American Horse Ranch

American Horse Ranch - Forum RPG humain/equin
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La rivalité n'a pas d'odeur ! [PV Aramis]

Aller en bas 
AuteurMessage
Upsilone ~ Westlife

avatar

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 14/04/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Clan Sunny
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: La rivalité n'a pas d'odeur ! [PV Aramis]   Ven 3 Juin - 21:49

La jument s'était assez reposée à son gout. Après avoir bien joué avec sa fille elles s'étaient toutes deux endormies comme des masses. A son réveil elle avait très fait et Upsilone s'était discrètement éloignée du harem sans l'autorisation de personne pour brouter tranquillement sans surveillance. Westlife était encore très fatiguée et dormait sous la surveillance de son père, Sunny Diamond et de Sunday, l'autre jument. Cela lui laissait une voir deux heures de libre pour gambadé et exploré l'environnement environnant. Elle venait de découvrir cette immense étendue de fleur multicolores en se promenant, quelques petits passages étroits rendaient cette plaine inaccessible pour les hommes. Ce qui l'arrangeait bien. Upsi' dégustait chaque fleur colorée avec appétit et aussi en pensant au lait nourrissant qu'après cette escapade, sa p'tite Westy allait pouvoir déguster et peut-être se remettre en forme... Upsilone commençait à se demander si cette fatigue continue était normale, peut être était-elle malade. A cette pensée le ventre de la jument se noua. Pour écarter cette penser elle se mit à brouter. Le mauvais présage disparu quelques secondes après. Une fleur après l'autre elle avançait à petits pas, le soleil était encore bouillant et la robe d'Upsi luisait comme une lanterne, pas un souffle de vent pour la rafraichir. De tant à autre je regardais l'astre qui la brulait et qui étrangement lui rappelait Sunny.
*Mais, pensa-t-elle, à part Sunny et Sunday, je n'ai pas rencontré beaucoup de chevaux sauvages. Peut-être que Cloud est aussi stricte que me l'a décrit Sunny*
Elle pensa, très longuement à cette question, peut être même trop, car la question lui resta dans la tête. Elle se remit prestement à brouter. Mais cette question restait collé à elle, comme de la boue sur le poil. Elle se mit à trotter légèrement pour essayer de décoller cette idée d'elle, la jeter au sol, l'oublier, comme elle l'avait fait une dizaine de minutes plus tôt. Mais elle n'y arrivait toujours pas, cela commençait à l'agacer sérieusement. Elle se mit au galop rua, tourna, tomba mais rien à faire, cette pensée lui était scotchée au crâne, écrit sur le front ! Elle se remit à brouter une fois de place, en ayant marre que cette question la colle encore la mettait vraiment très mal à l'aise, des frissons la parcourait, elle se jeta dans un puissant galop sans regarder où elle allait et renversa violemment quelque chose. Elle se releva difficilement et regarda la chose... Une imposante jument grise. Upsi' recula de quelques pas. Elle ne l'avait jamais vu elle. Elle frappa le sol et huma l'air. Plusieurs odeurs inconnues entouraient la jument. Elle hennit avec puissance et recula encore. Pourquoi ne l'avait-elle pas vu plus tôt ? Qui était cette étrange personne ?...

_________________
Spoiler:
 

Akhal-Téké Sauvage

Westlife (Par Aramis)
Spoiler:
 

PRE x Akhal Téké Sauvage

Roses :
► 2 par Aramis ♥


Dernière édition par Upsilone ~ Westlife le Dim 5 Juin - 12:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis & Kaitlin
Esprit Libre
Esprit Libre
avatar

Féminin Scorpion Nombre de messages : 1545
Age : 106
Localisation : Charente =P
Date d'inscription : 03/12/2010

La Légende de l'Ouest
Statut: Clan Cloud
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: La rivalité n'a pas d'odeur ! [PV Aramis]   Ven 3 Juin - 23:01

Clac clac, le bruit des sabots d'Aramis étaient tout sauf discret. Elle descendait doucement la colline menant à la Flowers Secret, là où elle avait rencontré Cloud, un étalon, finalement devenu son meneur. Tandis qu'elle continuait sa descente, elle repensa à cette rencontre. Avant, elle se sentait vraiment libre. Désormais, elle était comme enchevêtrée dans les obligations de la vie de groupe, une vie imposée par un simple incendie. Le feu avait finalement tout détruit chez elle. Le premier, l'avait forcé à se replier en Oklahoma, à quitter ses terres natales, à les quitter elles, à les quitter tous. Le second l'avait obligé à renoncer à son indépendance. Ce que le premier lui avait laissé, le second lui avait pris. Nostalgie, quand tu nous tiens …
Elle était encore dans ses pensées lorsque le sol fut plus agréable à ses sabots. Ce n'était plus de la terre dure, parsemée de désagréables petits cailloux, se logeant dans son pied, mais quelque chose de plus doux, de plus frais. Aramis était arrivée. Dès lors, une odeur forte lui emplit les naseaux. Les fleurs ayant écloses en cette période de mi-printemps, leurs parfums se mêlaient, s'entremêlaient, se mariaient parfaitement entres-eux, et émerveillaient toutes âmes sensibles. Elle avança dans la masse colorée, certaines tiges lui arrivaient au poitrail, et lui chatouillaient même le ventre. La jument leva la tête dans les airs, s'attendant à encore mieux ressentir le parfum des fleurs. Mais quelque chose d'autre s'y était mélangé. Elle ferma les yeux et se concentra. *Par tous les dieux équins qui s'intéressent un minimum à mon cas* Elle ne pouvait pas se tromper. Non. Il y avait bien une odeur d'équidés. Et bien au pluriel. Malheureusement, il n'y avait, à sa connaissance, que deux troupeaux conséquents en Oklahoma. Et ces odeurs à lui étaient inconnues. Sunny.
Soudain, elle regretta de s'être éloignée aussi loin. Ils étaient plusieurs, s'ils l'encerclaient, elle ne pourrait que prier pour son salut. Mais que craignait-elle le plus ? La soumission ou la fin de sa vie ? Elle cracha. Elle était tombée folle amoureuse de sa liberté, il était déjà assez dur de vivre en groupe, alors en être partagée, ça, crève toujours.
Elle pouvait toujours faire demi-tour, c'était même plus sage. Mais la curiosité la piqua au vif. Elle voulait voir, elle voulait savoir. Où, combien, pourquoi. Elle aperçue une jument éloignée du groupe, et s'en approcha, d'abord discrètement. Mais finalement, à quoi bon ? Il faudrait bien affronter la vérité un de ces jours. Ne te voile pas la face Aramis, c'est comme ça, et c'est tout. Du coup, elle changea sa trajectoire. Plutôt que d'arriver dans le dos de l'autre jument, elle fit un grand cercle sur sa droite, puis fit demi-tour, pour se retrouver face à l'autre. Elles se regardèrent, comme ça, sans rien dire. Une petite ampoule sembla s'allumer dans la tête d'Aramis. Finalement, ce n'est pas l'Akhal Téké l'intruse. C'était elle. C'était elle qui s'était éloignée. C'était elle qui s'était approchée.
Elle jeta un coup d'œil à l'allure de l'autre jument. Elle semblait fatiguée et, en cette période de fin de chaleurs, cela voulait tout dire : elle sortait d'une grossesse.

-Ne m'approche pas, s'il te plait. Je n'ai pas envie de te faire du mal. Ni à toi, ni à ton troupeau, ni à ta … descendance.

Il n'y avait pas vraiment d'agressivité dans tout ça. C'était plutôt un mélange d'avertissement et d'angoisse. Elle voulait reculer, mais au lieu de ça, elle piétina sur place. Non, ne pas reculer. Ne pas montrer de signe de faiblesse, et c'est tout. Reste droite, fière, et surtout, attentive. Attentive au moindre geste de l'autre jument. Mais aussi attentive aux éléments qui t'entourent, pour ne pas te piéger toi-même.

_________________
Aramis:
 


Kaitlin:
 


3 roses de Jeneda, une de Kristen, 2 roses d'Ice, mais aussi deux roses de Sunny, sans oublier ces deux roses d'Hermes et encore une autre rose de Last Chance ! 11 ! Merci, vous adore les filles <3

Très souvent disponible sur la chatbox, n'hésitez pas à y passer vous aussi =)


Dernière édition par Aramis & Kaitlin le Dim 13 Nov - 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Upsilone ~ Westlife

avatar

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 14/04/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Clan Sunny
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: La rivalité n'a pas d'odeur ! [PV Aramis]   Sam 4 Juin - 11:35

La jument isabelle flamboyant regarda l’imposante jument grise, qui, doit-elle dire, l’impressionnait un peu, c’éatit le premier cheval sauvage hors harem qu’elle rencontrais. Celle-ci semblait hésité sur quelques chose dont Upsi’ ignorait la raison, peut-être elle aussi avait-elle peur. Elle plaqua ses oreilles sur la nuque et hennit une fois de plus. La jument grise lui conseilla de rester là ou elle était. Elle prétendait ne lui vouloir aucun mal. Upsi’ était très peu confiante, car l’instinct même du cheval sauvage était d’attaqué ou de fuir face à un danger. Pour l’akhal, fuir n’était pas le meilleur moyen de se défendre, elle préférait l’attaque à ses risques et périls. Elle gratta le sol, queue en panache qui fouettait sa croupe, ses yeux bruns qui observaient chaque détail dans ce paysage où tout attirait le regard. Fatiguée par son accouchement malgré son long repos, elle voulait attaquer un minimum, mais se défendre un maximum en même temps. Inquiète par cette rencontre inconnue, elle pensa à tout se qu’elle avait vécu, oui, elle avait vécu bien pire, dans le froid à 2 mois, glacé par le vent gelé, sans lait, être obliger manger de la neige pour survivre ; oui, tout cela elle l’avait vécu. Elle hennit encore pour tester l’ennemie. Elle fit un pas, puis deux et tendit l’encolure, tenta de mordre, ce fut une tentative qui rata. Elle pensait à Westlife qui devait dormir, Sunny qui devait s’inquiéter, il devait blesser dans son orgueil aussi. Le paysage s’assombrit, après plusieurs semaines d’une chaleur torride, un orage allait éclater. La jument allait pouvoir reprendre des forces dans la fraîcheur et le massage relaxant d’une forte plue. Le tonnerre se mit quasiment instantanément à se faire entendre, suivit de cordes d’eau. Une épaisse brume couronna le tout. Upsilone ne voyait rien dans se brouillard, de plus des grosses bourrasques de vent lui piquaient les yeux en lui envoyait les grosses goûtes de la forte pluie. Les odeurs étaient brouillées. ; Upsi’ trembla Sunny, Sunday et Westlife avaient-ils réussi à se mettre à l’abris. Elle l’espérait, mais pour en être sur il fallait les rejoindre. Upsi’ commencé à avoir froid, avec son inquiétude et son angoisse cela n’arrangeait pas les choses.

"- Je ne te connais pas alors je ne vois pas pourquoi je t’obéirais. Qui es-tu ?"

Elle lui lançait un regard soupçonneux. Une jument de chez Cloud, sur. Sa voix qui était sèche cachait son inquiétude. Elle trépigna dans la boue qui s’était formée. Les goûtes ruisselaient silencieusement sur sa robe jusqu’à tombées au sol avec des petit ploc ploc discret. Upsilone s'ébroua jetant de l'eau partout Qui pouvait-être cette jument grise ?

_________________
Spoiler:
 

Akhal-Téké Sauvage

Westlife (Par Aramis)
Spoiler:
 

PRE x Akhal Téké Sauvage

Roses :
► 2 par Aramis ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis & Kaitlin
Esprit Libre
Esprit Libre
avatar

Féminin Scorpion Nombre de messages : 1545
Age : 106
Localisation : Charente =P
Date d'inscription : 03/12/2010

La Légende de l'Ouest
Statut: Clan Cloud
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: La rivalité n'a pas d'odeur ! [PV Aramis]   Sam 4 Juin - 22:29

Surement dans le but d'impressionner, l'autre jument plaqua ses oreilles sur sa nuque, et hennis bruyamment. *Malin, ça risque de nous ramener le reste de la bande …* L'isabelle continuait son manège, la queue en panache, elle grattait à présent le sol nerveusement. Une fois de plus, un long hennissement traversa sa gorge, mais cette fois-ci, la suite fut différente. Elle s'approcha de la grise, et tenta une morsure près de son garrot, mais elle manqua sa prise, et fut contrainte de reculer de quelques pas. Comme si le temps s'accordait à leurs tentatives, le tonnerre retentit dans le ciel, qui se couvrait de plus en plus. La pluie commença à tomber, ce fut d'abord une pluie fine, puis une véritable averse. Tout ça ferait du bien aux terres, l'eau, c'est la source de la vie sur Terre, c'est le renouvellement de la nature. L'herbe se remettrait à pousser, les arbres gagneraient en volume, et les températures se radouciraient, surement au plus grand bonheur des plus faibles. Les anciens comme les nouveau-nés souffraient grandement du manque d'eau et de la chaleur constante.
L'isabelle lança sèchement :

"- Je ne te connais pas alors je ne vois pas pourquoi je t’obéirais. Qui es-tu ?"

Et Aramis répliqua du tac au tac :

- Ce n'était en aucun cas un ordre, plutôt un conseil. Comme tu l'as si bien dis, tu ne me connais pas, alors ne t'aventure pas sur des terrains qui te sont inconnus, surtout avec moi.

La bagarre, toujours la bagarre, c'est bien beau, mais à quoi cela nous mène-t-il ? Trop de gens la souhaitent, sans toutefois connaître la rudeur du combat. "Maddy, arrête de chercher ce que tu ne connais pas …", combien de fois elle et la doyenne lui avaient répété cette phrase ? L'alezane n'était pas taillée pour ça dès le début, alors mieux valait la préserver des querelles. Alors que bien entendu, quand on a la carrure qu'a Aramis ou de la doyenne, on peut tout se permettre, c'est ça =D ? Ouais, c'est bon, la ferme.
Maintenant, il fallait à tout prix éviter de prendre des risques. Pour être plus dure à atteindre, la grise commença à faire un cercle autour de l'isabelle, espérant que cela la pousserait à faire de même, et à suivre le cercle. De toute façon, à partir de ça, l'Akhal-Téké n'aurait pas tellement le choix, rester fixe, c'est le meilleur moyen de se faire soumettre, et ça, tout le monde le sait.
La doyenne lui avait toujours dit que, le plus important dans ce genre de conflits, c'est de se servir de ses atouts principaux. Aramis en avait trois. Son endurance, ses reflexes, et sa détermination. Elle allait jouer cet instant avec ces cartes là.

_________________
Aramis:
 


Kaitlin:
 


3 roses de Jeneda, une de Kristen, 2 roses d'Ice, mais aussi deux roses de Sunny, sans oublier ces deux roses d'Hermes et encore une autre rose de Last Chance ! 11 ! Merci, vous adore les filles <3

Très souvent disponible sur la chatbox, n'hésitez pas à y passer vous aussi =)


Dernière édition par Aramis & Kaitlin le Dim 13 Nov - 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Upsilone ~ Westlife

avatar

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 14/04/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Clan Sunny
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: La rivalité n'a pas d'odeur ! [PV Aramis]   Mer 8 Juin - 18:40

La jument répondit que ce n’était qu’un conseil, mais Upsilone n’en avait rien à faire, elle aimait se battre ! Entraîner par son propre père elle avait connu la rudeur du combat, aussi mental que physique. Dans sont pays natal, oui, on lui avait enseigné tout ça. Mordre, tapé, blessé … Cela l’excitait. Les pluies torrentielles s’apaisaient ma continuaient toujours. Rassuré par les techniques sures que son père lui avait noblement apprises, son cœur battait la chamade. Le jument grise semblait songeuse quand Upsi’ revient à ses moutons, songeuse comme si, elle avait retenu une leçon, songeuse aussi par détresse peut être ? Upsi s’interrogeait. Son moment de nostalgie passé ? Elle se mit un faire un cercle autour d’Upsi, un cercle bien formé comme la lune, une allure sèche et lourde mais sure. Upsilone connaissait bien cette technique de déséquilibre. Il y avait 2 solutions :
• Sois tu restait au centre par soumission et d’obéissance.
• Sois tu contre-attaque de la façon suivant :
Tu restes au centre puis à un moment précis, là ou l’adversaire trotte près de toi, dans ton axe diront certains et là, de l’arrêt tu pars au galop emmêlant tout en savant ce que tu fais, tes pattes dans celle de l’ennemie, tu pousses avec tes pattes arrières et le renverse sur le dos. Rapidement tu te démêle avec habileté puis rues et cabres. C’est le père d’Upsi qui avait fait ça contre son rival et avait faillit l’emporté, mais la jeunesse de l’étalon en face avait fait succomber le magnifique mustang croisé akhal qu’était son père. Upsilone se rapella de son enseignement et mis largement en pratique. Elle resta quelques temps au centre et partie au galop au moment ou la jument était bien dans l’axe. Elle happa littéralement la jument grise dans son fabuleux piège, crocheta les pattes et poussa en grand coup sur ses postérieurs, la jument grise déjà en déséquilibre tomba dans un bruit sourd sur le sol boueux, les petites fleurs était retombé, cet endroits était trop beau pour un combat mais le temps lui était parfais. Une fois la boue collée au poil, la mobilité était réduite. Une fois la petit isabelle dépatouillé de la grise elle la chiqua aux pattes ainsi que lui donna une violente ruade…

‘’ - Ne te fis jamais aux apparences à l’avenir… ‘’

Elle laissa la main à la grise et attendit une violente attaque de sa part, elle était donc prête à réagir…

_________________
Spoiler:
 

Akhal-Téké Sauvage

Westlife (Par Aramis)
Spoiler:
 

PRE x Akhal Téké Sauvage

Roses :
► 2 par Aramis ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis & Kaitlin
Esprit Libre
Esprit Libre
avatar

Féminin Scorpion Nombre de messages : 1545
Age : 106
Localisation : Charente =P
Date d'inscription : 03/12/2010

La Légende de l'Ouest
Statut: Clan Cloud
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: La rivalité n'a pas d'odeur ! [PV Aramis]   Mer 8 Juin - 21:48

[Je te préviens, c'est long. Très long Razz C'est la première fois que j'écris autant pour un RP, il faut dire qu'il m'inspire drolement xD Allez, bonne lecture =) Et puis, bonne réponse aussi !]


L'autre semblait n'avoir que faire du conseil d'Aramis. Cela aurait pourtant été plus sage. Combien de fois chacun de nous désobéissons ? Pire, combien de fois tentons-nous le feu ? Souvent. Trop souvent. Et quelques fois, on y laisse quelque chose. Que ce soit sa motricité, ou bien sa vie, on a tout à perdre, peu à gagner. Le combat, ce n'est pas une loterie. Ce n'est pas "si je perds, tant pis, je réessayerai demain". Non. Si tu perds, tu es marqué au fer rouge. Autant psychologiquement que physiquement. Le visage des vaincus lui revenaient tant de fois en mémoire qu'elle se souvenait de la moindre égratignure sur leur pelage. Son ancien meneur avait fait des ravages. Elle était encore jeune lorsqu'un de ses camarades, du sexe opposé, tenta le tout pour le tout : prendre la place du boss. Ça ne lui avait pas réussi. L'autre étalon, fort de son expérience, avait littéralement défiguré le yearling. On ne reconnaissait plus le jeune bai, certaines de ses blessures resteraient à jamais. Certes, la plupart cicatriseraient, mais le souvenir resterait blessé à jamais. La défaite resterait ancrée pour toujours dans son esprit, le réveillant dans ses songes. Il était parti. Ils étaient tous partis. La peur des représailles surement. Solitaires ils étaient devenus. Chassés par leur père, ils avaient un destin tragique. Les juments restaient, et devait offrir une descendance à leur propre père, et les étalons partaient, se séparaient de ceux qui faisaient partis de leur famille.

Un événement la tira de ses souvenirs. Si sombres soient-ils, elle n'avait besoin de personnes pour en ressortir. L'isabelle fonçait vers elle au grand galop. Le bruit de ses sabots, c'est ça qui avait en quelque sorte "averti" Aramis. Sans ça, elle serait peut-être toujours en train de divaguer au moment où nous parlons. Mais il était trop tard. L'autre jument la heurta de plein fouet, et joua des membres pour emmêler ceux de la grise. Surprise, celle-ci tomba à la renverse, et, tandis qu'elle tombait, le temps semblait ralentir sa course folle. Plusieurs fois, elle avait ressenti cette sensation. Elle se rapprochait du sol doucement, se préparait psychologiquement au contact avec le sol. Quelque chose qui passait si vite lui paraissait pourtant durer une éternité. Dès que son dos heurta le sol, le temps sembla reprendre brusquement son cours. Mais avant ça, il lui avait fait une fleur. Son arrêt progressif lui avait laissé le temps de réfléchir : ce ne serait pas la plus forte qui gagnerait la bataille, mais la plus maligne. Il lui avait aussi laissé le temps de redistribuer ses cartes, c'est comme au scrabble, quand tu ne trouve pas de mot avec les lettres que tu as, tu les re-mélanges, et les re-disposes presque au hasard. Et c'est l'illumination. Le Pawiti s'était transformé en Wapiti, et, tout d'un coup, tout devenait plus simple.
L'isabelle rua, s'acharna sur la grise, à présent à terre, surement pour s'assurer le dessus pour la suite. Puis, elle se retira, et lui laissa le temps de se relever.

Profitant du répis qu'elle lui laissait, Aramis se releva péniblement, sur le coté contraire que celui où elle était tombée. Elle essayait de paraître assurée, mais le choc l'avait affectée. Elle sentait que, peu à peu, la douleur l'engourdissait. Oui, ça faisait mal. Et elle acceptait de l'admettre. Ce n'était pas un tort, au contraire. C'était une véritable qualité, quelque chose qu'il faut choyer, quelque chose de rare. Qui, de nos jours, avoue qu'il a mal ? Peu de monde. Malheureusement. Mais soudain, elle se rappela de ce que la doyenne lui avait un jour dit. *Fais confiance à ton corps Aramis, laisse tes membres te porter, laisse tes muscles faire le travail. Evade toi de la prison qu'est ton esprit, vois plus loin, ne t'arrête pas à ce que tu penses qu'il est mieux de faire. Ton corps seul connaît tes capacités, tes limites. Il sait jusqu'où tu peux aller, et où il n'est pas prudent de s'aventurer. Tes pensées sont traitres, ton instinct ne l'est pas.* Ces paroles s'inscrivaient parfaitement dans le contexte. Elle avait mal au dos ? Soit. C'est donc aux membres de prendre la relève. C'est surement la partie de son corps qu'elle chérissait le plus. Sans eux, elle n'aurait pas put marcher, courir, connaître les joies du voyages. Connaître … toutes ces personnes, toutes ces expériences. Surement fière d'avoir eu le dessus ce court instant, l'isabelle s'exclama :

‘’ - Ne te fis jamais aux apparences à l’avenir… ‘’

Mais c'était sans compter sur le beau parler d'Aramis, qui répondit immédiatement :

- Je n'ai pas besoin de m'y fier. Je lis en toi comme dans un livre ouvert …

Et c'était vrai. D'un seul regard, elle découvrait des choses que nul n'aurait imaginé. Ce sens de l'observation, elle ne savait pas de qui elle le tenait. Peut-être de personne. Peut-être que depuis le début, ce n'était que du hasard, que tout ce qu'elle avait deviné jusqu'alors, ça ne s'était avéré vrai que par chance. Mais c'était peu probable. Qui d'autre aurait deviné l'ancienne domestication de Nirvana, qui paraissait pourtant être une sauvage pure souche ? Qui d'autre aurait deviné l'aversion de Ptath pour la vie de groupe, et la raison de ce rejet ? Qui d'autre aurait vu que, derrière le mur d'isolation qu'elle s'efforçait de construire, la doyenne avait de tels présents à offrir ? Dis-moi Aramis, dis le moi. Pour beaucoup de choses, tu es bien la dernière des dernières, mais sur ce sujet, tu en sais bien assez. Tu es maladroite, tu manques d'habileté, la patience, très peu pour toi, mais tout le monde a des qualités et des défauts. Et ce qui importe le plus, ce sont bien les qualités. Bizarrement, chez les gens qu'on aime, on ne voit qu'elles, et chez nos ennemis, on voit tout le contraire. Alors qu'il y a de bons et de mauvais cotés chez tout le monde, et heureusement d'ailleurs. Ni plus fort, ni plus faible. Du moins, à la base. A présent, une hiérarchie stupide s'élabore de plus en plus, les plus faibles physiquement sont écrasés par les plus forts, on ne les laisse pas développer leurs qualités, on les étouffe au berceau.

Mais il était temps pour Aramis de mettre sa stratégie en place. Elle aborda un petit sourire narquois, et semblait narguer l'isabelle. Oui, l'autre jument l'avait touchée, oui, la grise était tombée à terre, mais non, ce n'était pas fini. Même si sa colonne vertébrale criait à l'arrêt des combats, il fallait retenter.
Pour le moment, il n'y avait que l'Akhal-Téké qui attaquait, Aramis refusant les hostilités. Mais l'isabelle les avait lancées. Il fallait réagir, sinon, la jument se ferait complètement soumettre, et rien que l'idée lui déplaisait, et lui laissait un gout amer à la bouche.

Soudain, elle se mit à quitter le cercle de combat, à s'éloigner de l'autre jument. D'abord au pas, elle prit le petit trot. Et ce jusqu'à arriver à une vingtaine de mètres de son adversaire. Puis, elle lui adressa un regard de défi, et lui lança :

- Aura-tu le cran de me suivre ? De t'éloigner de ton troupeau ? Es-tu trop fatiguée par ces quelques affronts ? Ou bien trop lâche ?

Elle rit, d'une façon presque hautaine. Elle la provoquait, la titillait, l'incitait à la suivre. Ça l'amusait. Elle savait qu'en s'éloignant, elle aurait l'avantage du terrain, qu'elle connaissait bien. L'isabelle pouvait bien refuser, mais ça aurait montré qu'elle manquait cruellement de courage, et ça n'aurait pas joué en sa faveur.
Au cas-où elle la suivrait, Aramis prit le petit trot, pour ne pas se faire rattraper. C'était la première fois qu'elle utilisait cette technique là. Et pourtant, à cet instant précis, elle était plus sure d'elle que lorsqu'elle exécutait des coups connus, et déjà expérimentés par d'autres. C'était risqué, mais il fallait tenter le coup. Sur que, si elle restait là sans bouger, ce serait Upsilone qui aurait vite le dessus, vu son gabarit, alors, place au mouvement !



[Je précise au cas-où, pour ta future réponse, qu'Aramis a pris de l'avance, pour ne pas de trop se faire rattraper, du coup, tu peux la rattraper un peu si tu veux, mais pas au point d'arriver à coté d'elle, je prends mes précautions, si Upsi' accelère, Mimis le fera aussi, donc pas question de dire "Je la dépasse au grand galop, et lui assène un grand coup de sabots dans les entrailles", tu vois le genre xD ? Par contre, tu peux d'approcher dangereusement d'elle, pour la contraindre à accelerer encore, mais bon, pas trop à plus de 5 mètres, tu vois, ça m'embêterais ...]

_________________
Aramis:
 


Kaitlin:
 


3 roses de Jeneda, une de Kristen, 2 roses d'Ice, mais aussi deux roses de Sunny, sans oublier ces deux roses d'Hermes et encore une autre rose de Last Chance ! 11 ! Merci, vous adore les filles <3

Très souvent disponible sur la chatbox, n'hésitez pas à y passer vous aussi =)


Dernière édition par Aramis & Kaitlin le Dim 13 Nov - 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Upsilone ~ Westlife

avatar

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 14/04/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Clan Sunny
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: La rivalité n'a pas d'odeur ! [PV Aramis]   Mar 19 Juil - 12:30

Olala, je suis très en retards sur tout mes RP et même sur d'autre forum, je répondrai bientôt, désolée pour l'attente ._. !

_________________
Spoiler:
 

Akhal-Téké Sauvage

Westlife (Par Aramis)
Spoiler:
 

PRE x Akhal Téké Sauvage

Roses :
► 2 par Aramis ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis & Kaitlin
Esprit Libre
Esprit Libre
avatar

Féminin Scorpion Nombre de messages : 1545
Age : 106
Localisation : Charente =P
Date d'inscription : 03/12/2010

La Légende de l'Ouest
Statut: Clan Cloud
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: La rivalité n'a pas d'odeur ! [PV Aramis]   Mer 27 Juil - 17:37

Pas grave, prend ton temps miss ^^

_________________
Aramis:
 


Kaitlin:
 


3 roses de Jeneda, une de Kristen, 2 roses d'Ice, mais aussi deux roses de Sunny, sans oublier ces deux roses d'Hermes et encore une autre rose de Last Chance ! 11 ! Merci, vous adore les filles <3

Très souvent disponible sur la chatbox, n'hésitez pas à y passer vous aussi =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Upsilone ~ Westlife

avatar

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 14/04/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Clan Sunny
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: La rivalité n'a pas d'odeur ! [PV Aramis]   Mer 27 Juil - 19:41

La grosse jument grise se relève avec difficultés Le coup de la petite isabelle avait fait effet ! Tombée sur le dos la douleur devait lui envoyé des accoues de souffrance. Cela passé, Upsi' laissa la main à son adversaire. De ce fait Upsi' se prépara à la riposte, ignorant tout propos, tout gestes. Elle se fiais à elle même, elle se faisais confiance.. Avec la morphologie de son adversaire Upsi' s'attendait à n'importe quels coups foireux. Mais à la grande surprise d'Upsilone, la grise employa la manière douce Celle-ci nargua Upsilone avec un écart aguicheur, au petit trot s'il vous plait ! Notre isabelle hésitait entre deux tactiques :
  • Poursuivre la jument grise mais en gardant ses distances
  • Se mettre à brouter la bonne herbe mouillées (mais en restant à l'affut du moindre mouvements louches).
La seconde proposition attirait particulièrement Upsilone car dans ce cas là, c'était l'adversaire au trot qui abandonnait lâchement le combat... Elle se décida d'usé de la seconde technique, cet à dire, brouter les succulentes vitamine qui se contient dans l'herbe fraichement mouillé... Mais si à cette instant l'herbe semblait avoir un mauvais goût il fallait reprendre des forces. A ce moment précis, elle songeait à WestLife... A ce qu'elle avait vécu et ce qu'elle était entrain de vivre... Imaginez une suite à ce présent, profiter du moment... Se rappeller d'hier, profitez d'aujourd'hui et affronter demain (affronter les attaques de Mimis aussi ! Namého !).

[de pas écrire pendant longtemps ca m'a traumatiser je crois, j'arrive à peine à écrire 10 lignes ._.)

_________________
Spoiler:
 

Akhal-Téké Sauvage

Westlife (Par Aramis)
Spoiler:
 

PRE x Akhal Téké Sauvage

Roses :
► 2 par Aramis ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis & Kaitlin
Esprit Libre
Esprit Libre
avatar

Féminin Scorpion Nombre de messages : 1545
Age : 106
Localisation : Charente =P
Date d'inscription : 03/12/2010

La Légende de l'Ouest
Statut: Clan Cloud
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: La rivalité n'a pas d'odeur ! [PV Aramis]   Sam 13 Aoû - 19:33

Aramis continuait au petit trot, puis se retourna un instant, pour vérifier la position de son adversaire. Qui curieusement avait choisi de rester à sa place, et qui broutait de l'herbe. Cette situation laissait notre jument grise perplexe. Assez spéciale cette jument !
Elle stoppa son petit "jogging" et gratta le sol des sabots. Puis elle fit demi tour, direction Upsilone, le tout au pas, pas la peine de se presser. Elle ne s'était pas encore vraiment éloignée de l'isabelle, et ne mit donc que quelques minutes avant de l'atteindre. Elle s'arrêta à quelques mètres de l'autre, et attendit quelques secondes encore.
Un petit vent rafraîchissant souleva sa crinière et son toupet. Elle gardait la tête haute, mais n'esquissait aucun geste, laissant faire le temps. Puis elle soupira, finalement lassée par leur conflit (assez puéril, remarquons le. Comment ça c'est moi qui dit ça ? Ben oui !)
Puis, avec calme, elle proposa l'arrêt des combats à Upsilone :
- On arrête ?
Elle pencha la tête sur le coté. Non pas qu'elle montrait drapeau blanc, disons plutôt que la diplomatie est parfois utile en "temps de guerre".
Puis elle reprit, toujours d'un calme Olympien :
- Je suis fatiguée des affrontements sans début ni fin, sans raison parfois même. Je pense que nous battre ne sert strictement à rien. Après, à toi de voir.
Elle haussa son sourcil invisible.
- Être de troupeaux différents ou divergents n'empêche pas la paix et n'obligent pas aux combats ... Personnellement, je ne me permet de ne mener qu'un combat, celui pour ma liberté de pensée, et pour ma liberté tout court tant qu'on y est. Je n'écrase ou n'attaque que ceux qui me marchent dessus, je n'ai pas franchement l'habitude de lancer les hostilités ... Si tu vois ce que je veux dire.
Elle l'avait dissuadé de lancer le combat au début, et Uspilone avait foncé tête baissée. Peut-être était-ce une perte de temps de ui parler, mais on pouvait toujours essayer d'apaiser les tensions. Aramis se passerait bien des conflits inter-troupeaux, mais quand ça lui tombe dessus, elle cherche à tout prix la retour au calme. Aaah, petite vie tranquille, tu me manques !

_________________
Aramis:
 


Kaitlin:
 


3 roses de Jeneda, une de Kristen, 2 roses d'Ice, mais aussi deux roses de Sunny, sans oublier ces deux roses d'Hermes et encore une autre rose de Last Chance ! 11 ! Merci, vous adore les filles <3

Très souvent disponible sur la chatbox, n'hésitez pas à y passer vous aussi =)


Dernière édition par Aramis & Kaitlin le Dim 13 Nov - 15:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Upsilone ~ Westlife

avatar

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 14/04/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Clan Sunny
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: La rivalité n'a pas d'odeur ! [PV Aramis]   Sam 27 Aoû - 21:08

Upsilone qui observait son adversaire du coin de l'oeil fût surprise de la voir revenir sans se presser. Un doux vent calma l'orage et flotta à travers les fleurs. Ce vent passa dans la crinière et la queue d'Upsi' en les faisant légèrement onduler. Elle releva raidement la tête et se détendit lorsque la jument grise s'arrêta pas trop près d'elle. Elle souffla. La grise resta immobile et Upsilone faisait de même, on aurait put croire que deux statues magnifiquement réaliser était sculpté là, au milieu de nul part, dans un endroit inaccessible aux bipèdes. La grise soupira mais Upsilone ne broncha pas. L'adversaire proposa avec simplicité l'arrêt des combats. Une simplicité qui ne frappa en aucun cas Upsilone. Notre isabelle baissa la tête mais n'émit aucun son. Fianlement elle se redressa et s'exprima dans le calme.
"- Je suis d'accord avec toi."
Upsilone souffla et reposa son postérieur gauche. Elle fut légèrement surprise de la suite de la conversation mais ne le montra pas forcément.
"- Je vois."
Upsilone se retourna et se mit à marcher lentement pour partir, avec un pas lourd et fatigué. Elle ne se retourna pas mais écoutait avec attention les gestes de la grise. Elle traversa l'immense étendu de fleurs, et par un passage, disparu derrière des roches. C'était la première fois qu'elle la rencontrait cette jument, et sans doutes pas la dernière.

_________________
Spoiler:
 

Akhal-Téké Sauvage

Westlife (Par Aramis)
Spoiler:
 

PRE x Akhal Téké Sauvage

Roses :
► 2 par Aramis ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis & Kaitlin
Esprit Libre
Esprit Libre
avatar

Féminin Scorpion Nombre de messages : 1545
Age : 106
Localisation : Charente =P
Date d'inscription : 03/12/2010

La Légende de l'Ouest
Statut: Clan Cloud
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: La rivalité n'a pas d'odeur ! [PV Aramis]   Dim 13 Nov - 15:26

A fermer SVP ;D

_________________
Aramis:
 


Kaitlin:
 


3 roses de Jeneda, une de Kristen, 2 roses d'Ice, mais aussi deux roses de Sunny, sans oublier ces deux roses d'Hermes et encore une autre rose de Last Chance ! 11 ! Merci, vous adore les filles <3

Très souvent disponible sur la chatbox, n'hésitez pas à y passer vous aussi =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La rivalité n'a pas d'odeur ! [PV Aramis]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La rivalité n'a pas d'odeur ! [PV Aramis]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» - | Terminé | -- | - Jalousie & Rivalité - | -
» Elections:INITE et L'odeur des dollars de Petrocaribe
» Une Isabella perdue & une odeur alléchante. [PV P'tit Tuc ^0^]
» Iaana Liblikas, Papillon à l'odeur de mort.
» L'odeur de l'herbe [Pv Maryweather H. ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
American Horse Ranch :: Wild Ranch :: Flowers secret-
Sauter vers: