noirs vernis claquaient sur le col, tous les hommes de la salle étaient tournés vers elle, et semblait la désirer, Dawn ne semblait ne rien voir de plus répugnant que ce genre de tenue. Ses yeux lançaient des éclairs et laissai deviner l'animosité qu'elle couvait à l'égard de cette femme.


Lorsqu’Angie passa ses bras autour de Solveig et y déposer sa trace rouge sur sa joue Dawn ne put s'empêcher de serrer le poing autour de son verre, se renfermant complètement sur elle-même. Son regard provocateur se heurta au mur qui c'était figé dans les miens. Solveig intervint rapidement.

_ Hum... Dawn, je te présente Angie, la... propriétaire du bar.


Les yeux bleus d'Angie se posaient avec insistance sur Solveig ce qui provoqua une réaction inattendue chez Dawn. Cette dernière laissa à son tour entre voir son soutien-gorge, puis vint s'asseoir sur les genoux de Solveig, posant avec insistance les yeux sur l'homme, un mur glacial dans le fond des yeux. Avant de reporter son attention sur Angie.

_ Enchantée, je suis Dawn... La... Copine de Solveig.


Annonçât-elle, de manière agressive à l'intention de l'autre femme. Retirant avec un geste brutal la main de la blonde du torse de Solveig, elle tira alors une bouffée de nicotine et recrachât le brouillard asphyxiant dans le visage d'Angie.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solveig E. Nachtfalter

avatar

Masculin Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Humain
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Solitude. | PV. Dawn Heather   Mer 27 Juil - 3:06

    Solveig dévisageait Angie de son air charmeur, dont il ne pouvait se défaire à chaque fois qu'une jolie femme croisait sa route. Il saisit alors le verre de vodka pos& près de lui et en but une gorgée avec nonchalance. Il manqua de s'étrangler lorsque Dawn, demeurée relativement à l'écart depuis le début de la conversation, se leva de son tabouret et vint s'asseoir sur ses genoux, son soutien-gorge mis en évidence, tout comme celui d'Angie. Il tourna la tête vers son amie et lui lança un regard plein de surprise et d'incompréhension, qui se heurta au mur de haine glaciale qui semblait s'être érigé au fond des prunelles vertes de la jeune femme. Solveig put alors enfin comprendre ce que devaient ressentir la plupart des gens qui posaient les yeux sur lui. Ils s'étaient compris. Elle était jalouse. Immensément jalouse d'Angie.

    Enchantée, je suis Dawn... La... Copine de Solveig.

    Siffla-t-elle sur un ton agressif, comme l'aurait fait un serpent prêt à se jeter sur sa proie. Elle envoya balader d'un geste brutal la main d'Angie, qui était encore posée sur le torse de Solveig, jouant avec les boutons de sa chemise noire entrouverte. Ce dernier demeura silencieux. Il ne savait que dire tant il était surpris, mais il n'en fit rien paraître. Ce n'était pas tant cette réaction inatendue de la part de Dawn qui le choquait, que ce que cela signifiait... Elle devait vraiment tenir à lui, pour devenir aussi agressive en voyant Angie se comporter ainsi avec lui. Mais, était-elle simplement possessive ? Ou bien ressentait-elle quelque chose de plus fort à son égard...

    Angie chassa du revers de sa main couverte de bagues et de bracelets, le nuage de fumée que Dawn lui avait littéralement craché à la figure, avec tout le mépris possible et imaginable. La blonde ne s'avouait pas vaincue. Elle lui lança un regard moqueur, avant de venir s'appuyer contre le bar, près de Solveig, et de lui caresser la joue avec ostentation.

    Ah oui, vraiment ?...

    Sussura-t-elle d'une voix mielleuse, hypocrite, avant de planter son regard plein de mépris et d'ironie, dans celui de Dawn.

_________________

WHEN THE TRUTH IS FOUND TO BE LIES, AND ALL THE JOY WITHIN YOU DIES
SOLVEIG ELIAS NACHTFALTER


    « Here I opened wide the door; darkness there, and nothing more. Deep into that darkness peering, long I stood there wondering, fearing, doubting, dreaming dreams no mortal ever dared to dream before... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn. Heather

avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut:
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Solitude. | PV. Dawn Heather   Mer 27 Juil - 3:46

Angie se débarrassa de la fumée d'un geste agacée, dans ses prunelles bleuâtres on pouvait y déceler une certaine persévérance, et beaucoup de mépris. C'étaient installé entre les deux femmes une certaine tension et une concurrence grandissante. Angie semblait prête à parvenir à ses fins par tous les moyens, même les plus sournois. Elle semblait être un vautour, un air de vipère dans les yeux. Lorsque Angie posa sa main sur la joue de Solveig, Dawn finit par s'agacer. Elle attrapa le verre auquel elle n'avait pas encore touché et le bus cul sec.

Elle plongea à nouveau ses yeux dans ceux de l'autre femme et s'agaça une fois de plus, en elle ne redoublait qu'une violente haine à l'égard de cette Angie, combien d'autre comme elle fréquentait-il ? Dawn jeta un regard glacé et rancunier à Solveig, toute tendresse semblait avoir disparu de ses yeux, si cette autre prédatrice continuait elle finirait par craquer.

_ Ah oui, vraiment ?...

_ Tout à fait.


Elle laissa Solveig se débrouiller avec elle, trop énervée pour continuer à parler avec Angie sans commettre de meurtre, ce soir peut-être se briserai les liens qu'ils avaient érigés au fil du temps. Elle se releva et interpella le barman, commanda la même boisson et se mit à chercher une table bondée d'hommes. Elle s'empara de son verre, fit glisser la petite boite après y avoir retiré la chevalière et l'avoir glissée dans une petite poche de sa sacoche. Elle se dirigea ensuite vers la petite table où le petit groupe auquel Solveig avait lancé un regard glacé plus tôt dans la soirée. Elle s’assit parmi eux et commençât à plaisanter, attendant la réaction de Solveig.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solveig E. Nachtfalter

avatar

Masculin Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Humain
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Solitude. | PV. Dawn Heather   Mer 27 Juil - 4:25

    Dawn lui avait jeté un regard glacial, dont toute tendresse et amitié semblaient avoir disparu. Elle était furieuse, sans l'ombre d'un doute. Elle lui en voulait. Pourtant, ce n'était pas de sa faute si Angie s'habillait d'une manière aussi vulgaire, et surtout si elle se montrait si aguicheuse avec lui. Cela faisait de nombreuses années qu'ils se connaissaient, que Solveig lui fournissait la coke nécessaire pour tenir rempli son bar mal famé. Et leur relation était plus amicale qu'autre chose, bien qu'Angie ne se gêne jamais pour montrer à Solveig qu'il lui plaisait. Ils n'avaient couché ensemble q'une fois. Une seule. Et encore, Solveig avait beaucoup bu ce jour-là. Et cela remontait déjà à quelques années... C'était sans doute l'un des rares épisodes de sa vie qu'il ne s'aviserait jamais de raconter à Dawn, de peur d'y laisser des plumes. Il faut dire qu'elle était pour le moins effrayante lorsqu'elle se mettait en colère. Et tellement belle, aussi...

    Tout à fait.

    Cracha-t-elle sur un ton plein de haine à l'adresse d'Angie, avant de se lever avec brusquerie. Elle commanda une nouvelle vodka au barman, puis s'en alla sans plus tarder, son verre à la main, et alla s'asseoir à une table qui se trouvait quelques mètres plus loin, bondée d'hommes qui l’accueillirent à coups de sifflet approbateurs. Le regard de Solveig redevint aussitôt froid et distant, et sa main vint machinalement enserrer la crosse du revolver à double canon qui se trouvait dans la poche intérieure de sa veste. Angie, qui avait aperçu son geste et qui connaissait parfaitement son caractère volcanique, anticipa sa réaction et vint prendre la place de Dawn sur ses genoux. Elle approcha son visage du sien et plaqua un baiser au creux de son cou, après avoir à nouveau posé ses mains contre son torse, dans un geste qui se voulait apaisant.

    Allons Solveig, ne te mets pas dans un état pareil pour elle... Je suis là, moi.

    Elle déposa un second baiser sur sa joue, mais Solveig demeurait insensible à ces avances. Il gardait les yeux fixés sur Dawn, qui riait avec les pochtrons de la table d'à côté. Si l'un d'entre eux essayait seulement de la toucher... Il n'osait même pas y penser. Il se souvint alors de la petite boîte en fer ciselée, qu'elle avait posée sur le comptoir, près de lui. Il l'ouvrit et constata avec un certain dépit qu'elle était vide. Elle avait emporté sa chevalière avec elle. Sans doute dans l'espoir qu'il plante Angie et qu'il vienne la chercher. Mais cette ultime provocation ne lui plut pas. Elle voulait jouer ? Parfait, dans ce cas ils allaient jouer... Solveig vint délicatement poser ses mains sur les hanches d'Angie et l'embrassa à son tour, non sans avoir jeté à Dawn un regard plein d'amertume et de défi.

_________________

WHEN THE TRUTH IS FOUND TO BE LIES, AND ALL THE JOY WITHIN YOU DIES
SOLVEIG ELIAS NACHTFALTER


    « Here I opened wide the door; darkness there, and nothing more. Deep into that darkness peering, long I stood there wondering, fearing, doubting, dreaming dreams no mortal ever dared to dream before... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn. Heather

avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut:
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Solitude. | PV. Dawn Heather   Mer 27 Juil - 5:03

Solveig avait fourré sa main dans sa veste, ce que Dawn n'avait pas manqué de remarquer, elle lui jetait de furtifs regards, qui parfois se brisait sur la femme qui ne cessait de le draguer de manière grossière. Très vite alors que Dawn mimait l'amusement et le désintéressement total de ce qui se passait du côté de Solveig irréfutablement son coeur se serra lorsqu'elle perçut la place qu'avait prise Angie et lui susurrait quelque chose au creux de l'oreille. Elle sentit une haine irréfutable et violente s'emparer d'elle lorsqu'elle vit la manière dont Angie l'embrassait. Que diable cette femme avait-elle de plus ? Une nouvelle fois ses illusions se brisèrent tel des vagues sur des rocher, dans son coeur ne soufflait plus que le vent de la défaite et la flemme de la colère brulait vivement en elle, et consumait doucement sa raison.

Puis ce fut Solveig qui continua la provocation. Dans le désert qu'habitait le coeur de Dawn à cet instant précis, cette provocation fut celle de trop, elle se décidait à devenir une femme superficielle et aguicheuse pour la soirée, faisant diable toutes les tables du bar. Lorsqu'un dealer vint l'aborder de manière grossière et malsaine elle ne broncha pas, engagea même la discussion et se saisit alors d'un de ses pétards aux vertus soit-disant bien faisantes. Sans se soucier de rien elle l'alluma et le porta à ses lèvres. Posant ensuite ses mains dans la nuque de cet homme dont elle ne connaissait ni le nom, ni rien de plus que ce qu'elle avait appris dans les cinq dernières minutes. Elle se posa alors à la manière d'Angie sur ses genoux, et l'embrassa. Une huée de cris et de sifflements retentirent alors.

Tout ce théâtre et ces choses qui d'ordinaire la répugnait dans le simple but de faire réagir Solveig. Elle se dégoûtait elle-même, au point d'envisager de rentrer à pied, elle se sentait vide et seule au milieu de ces huées de pochtrons et de drogués parmi lesquelles elle c'était fait un nom le temps d'une soirée. Passant de genoux en genoux, discutant avec tout le monde, plaisantant et mimant la joie, mais dans ses pensées, seule subsistait l'image d'horreur qu'elle venait de voir, de cette femme... De lui... Elle ne parvenait plus à se défaire de cette image. Elle n'osait plus même posé les yeux en direction du comptoir. Dans le fond de ses pupilles émeraudes ne se lisait plus rien qu'une déchirure, et qu'aucun de ces hommes ne s'évertuaient à regarder vraiment, seul objet de leur désir ce soutien-gorge qui dépassait de manière grotesque et ridicule, elle ne parvenait plus à réfléchir de manière normal. Trop secouée par cet affront sans nom, cette tromperie ce jeu qui avait largement dépassé les maigre limites qui jamais ne furent fixées.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solveig E. Nachtfalter

avatar

Masculin Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Humain
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Solitude. | PV. Dawn Heather   Mer 27 Juil - 5:46

    Lorsque Solveig vit un homme à la mine blafarde et à l'air parfaitement défoncé s'approcher de Dawn, il se raidit et le fixa avec méfiance. C'était un dealer, il en était certain. Il en avait assez vu au cour de sa carrière pour pouvoir les reconnaître sans le moindre effort de recherche. Se désintéressant totalement d'Angie, il suivit l'inconnu du regard, épiant ses moindre faits et gestes. Lorsqu'il lui tendit une seringue, et que la jeune femme grimpa sur ses genoux et l'embrassa à pleine bouche, Solveig se leva d'un bond, furieux, et repoussa avec une certaine brutalité Angie qui tentait de le calmer et de l'attirer de nouveau vers elle.

    Il marcha d'un pas déterminé vers la table où se trouvait Dawn, l'empoigna fermement par l'épaule et la tira vers lui, de manière à l'éloigné du dealer. Il lui arracha la seringue des mains et la contempla avec dépit. Elle était à moitié vide. Il poussa un long soupir à l'idée de la coke qui se répandait à l'instant même dans les veines de la jeune femme. Il avait beau vendre des quantités inimaginables de drogue par an, et cela depuis de nombreuses années, Solveig n'avait jamais été tenté d'en consommer, bien au contraire. Les risques qu'il encourrait en s'y essayant l'en avaient dissuadé depuis longtemps, il ne pensait qu'à l'argent qu'il gagnait en masse grâce à cela. Cela aurait été n'importe qui d'autre, il n'aurait rien dit, rien fait. Mais Dawn. Non. C'était au dessus de ses forces. Il ne pouvait supporter l'idée de la voir sombrer dans la drogue. Il balança la seringue par terre, qui fut presque immédiatement ramassée par quelqu'un, puis ouvrit la bouche pour dire quelque chose, mais il sentit alors une main se poser sur son épaule. Il fit immédiatement volte-face et dévisagea avec une extrême froideur le dealer complètement défoncé qui semblait vouloir récupérer Dawn. Il n'eut même pas le temps de dire un mot, que Solveig lui asséna son poing dans la figure et le regarda s'effondrer par terre sous les rires moqueurs des gens présents à la table. Il se tourna à nouveau vers la jeune femme, et la dévisagea d'un air dur et froid, comme pour la dissuader de jamais toucher à nouveau à une seringue. Mais le mur de glace au fond de ses yeux ne résista pas longtemps, et fondit comme neige au soleil. Son regard se fit plus doux, presque tendre, et il remit délicatement une de ses mèches cuivrées derrière son oreille.

    Je... Excuse-moi...

_________________

WHEN THE TRUTH IS FOUND TO BE LIES, AND ALL THE JOY WITHIN YOU DIES
SOLVEIG ELIAS NACHTFALTER


    « Here I opened wide the door; darkness there, and nothing more. Deep into that darkness peering, long I stood there wondering, fearing, doubting, dreaming dreams no mortal ever dared to dream before... »


Dernière édition par Solveig E. Nachtfalter le Sam 13 Aoû - 0:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn. Heather

avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut:
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Solitude. | PV. Dawn Heather   Mer 27 Juil - 17:42

Un contact brutal et franc extirpa Dawn des bras de cet inconnu. C'était sans doute ce qu'elle cherchait depuis le début. D'un geste brutal il s'empara de la seringue dont le contenant était à moitié vide. Il avait posé sur elle un regard froid, brutal, gorgé d'amertume. Elle, n'avait pu que baisser les yeux, victorieuse mais dépitée. Une pierre au fond du cœur, elle se sentait comme une enfant qui se fait punir par ses parents. Il jeta la petite seringue sur le sol, presque immédiatement un ivrogne se jeta dessus, puis un autre tenta de la récupérer, une bagarre éclata alors dans le fond du bar, les rires avaient en parti cessé, les gens restaient muets, seuls quelques-uns, des inconscient sans doute riaient de la scène qui se déroulait dans l'éclairage jaunâtre du bar. Il ouvrit la bouche, elle, était comme une enfant attendant la sanction, mais au fond d'elle, elle se révoltait, lui en voulait et se désolait.

L'émeraude de ses yeux vinrent se planter, agressif dans la mer agitée qui peuplait les siens et qui avait de nouveau rebattit le mur de pierre au fond de ses prunelles. Alors qu'il s'apprêtait à annoncer quelque chose, ce dealer, cet inconscient, cet inconnu posa sa main sur l'épaule de Solveig, elle ne put qu'esquisser un non de la tête avant que Solveig ne se retourne et lui assène un violent coup dans la figure. Dawn eut un geste de recul, comme apeurée qu'il ne lui arrive la même chose. De nouveau les rires fusèrent, les trois hommes trop alcoolisé qui se battait pour la maigre seringue s'arrêtèrent, ils riaient, tous. Dawn semblait être la seule à s'inquiéter du sort de ce pauvre homme qui n'avait pas pu être retenu avant de sombrer dans la noirceur et l'addiction des piqûres.

Solveig se retourna alors, ses yeux aussi tranchants que les lames d'un couteau se posèrent alors sur Dawn, elle qui craignait de la tournure que prendrait les événements. Ce malaise dura quelques secondes encore, puis il redevint plus doux, plus agréable. Les hommes riaient de la mésaventure de l'autre inconnu, seul Angie nous portait encore une réelle attention. Elle qui semblait si déterminée à récupérer Solveig. Les yeux de Dawn lâchèrent la morsure violente de ceux d'Angie, et vinrent se poser sur Solveig, tout son corps se raidit lorsque ce dernier remit une mèche derrière son oreille. Elle, baissa les yeux terriblement vexée de cette journée. Une certaine animosité persistait dans la flamme qui animait ses yeux.

_ Je... Excuse-moi...


L'agacement se lisait clairement dans ses yeux, déchus et énervée elle poussa Solveig, l'amertume au fond des yeux. Elle ne voulait pas pleurer ni s'avouer vaincu de cette défaite, il n'était pas seul responsable et pourtant la colère de Dawn lui faisait porter toutes les erreurs de la soirée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solveig E. Nachtfalter

avatar

Masculin Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Humain
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Solitude. | PV. Dawn Heather   Mer 27 Juil - 17:47

    Elle avait levé les yeux vers lui, le regardant avec amertume et rancœur, avant de le repousser sans ménagement. Solveig la dévisagea avec surprise, mais son expression étonnée se mua presque immédiatement en un regard froid et rancunier. Le mur de glace s'éleva à nouveau au fond de ses prunelles bleutées, plus haut et plus dur que jamais... Il était revenu vers elle, était passé outre ses nombreuses provocations et en était même arrivé à s'excuser auprès d'elle. Et elle venait de le jeter comme un moins que rien. C'en était trop pour lui, et son honneur bafoué lui hurlait de sévir, de céder à la rage qui bouillonnait en lui.

    Il saisit la jeune femme par l'épaule et la plaqua avec brutalité contre le bar, plongeant son regard, à présent dénué de toute tendresse, dans le sien. Il empoigna alors la crosse de son revolver qui dépassait de la poche intérieur de sa veste, le chargea d'un coup sec, et vint planter ses deux canons dans les côtes de Dawn. Un rictus malsain, plein de cruauté, vint alors éclairer brièvement son visage. Il ne savait pas au juste pourquoi il agissait ainsi, car il savait pertinemment qu'il ne la tuerait pas – enfin... c'est ce qu'il pensait – Peut-être avait-il juste envie de la traumatiser un peu, histoire de lui rappeler qu'il possédait le pouvoir et qu'il ne la laisserait jamais le ridiculiser de cette manière aussi impunément.

    Ne joue pas à ça avec moi, Dawn...

    Murmura-t-il sur un ton impérieux. Autour d'eux, personne ne semblait avoir remarqué le petit manège qui se tramait là. Quelques drogués se battaient encore dans un coin de la salle, se disputant comme une meute de chiens enragés la seringue que Solveig avait lancé dans leur direction quelques minutes plus tôt. La musique allait bon train, crachant toujours ses décibels electro jusque dans la rue, et les autres personnes, pour la plupart complètement bourrées, se contentaient de rire entre eux à gorge déployée sans se soucier de ce qu'il pouvait se passer autour d'eux. Seule Angie semblait n'avoir pas quitté le couple des yeux. A l'autre bout du bar, réfugiée dans un nuage de nicotine, elle fumait tout en épiant les moindres gestes de Solveig. Un sourire victorieux se dessina sur ses lèvres maquillées de rouge, lorsqu'elle vit l'homme sortir son arme de sa veste, et le braquer sur Dawn.

_________________

WHEN THE TRUTH IS FOUND TO BE LIES, AND ALL THE JOY WITHIN YOU DIES
SOLVEIG ELIAS NACHTFALTER


    « Here I opened wide the door; darkness there, and nothing more. Deep into that darkness peering, long I stood there wondering, fearing, doubting, dreaming dreams no mortal ever dared to dream before... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn. Heather

avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut:
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Solitude. | PV. Dawn Heather   Mer 27 Juil - 17:50

    Le mur de ses yeux s'éleva une nouvelle fois, il semblait aussi tranchants que dans ses souvenirs, un matin dans une cuisine, alors que le soleil venait de se lever. Violemment Dawn fut projetée en arrière par la force que Solveig avait mis sur son épaule, très vite elle fut coincée par le bar et la pression qu'émettait Solveig sur son épaule. Les yeux de Dawn ne pouvaient éviter le regard méprisant de son agresseur. De sa main libre il se saisit d'un revolver, elle se sentait comme ces péruviens pour qui il n'avait ressenti qu'une haine grandissante durant tout ce temps. Un bruit sec et métallique venait de lui faire comprendre ce qu'il faisait à l'instant même, tout se passa très vite et les secondes cessaient à l'instant où dans ses côtes Dawn ressenti une pression, dure et froide. C'était le lieu où il avait décidé de nicher les canons de son revolver.

    Les yeux de Dawn s'effarèrent, se plongeant, craintifs et colérique dans ceux de Solveig. Comment pouvait-il donc aller jusque là. Il suffisait d'un seul geste et puis... Plus rien. Il n'y aurait plus jamais rien pour elle. Les secondes semblaient s'être figées seulement pour eux, il n'y avait personne pour l'aider, là-bas se battait des hommes -on aurait dit des chiens- qui n'avait que faire d'autres que de trouver un prétexte pour asséner un nouveau coup. D'autres un peu plus loin n'était en état de ne rien faire d'autres que de vomir, seule Angie spectatrice de la scène se délectait de la peur qui se lisait certaine, dans les yeux émeraude de Dawn.

    − Ne joue pas à ça avec moi, Dawn...

    Il semblait heureux d'avoir enfin droit de vie ou de mort sur elle, victorieux de la peur qu'il devait très certainement lire au fond de ses yeux. Son coeur battait et lui ordonnait de fuir si elle l'avait pu, les secondes s'écoulaient et elle se perdait dans l'abîme de la peur. Très doucement elle posa sa main sur le revolver. Plongeant ses yeux dans ceux de Solveig, et cherchait à y voir encore la trace d'une promesse que leur jeu continuerait. Elle posa alors son autre main libre dans la nuque de Solveig et plongea alors son regard dans le sien.

    _ Ne fait pas ça, Solveig.


    Murmura-t-elle une pointe de supplication dans la voix. Son coeur se débattait violemment dans sa poitrine, lui hurlant de fuir, mais elle ne pouvait pas, puis si elle l'avait pu elle ne l'aurait pas voulu, elle aurait préféré laisser son sang et son corps dénuée de vie dans ce bar, aux pieds de sa propriétaire plutôt que de fuir et de ne jamais retrouver Solveig, elle était devenue dépendante de sa présence et en acceptait les risques.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solveig E. Nachtfalter

avatar

Masculin Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Humain
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Solitude. | PV. Dawn Heather   Mer 27 Juil - 18:38

    Avec beaucoup de douceur et de précaution, Dawn vint délicatement poser une main sur le revolver de Solveig, et l'autre sur sa nuque, comme pour tenter de captiver son attention. Ses yeux couleurs d'émeraude s’engouffrèrent dans le bleu glacial de ceux de l'homme, où il put lire et constater l'ampleur de la terreur qui animait la jeune femme à cette instant. Il la dévisagea en silence, sans se défaire de son expression dure et froide. Il n'avait pas envie de s'arrêter là, de la laisser en paix, non, il voulait s'amuser encore un peu...

    Cependant, bien que son visage n'en laisse rien paraître, il ne lui en voulait plus. Il ne cessait de repenser à la façon dont elle avait réagit aux avances d'Angie. Très mal. N'était-ce pas là une preuve évidente qu'elle l'aimait ? Cette idée lui procura une immense satisfaction. Il y a si longtemps qu'il n'avait trouvé de femme prête à jeter au feu son honneur et ses convictions dans le seul but de le faire réagir...

    Ne fait pas ça, Solveig.

    Lui murmura-t-elle d'une voix qui se voulait posée, mais dans laquelle il put distinguer les tremblements de la peur, et le ton suppliant qu'elle tentait de camoufler. Son rictus, moqueur, presque sadique, vint à nouveau éclairer son visage. Doucement, il fit glisser sa main qui tenait l'épaule de Dawn jusqu'à sa hanche, tandis que l'autre tenait toujours le revolver braqué contre ses côtes. Il approcha alors son visage du sien, posant sa joue mal rasée contre la sienne.

    Et pourquoi pas...

    Répondit-il en un murmure à la fois menaçant et amusé, avant de déposer dans son cou un baiser plein de douceur.

_________________

WHEN THE TRUTH IS FOUND TO BE LIES, AND ALL THE JOY WITHIN YOU DIES
SOLVEIG ELIAS NACHTFALTER


    « Here I opened wide the door; darkness there, and nothing more. Deep into that darkness peering, long I stood there wondering, fearing, doubting, dreaming dreams no mortal ever dared to dream before... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn. Heather

avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut:
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Solitude. | PV. Dawn Heather   Mer 27 Juil - 19:32


    Son visage était resté particulièrement fermé, un regard malicieux et malsain. Ses yeux froids semblaient la percer à jour. Au loin, les bruits de verres brisés fusaient, mais Angie ne semblait pas y porter attention, les yeux rivés sur l'étrange couple que formait Solveig et Dawn. Un rictus sadique se posa une nouvelle fois comme un voile noir sur ses lèvres. Sa main glissa le long de la hanche de Dawn et s'y posa, le revolver, lui, restait pointé dans ses côtes. Il approcha alors son visage de celui de sa victime, elle qui essayait de se dégager discrètement de son entrave. Il posa alors sa joue contre la sienne, et doucement murmura quelques mots, semblable à un jeu ou une menace, elle n'aurait su faire la différence à cet instant, ignorant tout de ce qui se tramait dans l'esprit clôture et malsain de Solveig.

    − Et pourquoi pas...


    Ses lèvres s'approchèrent du cou de Dawn tandis que le visage d'Angie était en train de se déconfire. Avait-elle là, la confirmation qu'il tenait à elle ou bien était-ce un simple désir animal qui envahissait peu à peu l'être de Solveig. Dawn n'arrivait pas à savoir ce qu'il pensait lorsqu'il redevenait ce chef de gang de Los Angeles.

    Rapidement Dawn posa sa main libre sur l'épaule de Solveig et se dégagea de son étreinte sans lâcher le revolver de son autre main. Elle s'arrêta face à lui, plongeant ses yeux dans les siens, fronçant un peu les sourcils. Un air interrogateur au fond des yeux. Elle jeta un regard victorieux à Angie où se mêlait la rancune et l'orgueil au fond de ses pupilles, elle s'intéressa alors de nouveau à Solveig mimant le fait qu'elle ai oublié tout ce qui venait de se passer. Elle sortit la chevalière de son sac de sa main libre, la fit miroiter dans la lumière que dégageait le plafonnier. Avant de s'adresser au barman ;

    _ Tu nous en refait deux ?


    Elle replaça alors la chevalière de Solveig à l'intérieur de la petite boite. Puis la lui proposa dans le creux de la main.

    _ Est-ce qu'il s'est déjà passer quelque chose avec cette... Angie ?


    Le jeu venait de reprendre sur les chapeaux de roues, et personne où presque ne s'était rendu compte de ce qui s'était tramer durant la soirée. Elle plongea de nouveau ses yeux qui s'étaient adoucis dans ceux de l'homme face à elle. Le barman s'approcha et posa les deux verres, lui avait perçut de loin ce qui c'était passé et ne voulait en aucun cas être mêlé à quelconque histoire de Solveig, il disparut alors biens vite les laissant seuls à nouveau.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solveig E. Nachtfalter

avatar

Masculin Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Humain
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Solitude. | PV. Dawn Heather   Mer 27 Juil - 20:09

    Dawn avait plaqué une main sur l'épaule de l'homme, gardant l'autre posée sur le revolver, par précaution. Elle se défit doucement de son étreinte, puis se tint en face de lui et le dévisagea d'un air interrogateur, fronçant légèrement les sourcils, comme si elle cherchait à deviner les raisons de ce baiser. Solveig ne les connaissait pas lui-même. Dawn était belle, très belle même, mais ce n'était pas un désir physique qui l'animait. Ou du moins, pas entièrement. Il y avait toujours cette espèce de tendresse inexpliquée, qui l'envahissait à chaque fois que son regard de glace se heurtait aux prunelles d'un vert profond de la jeune femme.

    Dawn lança un regard moqueur et victorieux à l'adresse d'Angie, qui se tenait à quelques mètres d'eux, et fixait son adversaire d'un air féroce. Elle ne bougeait pas d'un poil, attendant le bon moment pour frapper, tel un rapace chassant sa proie. Tournant à nouveau la tête vers Solveig, Dawn sortit de son sac à main la chevalière, qu'elle fit miroiter un instant à la lumière du plafonnier, avant de l'enfermer à nouveau dans la boîte en fer ciselée, signifiant que leur jeu reprenait.

    Tu nous en refait deux ?

    Demanda-t-elle au barman, avant de déposer avec douceur la petite boîte au creux de la main de Solveig. Ce dernier la contempla un instant, masquant derrière un visage impassible, l'anxiété qui commençait à le ronger. Quelle question embarrassante allait-elle bien pouvoir lui poser... Elle allait chercher à le piéger, il en était certain. Il sursauta lorsque le barman vint poser deux verres devant eux, puis en saisit un et but une longue gorgée de vodka.

    Est-ce qu'il s'est déjà passé quelque chose avec cette... Angie ?

    Solveig demeura silencieux, les yeux rivés sur le fond de son verre, où restait encore un peu de liquide orangeâtre. Il ne savait quoi répondre. S'il lui disait la vérité, Dawn allait à coup sûr être furieuse, et tous ses efforts pour tenter de se faire pardonner seraient ruinés. Mais d'un autre côté, cela ne servait à rien de lui mentir, elle finirait par s'en rendre compte tôt ou tard... Mais il n'eut même pas le loisir de répondre, Angie se chargea de trancher pour lui. De sa démarche chaloupée, elle s'approcha à nouveau de Solveig, un sourire narquois étirant ses lèvres maquillées, puis relâcha une bouffée de fumée.

    Ma pauvre petite Dawn, si tu savais...

    Dit-elle avec un ricanement moqueur, tout en posant une main sur la jambe de l'homme.

_________________

WHEN THE TRUTH IS FOUND TO BE LIES, AND ALL THE JOY WITHIN YOU DIES
SOLVEIG ELIAS NACHTFALTER


    « Here I opened wide the door; darkness there, and nothing more. Deep into that darkness peering, long I stood there wondering, fearing, doubting, dreaming dreams no mortal ever dared to dream before... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn. Heather

avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut:
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Solitude. | PV. Dawn Heather   Mer 27 Juil - 20:44

    Son regard était impassible, il sembla se plonger dans la contemplation total de son verre, c'était une excuse bien mauvaise pour éviter le regard émeraude de celle qui se tenait à ses côtés. Ce silence qui s'était imposé entre eux était bien plus difficile à supporter qu'une réponse qu'elle croyait deviner. La jeune femme qui répondait au nom d'Angie s'approcha, elle se plongea dans les yeux de Solveig ce qui rendit Dawn furieuse, cette animosité dans ses yeux se ravivaient à chaque fois que cette femme posait son regard azur sur Solveig. Un air parfaitement victorieux sur les lèvres, ses airs de princesse des rues reprenaient le dessus et ses yeux pétillaient d'amertume.

    − Ma pauvre petite Dawn, si tu savais...

    Son ricanement moqueur était comparable à celui d'une hyène. Dawn ne pouvait supporter la présence de cette femme sans s'énerver. Ses yeux lancèrent des éclairs de rages, la haine s'emparait de tout son corps. Elle n'avait rien pardonné. Elle serra violemment les points, se saisit du verre et le bus en entier le reposant tellement violemment sur le comptoir que ce dernier se brisa dans ses mains. Le rouge carmin doucement coula le long de sa main. Elle se leva d'un bond, sans même jeter un regard à Solveig et tonna :

    _ Je rentre, il y a trop de putains dans ce bar.


    Crachat-elle les yeux fixé sur cette autre femme. Elle traversa le bar lâchant des éclairs aux quelques hommes qui eurent le malheur de lui lancer quelques regards encourageants. Elle passa la porte, le froid la saisit en quelques secondes, elle se dirigea vers la voiture de Solveig hésitant à prendre un taxi et s'enfermer dans sa chambre jusqu'au jour où elle aurait fini de tempêter.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solveig E. Nachtfalter

avatar

Masculin Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Humain
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Solitude. | PV. Dawn Heather   Mer 27 Juil - 21:43

    Dawn serra les poings avec violence, comme pour se retenir de se jeter sur Angie pour l'étrangler. Elle semblait littéralement folle de rage... Elle saisit alors son verre, le but d'un coup, et le reposa si violemment sur le bar qu'il se brisa dans ses mains, faisant voler des éclats tout autour d'elle. Ignorant le sang tiède qui s’échappait d'une entaille et coulait le long de sa paume, elle fusilla Angie du regard.

    Je rentre, il y a trop de putains dans ce bar.

    Cracha-t-elle avec haine et mépris, avant de s'éloigner sans un seul regard pour Solveig. Ce dernier lança un regard noir à la femme blonde, puis retira brutalement la main qu'elle avait laissé posée sur sa jambe, avant d'empoigner sa canne et de se diriger lui aussi vers la sortie.

    Il s'arrêta à l'entrée du bar, scrutant avec anxiété la rue faiblement éclairée par quelques réverbères. Un vent froid soufflait au dehors, arrachant un frisson à Solveig dont la chemise n'était pas complètement boutonnée et qui ne portait qu'une simple veste de coton. Il ne tarda pas à repérer Dawn dans la nuit, elle était appuyée contre la Posche noire, à quelques mètres de lui. Il se dirigea vers elle de son pas claudiquant, sortit de sa poche la clé de sa voiture, dont les phares clignotèrent alors brièvement. Il ne prit même pas la peine d'ouvrir la porte à la jeune femme, et alla directement s'asseoir à la place du conducteur. Les bras croisés, il tourna alors la tête vers elle et lui lança un regard à la fois interrogateur et acerbe.

_________________

WHEN THE TRUTH IS FOUND TO BE LIES, AND ALL THE JOY WITHIN YOU DIES
SOLVEIG ELIAS NACHTFALTER


    « Here I opened wide the door; darkness there, and nothing more. Deep into that darkness peering, long I stood there wondering, fearing, doubting, dreaming dreams no mortal ever dared to dream before... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Solitude. | PV. Dawn Heather   

Revenir en haut Aller en bas
 
Solitude. | PV. Dawn Heather
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» Dawn Of War II
» Éternelle solitude | Lumi |
» Dans la solitude du desert.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
American Horse Ranch :: Human Part :: Hobbies Area :: Bar - Discothèque-
Sauter vers: