American Horse Ranch

American Horse Ranch - Forum RPG humain/equin
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Now or Never. ♣ (PV. Dawn Heather.)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Solveig E. Nachtfalter

avatar

Masculin Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Humain
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Now or Never. ♣ (PV. Dawn Heather.)   Ven 6 Mai - 13:46


NOW OR NEVER.
♣ Solveig & Dawn


« In this time are we loving, or do we sit here wondering why this world isn’t turning round. It’s now or never. . . »



Dong, dong, dong, dong... Neuf heures du soir sonnaient au clocher, résonnant dans le lointain. Mais les coups graves et métalliques des cloches n'étaient alors qu'un pâle murmure, perdu dans la ville baignée par la lumière des derniers rayons du soleil couchant. Au milieu de cette immensité de lumières de réverbères, de phares de voitures; dans ce tourbillons de paroles étouffées, de soupirs et de vie, Solveig, assis seul à la table d'un restaurant, rêvait en silence, une cigarette à moitié consumée à la main. Oklahoma City... Il se sentait bien ici, comme envahi par un inexpliquable sentiment de pleinitude. Cela ne faisait qu'une semaine ou deux qu'il avait remis les pieds sur le territoire américain, et il ne pouvait s'empêcher d'en éprouver du plaisir, malgré tous les mauvais souvenirs dont il était ainsi forcé de se rappeler. Quel tranquillité, d'être ici...

Il porta sa cigarette à ses lèvres et inspira une longue bouffée, avant de relâcher lentement un nuage de fumée autour de lui. Son regard perçant se mit alors à scruter un à un, à travers ce grisant brouillard de nicotine, les diverses personnes qui discutaient et riaient autour de lui. Il se livrait là à son jeu favoris : l'observation. Il ne se lassait pas de cette activité, il pouvait même se perdre durant des heures dans la contemplation d'un visage inconnu. Scruter chaque parcelle de peau qu'il pouvait apercevoir, écouter chaque son qui s'échappait de ces corps mouvant autour de lui, saisir au vol chaque information qui pouvait se présenter à lui... Solveig aurait sans doute fait un très bon détective, dans une autre vie.

Il se saisit alors de la bouteille de vin posée près de lui et en versa dans son verre. Il demeura quelques minutes à contempler le liquide d'un rouge carmin au travers du cristal, avant d'en avaler une gorgée. C'est alors que ses yeux s'arrêtèrent brusquement sur une femme, à l'autre bout du restaurant. Drapée dans une robe d'un noir de jais, le regard lointain, elle semblait totalement étrangère au monde qui l'entourait. Les rires et les cliquetis de couverts se brisaient autour d'elle comme si elle eut été entourée d'une bulle invisible. Solveig esquissa un léger sourire en coin, porta à nouveau sa cigarette à ses lèvres et tira une dernière bouffée de fumée, le regard rivé sur l'inconnue, avant d'écraser brusquement son mégot au fond du cendrier.

_________________

WHEN THE TRUTH IS FOUND TO BE LIES, AND ALL THE JOY WITHIN YOU DIES
SOLVEIG ELIAS NACHTFALTER


    « Here I opened wide the door; darkness there, and nothing more. Deep into that darkness peering, long I stood there wondering, fearing, doubting, dreaming dreams no mortal ever dared to dream before... »


Dernière édition par Solveig E. Nachtfalter le Mer 11 Mai - 16:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn. Heather

avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut:
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Now or Never. ♣ (PV. Dawn Heather.)   Ven 6 Mai - 18:38

Je ne savais pas pourquoi j'avais décidé de continuer ma vie ici, ou même de la recommencer, le temps semblait long, et je ne savais pas vraiment pourquoi avoir emmené mes affaires et ce qu'il reste de ma vie dans cette ville, pourquoi ici précisément? Je flânais dans les rues, sans vraiment savoir où j'étais, je ne me ressemblais plus, j'avais remplacé mes vieilles baskets par une paire d'escarpins a talons dont le prix était exorbitants, et une robe noire, légère, qui venait d'un créateur dont beaucoup de femmes se serait vantées et dont j'avais déjà oublié le nom. Je ne me sentais plus vraiment moi-même et j'avais honte d'être habillée telle une putain du 21em siècle. Je ne voulais pas ressembler à toutes ces femmes qui se font entretenir par leurs hommes dont l'âge est le triple de celle-ci et dont le salaire leurs permets de s'acheter mondes et merveilles d'une superficialité qui leurs permettais de satisfaire leur besoin. C'est à peine si ces femmes connaissent le sens du mot sentiment, je me détestais d'avoir eu l'envie l'espace d'une seconde de leur ressembler, sans doute parce qu'elles n'ont jamais l'air de souffrir, et que leur plus grand soucis est de savoir si la couleur de leurs escarpins est accordée à la laisse du caniche tondu a poil ras toiletter la veille.

Je tournais si et là au gré de mes envies dans les rues, le vent s'engouffrait si et là dans les ruelles, je le suivais peu soucieuse de retrouver mon chemin une fois cette envie passée. J'entrais dans un restaurant chic, ces gens qui riaient, chaque table enfermés dans une bulle, parfois hermétique. Et les serveurs passaient pressés d'un espace, à l'autre. Je m'assis seule à une table, je commandais le vin le plus cher juste par curiosité pour voir la différence qu'il y avait avec notre petit vin qualifié de vin de routier par les bourgeois de la petite bourgade où je vivais il fut un temps déjà.

J'étais frêle, je n'avais pas de bulles hermétique je ne savais plu vraiment où me mettre. Pourtant, j'étais assise, invisible de tous ses couples qui se réunissaient, là-bas ça devait être des médecins, prêts a filés à la première urgence, au premier "bip" de leurs balises, un peu plus loin de simples bourgeois qui semblait fêter quelque chose. Chaque table était hermétique et j'étais invisible, cette pensée me réconfortait un peu. Jusqu'au moment où je croisais le regard d'un homme plus tôt âgé et qui semblait lui aussi attendre quelque chose, je remarquais assez vite qu'il n'était pas accompagné par une superbe blonde âgée d'à peine 18 ans, et qui n'était là que pour son argent. En fait, il était seul.

Je détournais rapidement le regard un peu gênée, furtive je jetai des regards à cet homme, plusieurs fois je croisai ses pupilles et les miennes devenaient réticentes à le regarder une nouvelle fois, pourtant il m'intriguait, j'étais vexée de ne pas être aussi invisible que ça, je baissais les yeux, scrutant le vin qui gisait au fond de mon verre. Sans vraiment réfléchir j'avalai le contenu rougeâtre, me leva presque brusquement, je me dirigeais vers lui d'un pas décidé. Je dus me rendre compte de la folie que je m'apprêtais à commettre, mon pas ce fut alors hésitant une seconde, peut-être deux, je ne m'arrêtais pas à la table de cet homme et continua tout droit, jusqu'aux toilettes, ce n'est alors qu'à cet instant là que je me permis de souffler, réfléchir une seconde. Je sortis de cette petite pièce assez rapidement. Je me plantai alors devant la table de cet homme. Le scrutant un instant.

"Nous sommes nous déjà rencontrés? "


En disant ça, inconsciemment je penchai légèrement la tête à la manière d'un enfant curieux et plissa une seconde les yeux.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solveig E. Nachtfalter

avatar

Masculin Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Humain
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Now or Never. ♣ (PV. Dawn Heather.)   Ven 6 Mai - 20:08




La jeune femme aux boucles cuivrées avait croisé le regard de Solveig, sans un mot. Ils s'étaient regardés, à plusieurs reprises. Comme s'ils étaient tous deux devenus des personnages en couleurs dans un film en noir et blanc, comme si le monde autour d'eux n'existait plus. Cependant, l'inconnue semblait un peu embarrassée, au fur et à mesure que les minutes passaient. Solveig ne l'avait pas lachée du regard, pas même une seconde. Il gardait ses prunelles d'un bleu profond parfaitement fixées sur cette jeune femme dont il ignorait tout, comme s'il avait pu sonder les tréfonds de son âme d'un simple regard.

Elle se leva soudainement et marcha dans sa direction d'un pas déterminé, avant d'esquisser un léger mouvement de recul à mi-chemin. Solveig crut un instant qu'elle allait se raviser et retourner s'asseoir, mais elle fit quelque chose d'encore plus prévisible, que toute autre femme aurait sans doute également fait à sa place. Elle continua sa trajectoire entre les tables et passa à quelques centimètres de celle de Solveig; puis elle disparut derrière une porte quelques mètres plus loin, laissant dans son sillage la trace discrète d'un parfum aux senteurs d'agrumes, dont l'amertume légère embauma lentement l'air. L'homme sourit à nouveau, d'un air à la fois satisfait et amusé. Il prit son verre et le porta à la hauteur de ses yeux, observant d'un air faussement intéressé le vin qui s'y trouvait et dont il fit alors miroiter les reflets carmins à la lumière du grand lustre de cristal qui ornait le plafond aux moulures élégantes. Quelques secondes passèrent, et il entendit alors le son qu'il guettait. Une porte grinça quelque part derrière lui et bientôt, il vit revenir la jeune inconnue vers lui. Elle se planta devant lui et le dévisagea, tout d'abord silencieuse.

Nous sommes-nous déjà rencontrés ?

Demanda-t-elle alors, l'air farouche et curieuse à la fois. Solveig posa les yeux sur elle et la jaugea en silence, d'un regard emprunt d'une nonchalance naturelle derrière laquelle il dissimulait toute la curiosité que lui inspirait le curieux personnage qui se trouvait alors en face de lui.

Peut-être... Je ne sais pas. Un visage comme le votre, je m'en serais souvenu...

Répondit-il en haussant légèrement les épaules, d'une voix suave où perçait son accent allemand encore très présent. Souriant toujours, il porta une nouvelle fois le verre à ses lèvres, le vida et le reposa sur la table, une lueur feutrée de malice brillant au fond de son regard.

_________________

WHEN THE TRUTH IS FOUND TO BE LIES, AND ALL THE JOY WITHIN YOU DIES
SOLVEIG ELIAS NACHTFALTER


    « Here I opened wide the door; darkness there, and nothing more. Deep into that darkness peering, long I stood there wondering, fearing, doubting, dreaming dreams no mortal ever dared to dream before... »


Dernière édition par Solveig E. Nachtfalter le Ven 6 Mai - 21:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn. Heather

avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut:
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Now or Never. ♣ (PV. Dawn Heather.)   Ven 6 Mai - 21:04

Les allers et venu que faisaient les serveurs passant de temps à autre près de la table de l'homme était une excuse suffisante pour détourner mon regard, à la fois intriguée et mal à l'aise. Je ne connaissais ni son nom, ni quelconque chose de lui et pourtant il me semblait déjà en connaitre beaucoup. Ce personnage était mystérieux, il me fascinait pour une raison qui m'était encore totalement inconnue.

- Peut-être... Je ne sais pas. Un visage comme le votre, je m'en serais souvenu...


A cet instant précis j'aurais aimé qu'un camion me percute, je ne savais plus vraiment où me mettre, la seule chose que je savais est que je voulais disparaitre à cet instant. Je prétextais alors silencieusement le va et vient incessant, parfois bruyant des serveurs pour détourner mon regard. Je divaguais dans des songes lointains, ce fut le murmure des cloches qui me ramenèrent au fait que j'étais plantée devant une table.

Je ne répondis à sa phrase que par un plissement des lèvres, et un hochement de tête. Il me semblait apercevoir quelque chose au fond des yeux de cet homme, quelque chose qui me susurrais "ce n'est pas finis" alors que tout semblai indiquer qu'il était temps que je retourne m'asseoir à ma table, et que je me tortille de honte sur me chaise. Un serveur pressé et peu soucieux de ce qu'il y avait autour de lui me percuta sans aucune violence, mais assez pour me faire perdre l'équilibre, je m'appuyai sur la table pour ne pas tomber, je replaçai de ma main libre une mèche de cheveux et me retourna, un peu vexée d'être transparente cette fois-ci.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solveig E. Nachtfalter

avatar

Masculin Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Humain
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Now or Never. ♣ (PV. Dawn Heather.)   Ven 6 Mai - 21:41




Elle avait rougi. Il l'avait vu. Même après toutes ces années, il s'étonnait encore, parfois, de ce talent qu'il possédait, de pouvoir mettre mal à l'aise même la plus imperturbable des personnes. Il ne lui avait suffit que d'un regard et de quelques mots prononcés d'une voix douce, pour parvenir à ses fins. Cette voix... C'était bien là son arme la plus redoutable, après le tranchant de son regard de glace. La nature semblait avoir pris un certain plaisir à façonner ses cordes vocales d'une manière telle que chaque mot, chaque syllabe prononcée, chaque note résonne et vibre dans l'air comme une mélodie. Comme un murmure enivrant, tel le doux sifflement qui confère au serpent un pouvoir de fascination si puissant.

Elle ne lui avait pas répondu, elle s'était contenté de hocher la tête en silence. Mais ils s'étaient compris. Elle avait su lire dans ses yeux qu'il ne la laisserait pas s'enfuir aussi facilement. Un serveur passa soudain près d'eux d'un pas pressé, sans même jeter un regard à la jeune femme. Il la bouscula sans ménagement, se retourna vaguement comme pour s'excuser, mais ne put seulement dire un mot. Il se heurta immédiatement au regard de Solveig, devenu froid comme la glace. Lui qui avait toujours été élevé avec la plus grande fermeté, il trouvait absolument inadmissible de faire preuve d'autant de grossièreté. Surtout dans un restaurant de ce niveau. Mais il ne fit aucun commentaire, se contentant de jeter un dernier regard méprisant au serveur confus, et de reporter à nouveau toute son attention sur la jeune inconnue.

Elle allait partir. Il le sentait. Il semblait peu probable qu'il aient encore quoi que ce soit à se dire, et pourtant... Pourtant Solveig anticipa ce départ, sans gêne aucune. Il posa doucement sa main sur celle que la jeune femme avait appuyée contre la table, comme un rapace aurait fondu sur sa proie. Ce simple geste pouvait paraître extrêmement malvenu, de la part d'un inconnu. Mais il n'avait pas fait cela de manière grossière et intéressée, comme certains hommes auraient pu le faire; et encore moins pour les mêmes raisons qu'eux. Il ne savait pas exactement lui-même ce qui le poussait ainsi à vouloir engager une conversation avec cette femme, mais le fait est qu'il ne pouvait s'en empêcher. Non, ce n'est pas fini.

Nous ne nous connaissons certainement pas, en fin de compte. Alors... Pourquoi ne pas y remédier ?

Murmura-t-il avec un nouveau sourire, plein de mystère.

_________________

WHEN THE TRUTH IS FOUND TO BE LIES, AND ALL THE JOY WITHIN YOU DIES
SOLVEIG ELIAS NACHTFALTER


    « Here I opened wide the door; darkness there, and nothing more. Deep into that darkness peering, long I stood there wondering, fearing, doubting, dreaming dreams no mortal ever dared to dream before... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn. Heather

avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut:
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Now or Never. ♣ (PV. Dawn Heather.)   Ven 6 Mai - 22:49

Une seconde encore je regardais les yeux de l'inconnu, un regard froid et dur, je suivais ces pupilles bleuâtres c'était l'homme qu'il regardait, alors que je m'apprêtais à fuir de plus belle, me retournant a demi je senti un contact sur ma main, un frisson me parcourut une seconde. J'eus d'abord le réflexe de me crisper, ayant toujours refusé tout contact tactile avec les gens, l'envie de me retourner me dévorais, et ça sonnait dans ma tête comme une douce mélodie, j'étais troublée par cet homme je l'avoue, en une fraction de secondes il c'était passé beaucoup de choses, je baissais les yeux sur sa main, je me mordis la lèvre, je ne savais pas vraiment de quelle manière réagir. Je n'étais peut-être pas immunisée contre son sourire. A quoi bon résister à cette envie, ou depuis peu je me suis noyée, je relevais les yeux vers l'homme.

Je parcourais ses traits en quête de son sourire, il était fascinant, mystérieux, fascinant. Et même si demain nous ne serons plus que souvenirs rien ne pourra jamais les détruire. Attraction de son sourire sur ma réflexion. Moi l'ancien corbeau, il me semblait sortir de l'ombre. J'empoignais la chaise derrière moi sans défaire ma main de la sienne, je n'osai pas je crois. Je m'assis alors face à lui, je souriais simplement.

Ce monde n'est que blessure, et il me semblait juste que les coups c'étaient arrêtés un instants, ne courons pas trop vite, le temps attendra, a cet instant je voulais juste être là. Inconsciemment je me plongeais dans les yeux bleus et fascinant de l'étranger, ses yeux étaient des étoiles je crois. Il y a peu je marchais dans la ville où des âmes sans noms me poussaient vers toi,

Je t'attends sur le banc comme on attend la mort en espérant la vie
Je t'attends comme on attend voir pointer le jour quand il n'est que la nuit

Et même si on ne se revoyait plus, peu importe le futur est toujours trop loin, et parfois il faut briser le silence, même d'or :

Comment dois-je t'appeler alors ?
[i]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solveig E. Nachtfalter

avatar

Masculin Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Humain
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Now or Never. ♣ (PV. Dawn Heather.)   Ven 6 Mai - 23:35




La jeune femme s'était crispée, comme si elle venait d'être électrocutée, foudroyée par ce contact tellement inattendu. Elle semblait hésiter à se retourner, les yeux baissés sur la main de Solveig qui retenait toujours la sienne, comme si elle eut craint qu'il ne lui fasse du mal. Oh, il ne la toucherai certainement pas plus; il n'était aucunement motivé par quelque désir physique, bien loin de là. Sa politesse naturelle l'empêchait d'aborder ainsi une femme pour un motif aussi bassement terre à terre. La jeune femme releva enfin les yeux vers lui, et il sentit sa réticence s'évaporer peu à peu. Elle s'était alors assise en face de lui, doucement, sans lâcher sa main. Et elle le regardait. Ils se regardaient. Elle avait plongé ses yeux d'un vert sombre dans les siens. Elle s'était laissée happer, sans plus offrir de résistance. Les yeux de Solveig, quand ils vous tiennent, ils ne vous lâchent pas. Non, ils vous noient dans leur obscurité, dans le bleu obscur de leurs prunelles. Ils vous sondent en profondeur, tels des radars. Ils voient tout et vous percent de part en part. Ils sont un piège auquel bon nombre de gens se sont laissés prendre, à leur plus grand malheur. Mais ce soir-là, ils avaient abandonné quelques instants leur froideur habituelle pour se parer d'une lueur de curiosité et de douceur, semblables à une caresse bleutée.

Tandis qu'elle s'accrochait à son sourire, Solveig scrutait en silence le visage de la jeune femme, empli de curiosité face à ces deux yeux couleur d'émeraude qui le dévisageaient avec fascination. Il s'attarda un instant sur ses boucles rousses, presque rouges, et suivit la courbe de son cou d'un blanc de nacre. Elle était belle, sans l'ombre d'un doute. Mais ce n'était pas là ce qui intéressait Solveig. Ce qu'il cherchait à comprendre, c'était d'où venait cette tristesse qu'il pouvait lire en elle, et qui venait ternir l'éclat de sa beauté farouche. Elle était semblable à une belle orchidée qu'on aurait arrachée de terre, et donc les pétales délicats se flétrissaient et tombaient un à un.

Comment dois-je t'appeler, alors ?

Elle avait brusquement rompu le silence. Solveig tiqua, mais ne répondit pas. Ce passage soudain au tutoiement l'avais un peu surpris, mais il n'en laissa plus rien paraître. Il se demanda alors ce qu'il adviendrait d'eux. Ils ne se connaissaient pas, ne savaient absolument rien l'un de l'autre. Peut-être était-ce une rencontre sans lendemain, peut-être pas... Ni l'un ni l'autre ne le savait. Solveig parut alors hésitant. Avait-il vraiment envie de s'engager vis-à-vis de cette jeune femme ? Donner son nom, même si ce n'était pas grand chose, c'était tout de même un engagement, aussi mince soit-il. Mais après tout, il devait bien y avoir une raison qui l'avait poussé à la retenir à sa table. Une raison qu'il ne pouvait pas encore s'expliquer, mais qui n'en demeurait pas moins existante. Son instinct était son meilleur guide, il s'y était toujours plus ou moins fié. Cette fois-ci ne ferait pas exception à la règle...

Solveig. Et toi, quel est ton nom ?

_________________

WHEN THE TRUTH IS FOUND TO BE LIES, AND ALL THE JOY WITHIN YOU DIES
SOLVEIG ELIAS NACHTFALTER


    « Here I opened wide the door; darkness there, and nothing more. Deep into that darkness peering, long I stood there wondering, fearing, doubting, dreaming dreams no mortal ever dared to dream before... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn. Heather

avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut:
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Now or Never. ♣ (PV. Dawn Heather.)   Sam 7 Mai - 0:14

L'homme sembla d'abord un peu surpris, je regrettais c'est vrai d'avoir rompu en première ce silence qui c'était farouchement imposé et où ce jeu de regards qui auraient pu sembler pesant était en réalité aussi léger qu'une plume, et dès que je m'essayais à l'effleurais il disparaissait une seconde, puis réapparaissait a pas feutré sans qu'on ne l'entende venir. C'était ça la magie du moment, quelque chose qu'on ne pouvait distinguer, attraper, mais qui était là, bien présent, parfois imposant, nous étions entraînés dans une valse silencieuse, un dialogue muet où se mêlaient un tas de sentiments étrange.

L'homme ne répondit pas d'abord, et ce silence était toujours là pesant, et léger à la fois, notre bulle hermétique était là, plus rien ne semblait pouvoir la briser.

"Solveig. Et toi, quel est ton nom ?"

Je souriais une seconde encore, c'était fou, je ne pouvais pas vraiment m'empêcher de sourire, esquivant d'une seconde à l'autre ces regards, ou bien me noyant dedans, quel était donc cet être ? Je ne le savais pas mais il me tardait de le découvrir. J'aurais aimé rester secrète, ne rien lui dire, pas une seule fois, juste l'écouter parler, garder pour moi toutes ces choses, rester secrète, juste apprendre à le connaitre, mais il y à des choses pour lesquelles il faut être deux, et parfois il faut savoir faire un effort. Et pourtant j'avais l'impression qu'il me connaissait déjà.

_" Appelle-moi Dawn.
"

Ce jeu finalement n'était pas un jeu auquel je me livrais régulièrement c'était la première fois je crois, et je m'hasardais à créer des règles autant que je m'hasardais à poser mes yeux sur lui, son visage en disait long, et pour la première fois je ne le déchiffrais pas, quel était cet être étrange qui enfreignait et défier mes limites.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solveig E. Nachtfalter

avatar

Masculin Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Humain
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Now or Never. ♣ (PV. Dawn Heather.)   Sam 7 Mai - 18:41




Appelle-moi Dawn.

Avait-elle répondu. Un nom. Rien qu'un nom. Ils étaient tous deux au même point, vis-à-vis l'un de l'autre, à présent. Tout ne serait plus désormais qu'un jeu de cache-cache, une course-poursuite pour savoir qui ferait craquer l'autre, qui lâcherait le premier une information le concernant. Mais il en fallait beaucoup pour déstabiliser Solveig. Et il semblait parfois que rien ne pouvait traverser l'épaisse carapace qu'il s'était forgée au fil des années. On dit que les yeux sont le miroir de l'âme, mais ceux de Solveig ne reflétaient qu'un mur nu et froid. Un mur derrière lequel se cachaient ses sentiments. Un mur que personne encore n'avait réussi à briser.

D'accord.

Dit-il simplement. Il avait toujours sa main posée sur la sienne, elle ne l'avait pas retirée. Il ne savait trop que penser de cela. Sentir cette tiédeur discrète sous sa paume glacée n'était pas dans ses habitudes. A vrai dire, les contacts humains l'avaient toujours plus ou moins répugné. Il ne faisait confiance à personne. Jamais. Un contact était quelque chose de si personnel pour lui qu'il s'étonnait lui-même, ce soir-là.

Dawn... Aurore. Plus il y pensait, plus il trouvait ce prénom mal assorti à cette demoiselle au visage si pâle et si morne. Comment une femme telle que celle-ci, semblable à une marionnette à qui on aurait coupé les fils, une poupée désarticulée, pouvait-elle porter un prénom qui évoquait tant de lumière et d'espoir. C'était absurde. Tout comme son prénom à lui. Un prénom de fille, ce qu'il n'était bien évidemment pas. Absurde. Au fond, ils se ressemblaient un peu. Deux pantins à qui l'on avait collé un nom mal assorti sur le front, comme une étiquette, et que l'on avait relégués là, sans plus de considération.
Un serveur s'arrêta alors devant leur table et leur adressa un grand sourire, digne d'une publicité pour dentifrice. Mais il sonnait faux. Sans doute aussi faux que la rolex qu'il portait au poignet, ou que les boutons de manchettes dorés qui ornaient son veston blanc. Lui non plus, n'était rien de plus qu'un pantin...

Ces messieurs dames désirent-ils un dessert ?
Hum... Pourquoi pas.
En dessert du jour, nous avons un excellent fondant au chocolat.
Fort bien.
Parfait monsieur, je vous apporte ça tout de suite.


Le serveur se retira, souriant toujours de toute ses dents, et se dirigea vers les cuisines d'un pas rapide. Solveig lâcha alors la main de la jeune femme pour la plonger dans la poche du long manteau noir posé sur le dossier de sa chaise, et en sortit un paquet de cigarettes et un briquet ouvragé. Avec délicatesse, il en prit une, la porta à ses lèvres, avant de tendre le paquet à son interlocutrice.

Cigarette ?

_________________

WHEN THE TRUTH IS FOUND TO BE LIES, AND ALL THE JOY WITHIN YOU DIES
SOLVEIG ELIAS NACHTFALTER


    « Here I opened wide the door; darkness there, and nothing more. Deep into that darkness peering, long I stood there wondering, fearing, doubting, dreaming dreams no mortal ever dared to dream before... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn. Heather

avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut:
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Now or Never. ♣ (PV. Dawn Heather.)   Sam 7 Mai - 20:52

Le monde est fascinant, les gens sont fascinant, Solveig était fascinant. Je souriais le regardant de nouveau je trouvais assez étrange ce premier contact, fascinant. Je ne voulais pas qu’on lise quoi que ce soit sur mon visage. Sans doute parce que je n’avais plus confiance en personne, et pour tant j’aurais aimé pouvoir faire confiance à Solveig. Les vies sont vendues aux enchères, les hommes sont achetés par la puissance.

J’avais totalement oublié que nous nous trouvions dans un restaurant, une sale bondé de monde, mais le serveur qui arrivait sur notre table ne tardât pas le rappeler. Cette bulle qui me semblait encore hermétique il fut encore quelques seconde venait de s’éclater, comme si elle était constitué a base de savon.


– Ces messieurs dames désirent-ils un dessert ?
– Hum... Pourquoi pas.
– En dessert du jour, nous avons un excellent fondant au chocolat.
– Fort bien.
– Parfait monsieur, je vous apporte ça tout de suite.


J’aurais voulu me renfrogner comme une toute petite fille trop gâtée de la campagne a qui on aurait refusé quelque chose de convoité, j’aurais voulu croisé mes bras sur ma poitrine et faire la moue. Mais je n’en fis rien, je restais impassible, seule mon regard trahissait ma vexation certaine, il était froid et transcendait l’homme qui n’y était pour rien au final, nous étions dans un restaurant, et tout ce qui était de plus légitime était d’être dérangé par un acteur de restaurant qui filerait aussi vite dans les coulisses des cuisines.

Puis ce fut Solveig qui retira sa main, d’abords je ne remarquais pas l’absence de cette tiédeur sur ma main, sans doute trop occupé par mon esprit. Je finis par le voir lorsqu’il fouilla dans son manteau, et je n’attardai pas ma main sur la table. Il sortit un paquet de cigarette et en porta une à sa bouche avant de m’en proposer une.

– Cigarette ?

J’acquiesçai avec le sourire et porta ma main sur une cigarette du paquet.

_ Volontiers


Je jouai un instant avec sans quitté l’homme du regard. Pourtant mon esprit était embrumé par un tas de sentiment. Je tentais en vain de faire le tri pour me concentrer sur l’homme assis face à moi. A plusieurs reprise le baton de tabac glissai et tomber sans bruit sur la table, je le ramassais et continuer, oubliant de nouveau les bavardages et rires bruyants des tables voisines.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solveig E. Nachtfalter

avatar

Masculin Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Humain
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Now or Never. ♣ (PV. Dawn Heather.)   Sam 7 Mai - 21:42




Une fois que le serveur eut tourné les talons, Solveig cru distinguer dans les yeux de la jeune femme comme un air de déception. Elle semblait vexée. Profondément vexée de l'intervention d'une personne extérieure qui avait fait voler en éclats leur bulle, qui semblait pourtant être, quelques minutes plus tôt, hermétiquement fermée. Mais il ne laissa rien paraître des questions qu'il se posait. Il se contenta de répondre de la même manière au regard froid qu'elle lui lançait, avant d'ouvrir son briquet. Il se perdit un instant dans la contemplation de la flamme jaune qui venait d'apparaître, puis alluma nonchalamment sa cigarette. Plus il y pensait, plus il se rendait compte qu'il ne pouvait plus se passer de fumer, ce qui n'était pas pour lui plaire. Au fond, la cigarette était une sorte de drogue... Bien plus dangereuse qu'il n'y paraissait. Il tendit son briquet à la jeune femme, attendit qu'elle allume sa propre cigarette, et souffla sur la flamme avant de le ranger négligemment dans sa poche.
Le serveur au sourire exubérant se présenta à nouveau, deux assiettes à la main, qu'il déposa précautionneusement sur la table.

Voilà, monsieur.
Merci.


Solveig ne put s'empêcher de sourire à la vue du gâteau qui se trouvait devant lui, recouvert de crème anglaise et entouré de quelques fraises. Il prit la cuillère posée sur le côté de l'assiette, et avala une bouchée du fondant. Il ferma les yeux un instant et laissa échapper un soupir à peine audible. Il y avait si longtemps qu'il ne s'était pas autorisé à manger ce genre de choses... Lentement, il reposa sa cuillère devant lui et s'appuya contre le dossier de sa chaise. Le regard à nouveau rivé à celui de Dawn, il la jaugea en silence, avant d'inspirer une longue bouffée de fumée, qu'il relâcha autour de lui, semblable à l'ineffable brouillard d'incertitude qu'il tentait de disséminer dans l'esprit de son interlocutrice. Elle pouvait bien prendre un air renfrogné de petite fille gâtée, il finirait par la percer à jour, inéluctablement.

_________________

WHEN THE TRUTH IS FOUND TO BE LIES, AND ALL THE JOY WITHIN YOU DIES
SOLVEIG ELIAS NACHTFALTER


    « Here I opened wide the door; darkness there, and nothing more. Deep into that darkness peering, long I stood there wondering, fearing, doubting, dreaming dreams no mortal ever dared to dream before... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn. Heather

avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut:
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Now or Never. ♣ (PV. Dawn Heather.)   Sam 7 Mai - 23:22

Solveig me tendit alors son briquet, je l’inspectai quelques minutes encore. Puis porta alors la cigarette à ma bouche et l’alluma, je rendis alors le briquet à cet homme encore inconnu. J’observais la cendre rouge apparaitre au fur et à mesure que la cigarette se consumait. Ca faisait longtemps que je ne m’étais pas adonnée à un plaisir aussi simple que de fumer une cigarette. Je recrachais une bouffée de fumer noire qui embauma rapidement l’espace d’un parfum qui n’était pas le plus agréable sur terre.

De nouveau le serveur sorti de sa cuisine et apporta à la table le dessert commandé. J’observais alors le gâteau une seconde, puis Solveig en porta un morceau à sa bouche inconsciemment, peut-être, je me plongeais de nouveau dans la contemplation de son visage tentant de nouveau d’y déceler une trace de quelque chose de sa vie passé, une habitude peut-être. Mais je ne pus rien y déceler.
Puis comme ça, pour rien, je me mis à fouiller dans mon sac, le jeu était bien de connaitre l’autre avant qu’il ne nous connaisse. Je sortis alors de la besace de cuir que j’avais accroché au dossier de ma chaise, une petite boite argenté sculpté finement par un artiste d’Arabie qui me l’avait offert pour une raison que j’ignorais encore à ce jour. Je la posai sur la table, joua un instant avec entre mes doigts puis de nouveau la reposa face à moi. J’inspirai de nouveau une grande bouffée de fumer et fit glisser du bout du doigt la petite boite vers Solveig, avec un sourire qui en disait long sur mes intentions, bien qu’elle ne fût pas mauvaise.

_ Es-tu… marié ?


Je fixai de nouvelle règles et en franchissait certaines. Je m’enfonçais dans mon siège lui lançant un regard amusé, joueur, je le lançais dans un jeu qui n’avais aucune issue, un jeu auquel il ne fallait jamais commencer a joué, sous aucun prétexte. Un jeu dangereux.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solveig E. Nachtfalter

avatar

Masculin Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Humain
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Now or Never. ♣ (PV. Dawn Heather.)   Dim 8 Mai - 19:22




Solveig attrapa une fraise sur le bord de son assiette. Il s'apprêtait à la manger, lorsqu'il vit la jeune femme fouiller dans son sac. Intrigué, il stoppa net son mouvement et la regarda fixement, plissant légèrement les yeux. Elle en sortit une petite boîte en fer finement ciselée, qu'elle posa sur la table et qu'elle poussa du doigt vers lui, un sourire plein de sous-entendus se dessinant lentement sur ses lèvres maquillées de rouge. Il tiqua à nouveau, mais ne dit rien. Ses yeux bleus se posèrent sur l'étrange objet que Dawn venait d'introduire dans leur jeu. Il demeura tout d'abord perplexe, puis prit la petite boîte et la fit tourner entre ses doigts, observant avec un intérêt non feint les ciselures qui la décoraient de toute part.

Es-tu... marié ?

Il ne répondit pas, mais la dévisagea de ses yeux de glace, comme s'il cherchait à nouveau à sonder son cœur. Cette étrange scène aurait pu paraître absurde et dénuée de sens à toute personne qui se serait arrêtée devant leur table pour les observer, mais personne ne prêtait la moindre attention à leurs manigances. Leur bulle s'était refermée autour d'eux, telle un obscur cocon.

Ils s'étaient parfaitement compris. Solveig retira lentement la chevalière qu'il portait à la main droite et l'observa un instant. C'était une chevalière très simple, qu'il s'était offert quelques années plus tôt, ornée d'une pierre d'obsidienne et de ces quelques mots gravés : « Elegantia Semper Nigra », la devise de sa famille depuis maintenant plusieurs siècles. C'était un objet auquel il tenait beaucoup, sans aucun doute. Il ouvrit la boîte et y déposa délicatement sa chevalière, avant de la refermer et de la faire glisser à nouveau vers la jeune femme, lui rendant son sourire plein de mystère.

Je crois que tu connais la réponse. Et je peux en dire autant de toi, si j'en juge par l'absence de bague à ton doigt.

Répondit-il en croquant dans sa fraise d'un air satisfait.

_________________

WHEN THE TRUTH IS FOUND TO BE LIES, AND ALL THE JOY WITHIN YOU DIES
SOLVEIG ELIAS NACHTFALTER


    « Here I opened wide the door; darkness there, and nothing more. Deep into that darkness peering, long I stood there wondering, fearing, doubting, dreaming dreams no mortal ever dared to dream before... »


Dernière édition par Solveig E. Nachtfalter le Dim 8 Mai - 19:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn. Heather

avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut:
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Now or Never. ♣ (PV. Dawn Heather.)   Dim 8 Mai - 19:36

"Mais il y a un jeu auquel il ne faut jamais jouer, je dis bien jamais."

J'avais coupé Solveig dans son élan, simple geste et pourtant, ça n'était pas pour me déplaire d'obtenir de lui une réaction pareil, il me semblait que c'était bien plus que je n'aurais pu avoir au début de la soirée. Puis ce fut le regard froid de l'homme qui m'interpela, et ce jeu de regard reprenait de bon train comme si rien ne nous avez jamais dérangés, je soulevais un sourcil comme pour lui dire « alors ? » et le provoquer un peu, je voulais le retrancher dans ses limites jusqu'au bout, voir quelle règles pourrions-nous créer et lesquelles enfreindre. Enfin il retira sa chevalière, la contempla un instant, il semblait la redécouvrir encore une fois, je souris, ça y est le jeu était lancé, ce jeu auquel il ne faut jamais jouer. Il l'introduisit alors dans la petite boite, c'était le serment qu'il serait mon partenaire de jeu. Il me rendit alors ce sourire, et répondit le plus simplement du monde :

« _Je crois que tu connais la réponse. Et je peux en dire autant de toi, si j'en juge par l'absence de bague à ton doigt. »

Je souris un instant, avant de répondre :

_Perspicace. Mais qui te dit qu'il n'y a pas quelqu'un dans mon lit ?

Un nouveau défi, je m'approchai des limites je savais que ce langage ou ses manières pourraient lui déplaire, et le défier sans cesse, je soulevais de nouveau mon sourcil, lui lançant un regard amusé, pétillant. Son geste incongru, de me rendre le coffret, m'arracha une légère moue. Je ne voulais pas de la boite, c'était à son tour. Je la fit glisser de nouveau aussi sec vers lui, le mouvement fut brusque, ça faisait quelques minutes que le jeu était commencé et le voilà déjà en train de s'approcher des limites. Décidément, partenaire extraordinaire.

_ Perspicace et malhonnête.

Dis-je en lui rendant ce sourire satisfait. Qu'il avait eu au moment de croquer dans sa fraise. Alors qu’un peu plus tôt je m'étais enfoncée dans le siège, je me rapprochai de la petite table, où nous étions installés, et posa mes coudes sur la nappe blanchâtre où les reflets de la lumière venaient se projeter, et se refléter il venait à peine de mettre l'éclairage et cette bulle semblait tellement hermétique et ce jeu si prenant que je le remarquai à peine. La nuit venait de tomber, enrobant le ciel de noire et parant les étoiles de lumière.

Les gens nous prendraient surement pour des fous si il nous voyaient, mais nous étions dans ce petit espace confins que j'appelais une bulle hermétiquement fermé, fermé jusqu'à ce que quelqu'un décide de la briser de nouveau. Finalement ce jeu était une promesse, la promesse de se revoir, la promesse de se connaitre, la promesse de jouer jusqu'à la fin. Je ne savais pas où ni comment nous nous retrouverions mais ce dont j'étais sûre c'est qu'un jour nous nous reparlerions, peut-être au coin d'une rue par hasard, ou dans ce même restaurant, peu importe. Et le jeu continuerait, comme ça pour rien, parce qu'il aurait été lancé sans aucune raison dans un restaurant chic par deux inconnus.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solveig E. Nachtfalter

avatar

Masculin Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Humain
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Now or Never. ♣ (PV. Dawn Heather.)   Dim 8 Mai - 20:23




Perspicace. Mais qui te dis qu'il n'y a pas quelqu'un dans mon lit ?

Solveig laissa échapper un petit rire légèrement sarcastique, tout en posant la main sur la boîte en fer que Dawn venait de faire à nouveau glisser vers lui. Il rapprocha alors sa chaise de la table, comme pour plonger plus profondément encore dans leur jeu.

Tu dis ça pour que je vienne vérifier ? Ou... Tu préfères me le dire directement ?...

Répondit-il d'un air railleur. Il croisa lentement les jambes, contemplant un instant le gâteau à peine entamé qui gisait encore dans son assiette, puis en avala une bouchée, le regard rivé à celui de la jeune femme.

Perspicace et malhonnête.

Ils souriaient tous deux, du même air taquin et entendu, parfaitement sur la même longueur d'onde. C'était bien la première fois que Solveig s'essayait à un tel jeu; et il n'était pour l'instant pas déçu du voyage. Ces échanges de regards, ces sous-entendus à la fois si complexes et flagrants, cette atmosphère de mystère qui les enveloppait tous deux... Le parfum grisant de l'aventure, aussi infime soit-elle, les embaumait comme un brouillard, dans lequel Solveig se perdait volontiers.

Un serveur passa alors près d'eux précipitamment et bouscula légèrement la chaise de Solveig, entraînant alors la chute de la canne qui était posée tout contre. Leur bulle éclata une seconde fois, dans un fracas qui s'entendit à peine au milieu du restaurant bondé, mais qui résonna aussi fort qu'un grondement de tonnerre assourdissant, au milieu de leur brouillard.

Scheißkerl !

Cracha Solveig à voix basse, l'air parfaitement furieux. Il fusilla du regard le serveur fautif, qui partit rapidement sans même s'excuser, sans doute trop prudent pour oser s'attarder plus longtemps. Il ramassa la canne qui gisait par terre, prit la serviette de table qui se trouvait à côté de son assiette, et essuya précautionneusement le pommeau d'argent en forme de tête de corbeau pour en retirer la poussière. Il demeura ainsi de longues minutes, à la faire tourner entre ses doigts, un vague sourire aux lèvres. Il y tenait beaucoup. Cette canne l'accompagnait depuis maintenant plus d'un an. Depuis qu'un gang ennemi de trafiquants avait attaqué son QG et décimé ses associés. Depuis ce jour infortuné où il avait reçu une balle dans le genou gauche. Depuis ce jour, où il ne pouvait plus monter à cheval... A cette pensée, il se crispa et laissa échapper un soupir plein de rage et de tristesse mêlée. Mais soucieux de ne rien laisser paraître de son passé ou de ses pensées, il se ressaisit bien vite et dévisagea à nouveau Dawn avec un sourire en coin, sa canne tournant toujours nonchalamment entre ses doigts.

_________________

WHEN THE TRUTH IS FOUND TO BE LIES, AND ALL THE JOY WITHIN YOU DIES
SOLVEIG ELIAS NACHTFALTER


    « Here I opened wide the door; darkness there, and nothing more. Deep into that darkness peering, long I stood there wondering, fearing, doubting, dreaming dreams no mortal ever dared to dream before... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn. Heather

avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut:
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Now or Never. ♣ (PV. Dawn Heather.)   Dim 8 Mai - 21:25

A son tour l'homme se mit à rire, ce qui m'arracha un petit sourire, puis il se rapprocha et posa sa main sur la boite, comme pour s'installer un peu plus encore dans le jeu.

- Tu dis ça pour que je vienne vérifier ? Ou... Tu préfères me le dire directement ?...

J'eu un petit éclat de rire qui s'échappa de ma gorge sans y être invité, je mis ma main devant ma bouche comme pour me cacher, je repassai une mèche de cheveux derrière l'oreille, et me pencha un peu plus en avant de répondre.

_ Si c'est une invitation...

Dis-je moqueuse, un sourire en coin. Mon sourire ce fit perspicace et railleur. Ce n'était qu'une provocation de plus, une règle de plus que j'hésitai à franchir, je tâtais le terrain voir jusqu'où je pourrais aller. Le jeu était lancé et nous nous y prenions. Alors que nous lancions tour à tour des pics. Un homme, un serveur, un pantin plus précisément bouscula la chaise de Solveig. De nouveau notre bulle fut constitué de savon et s'éclata en un tout petit « flop » Je fusillai alors du regard l'homme qui semblait prétexter qu'il n'avait pas de temps en s'élançant vers une autre table, l'homme assit face à moi sembla jurer dans une langue que je ne comprenais pas. Lorsque Solveig fut bousculé il y eut un bruit métallique de quelque chose qui tombait sur le sol. Je n'y fis d'abord pas très attention, puis l'homme se baissa pour ramasser quelque chose, attentive j'observais le moindre de ses mouvements. Une canne au joli pommeau qui semblait être en argent, la forme s'avérait être un corbeau, il l'essuya attentivement, et sembla se plonger dans des souvenirs lointains. Puis il y eu une réaction plus tôt inattendue, pour la première fois il se laissait percer à jour pour la première fois. Malheureusement il ne tardât pas à se ressaisir et de nouveau a monté ce mur de glace qui semblait la caractériser et qui m'était devenu familier à présent.

Alors qu’un instant plus tôt notre valse était silencieuse et notre dialogue simplement visuel, il me semblait que notre bulle ne pourrait pas se reconstruire une fois de plus, et pourtant je voulais m’attacher a cette idée comme un alcoolique s’accroche à sa bouteille. Et je m’évertuais à relancer le jeu. Et je réfléchissais à la manière dont je pourrais le faire. J’inspirai de nouveau une bouffée de cigarette et écrasa sèchement la fin dans le cendrier. J’entamai le gâteau au chocolat décoré avec soin, un soin auquel je ne portais pas attention et je m’évertuais à savourer les saveurs du dessert auquel je n’avais pas encore touché.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solveig E. Nachtfalter

avatar

Masculin Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Humain
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Now or Never. ♣ (PV. Dawn Heather.)   Dim 8 Mai - 21:54




Dawn écrasa son mégot dans le cendrier avec une brutalité certaine. Elle semblait, elle aussi, profondément contrariée de cette seconde intervention extérieure à leur jeu. Cela leur aura au moins appris que ce jeu n'était pas fait pour être joué au milieu d'une foule. Solveig la regarda, sans cesser de sourire, s'attaquer à son dessert qu'elle n'avait jusqu'à présent pas encore touché. Il lui sembla que son attention se détachait momentanément de lui. Elle semblait savourer ce gâteau avec un entrain particulier, ce qui ne lui plaisait pas particulièrement. Il avait envie, ce soir, d'être l'unique centre d'attention de cette jeune femme. Oui, il voulait jouer... Et il était prêt à tout pour y parvenir, sans aucun doute.

Doucement, il lui caressa la joue du bout de sa canne, qu'il avait pointée vers elle, écartant au passage une mèche de cheveux cuivrés, et lui releva le menton de manière à ce qu'elle le regarde. Un sourire quelque peu malsain se dessina alors sur ses lèvres pâles. C'était son tour. C'était à lui de jouer, maintenant...

Dis-moi... Que fait donc une jeune femme comme toi, seule, au milieu de cette grande ville ? Je doute que tu sois uniquement là pour leurs fondants au chocolat, si délicieux soient-ils...

Solveig était certain que Dawn n'était pas d'ici. Elle n'avait ni l'accent, ni les manières d'Oklahoma City. Elle semblait totalement étrangère au monde qui l'entourait. Il plongea alors son regard dans le sien et demeura immobile et silencieux, ses sombres prunelles sondant avec ferveur celles de son interlocutrice, tel un serpent cherchant à charmer sa proie. Il se rappelait la tristesse qu'il avait lue dans ses yeux, au tout début de leur rencontre. Il se souvenait de cette noirceur qui était venue ternir l'éclat de sa beauté. Quelque chose la rongeait de l'intérieur. Un mal dont il ignorait la raison, mais qu'il savait bien présent. Et il découvrirai de quoi il s'agissait, d'une manière ou d'une autre... Du bout de sa canne, il suivit lentement la courbe de sa gorge, effleura son épaule droite, puis se mordit légèrement la lèvre.

Qu'est-ce que tu fuis ?...

Murmura-t-il d'une voix à peine audible, ses yeux toujours plantés dans les siens, l'air plus déterminé que jamais.

_________________

WHEN THE TRUTH IS FOUND TO BE LIES, AND ALL THE JOY WITHIN YOU DIES
SOLVEIG ELIAS NACHTFALTER


    « Here I opened wide the door; darkness there, and nothing more. Deep into that darkness peering, long I stood there wondering, fearing, doubting, dreaming dreams no mortal ever dared to dream before... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn. Heather

avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut:
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Now or Never. ♣ (PV. Dawn Heather.)   Dim 8 Mai - 22:36

« Il est des rencontres et des circonstances qui font oublier l'absence, tant la présence du remplaçant est unique. Des rencontres d'antan, qu'on a vu s'éloigner, qui font qu'aujourd'hui, on se demande comment on a pu s'en passer. Des rencontres d'intérieur où, quand même les éléments se déchaînent, un éclair de génie illumine un spectacle. Il est des rencontres tout simplement uniques et inoubliables... »

Je m'étais absenté un instant et voilà Solveig qui revenait à grands pas, aussi silencieux et fourbe soit-il, il était surprenant. Ce qui me ramena à ce jeu, et ce restaurant ce fut cet étrange contact, j'ouvris les yeux un peu plus grands, surprise, presque désemparée, je me laissai faire comme si j'étais prisonnière, attachée à cette chaise, mes muscles refusaient de réagir et la connexion de mes nerfs à mon cerveau ne se faisait plus. Je suivais la canne des yeux, tant qu'elle était dans mon champ de vision, et mes yeux se posèrent sur le sourire presque malsain de l'homme. Mon menton ce fut relevé par cette canne qu'il magnait d'une certaine agilité.

- Dis-moi... Que fait donc une jeune femme comme toi, seule, au milieu de cette grande ville ? Je doute que tu sois uniquement là pour leurs fondants au chocolat, si délicieux soient-ils...

Ma mâchoire ce serra un instant, mes yeux furent presque révulsés, et pourtant je n'osai toujours pas bouger, si je ne maîtrisai pas l'art de cacher mes sentiments sans doute aucun, les larmes me seraient montés aux yeux. Et je ne répondais pas, je le laissait joué avec moi, comme un pantin, une marionnette. Les pupilles de couleur océan de Solveig vinrent me porter un autre coup déstabilisant, enfin il se dévoilait. Puis doucement sa canne descendit le long de mon cou, effleura mon épaule, puis il y eu de nouveau un sourire, que je lui rendis sans attendre une seconde.

- Qu'est-ce que tu fuis ?...

Ce fut peut-être la chose de trop, je me refusai à devenir quelconque jouet physique. Nous jouions à un jeu dangereux dont je refusais d'être l'objet physique. Lentement je levais ma main gauche, parcourut doucement, effleurant presque, baladant ma main jusqu'à la moitié du manche, puis l'enserra de mon poing et l'attira vers moi brusquement, récupérant ainsi l'objet.

Je fis tourner la canne dans mes mains, observant le manche, en argent, très fin qui représentait très fidèlement l'oiseau de mort, un corbeau. Je posai alors la canne sur le sol et pris appuie sur le manche argenté. Je plantais mes yeux dans les siens, assez rancunière qu'il est posé cette question, mais le jeu était ainsi et je me devais d'y répondre.

_ Je fuis le passé.


Ce fut une réponse brève qui voulait tout dire. J'observais plus attentivement Solveig, c'était à mon tour, je voulais frapper aussi fort que lui.

_ Si tu as une canne c'est pour t'aider à marcher, tu ne me feras pas croire que c'est un défaut de naissance. Que c'est-il passé ?

Mes yeux ce firent un instant plus froid, je les plantais avec plus d'audace que jamais dans les siens. Je tentais en vain de sonder les yeux de l'homme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solveig E. Nachtfalter

avatar

Masculin Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Humain
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Now or Never. ♣ (PV. Dawn Heather.)   Dim 8 Mai - 23:11




Il l'avait déstabilisée. Avec une facilité déconcertante. Son menton tremblait, et elle le regardait d'un air presque effaré. Il avait vu juste et touché un point sensible, ce qui lui arracha un léger soupir de satisfaction.

Je fuis le passé.

Une phrase si courte... qui voulait pourtant dire tant de choses. Solveig tiqua. Ils se ressemblaient bien plus qu'il ne l'avait tout d'abord imaginé. Lui aussi avait fuit, bien longtemps... A bien y réfléchir, sa vie elle-même n'était qu'une longue fuite. Une recherche de l'idéal, de la perfection, jusqu'à l'agonie... Elle approcha soudain sa main gauche du manche de la canne, l'effleurant du bout des doigts, puis l'empoigna brusquement et l'arracha presque des mains de Solveig. Ce dernier n'offrit aucune résistance. Il s'y était attendu, et cela ne lui déplaisait pas. Pour jouer, il faut savoir donner de soi-même. Et à cet instant, Solveig se donnait, bien plus qu'il ne l'avait jamais fait auparavant. Dawn s'appuya sur la canne et le fixa alors d'un air où pointait la rancune.

Si tu as une canne, c'est pour t'aider à marcher, tu ne me feras pas croire que c'est un défaut de naissance. Que s'est-il passé ?

Solveig se raidit brusquement. C'était là un chapitre de sa vie qu'il n'aimait pas aborder. Il haïssait l'échec. Et celui-ci avait bien failli lui coûter la vie... Il posa les deux mains à plat sur la table et se pencha légèrement en avant, fixant à son tour la jeune femme avec intensité. Et tandis qu'il rapprochait imperceptiblement sa chaise de celle de Dawn, il murmura d'une voix détachée, laissant son accent allemand ressortir :

Un simple accident.

Se détendant d'un coup, il s'appuya contre le dossier de sa chaise en y posant les coudes et étira ses jambes sous la table. Tandis qu'il regardait le plafond d'un air parfaitement innocent, le bout de sa chaussures se cala fermement contre le pied de la canne que tenait toujours la jeune femme. Et il ne put alors s'empêcher de sourire encore, d'un air toujours aussi malsain. Décidément, ce jeu devenait de plus en plus amusant...

_________________

WHEN THE TRUTH IS FOUND TO BE LIES, AND ALL THE JOY WITHIN YOU DIES
SOLVEIG ELIAS NACHTFALTER


    « Here I opened wide the door; darkness there, and nothing more. Deep into that darkness peering, long I stood there wondering, fearing, doubting, dreaming dreams no mortal ever dared to dream before... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn. Heather

avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut:
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Now or Never. ♣ (PV. Dawn Heather.)   Lun 9 Mai - 20:30

On se serait cru au paradis des saisons abolies, des contraires réconciliés, des sangs mêlés, des corps androgyne et des hommes de cœur. Ainsi donc il existait un lieu où le soleil et la mort pouvait se regarder en face...

Aux mots que j'eus prononcé à voir son attitude, l'homme se raidit brusquement même si ce ne fut qu'un court instant, car lui aussi semblait tout aussi doué pour jouer à ce jeu de masque, j'avais frappé aussi fort que lui, ce qui m'arracha ce même sourire malsain qui s'affichait sur le visage de Solveig. Son masque se reposa alors en quelques secondes sur ses traits et comme pour montrer qu'il eu plus d'assurance qu'il n'en eu jusque ici, il posa ses deux mains sur la table, comme si il prenait appuie pour se lever, et s'avança légèrement vers moi, ce qui eu, une nouvelle fois le mérite de me faire inéluctablement sourire. Je lui empruntais d'ailleurs encore une fois cet air malsain qu'il eu adopté plus d'une fois durant la soirée.

"_Un simple accident. "

Il se détendit presque brusquement, il se cala alors dans sa chaise et je sentis comme un poids qui s'exerçait aux pieds de la canne, un sourire s'afficha alors aussi tôt sur son visage et je sus alors tout de suite que c'était lui. Je baissai alors les yeux sur ce pied puis je penchai ma tête en direction de mon épaule et la pencha légèrement pour mieux distinguer la manière dont il eu posé son pied sur cette canne. Je relevais ma tête et de nouveau lui emprunta cet air malsain qu'il adoptait de plus en plus au fur et à mesure que la soirée avançait.

A mon tour je m'enfonçais en plus dans le siège, le dossier épousant la forme de mon dos, je me laissai aller un peu plus en arrière, et doucement glissa mon pied le long de sa jambe, j'adoptais alors la même attitude presque désinvolte que lui. Tout en continuant ce geste déplacé je m'approchai alors de la table, me penchant presque au-dessus ;

_ "Dis m'en plus."


Je soulevais le sourcil un instant comme la première fois, une provocation évidente de plus. Puis trancha en deux le fondant auquel je n'eus presque pas touché, dans l'assiette tout le fondant ce rependit.

J’attrapai alors une fraise et la mangea, je ne détachais plus mon regard de Solveig, je voulais être son système solaire, son soleil et sa lune... au moins pour une soirée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solveig E. Nachtfalter

avatar

Masculin Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Humain
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Now or Never. ♣ (PV. Dawn Heather.)   Lun 9 Mai - 21:40





Dawn le dévisagea avec le même air malsain qu'il arborait depuis déjà un bon moment, ce qui le laissa penser qu'il avait certainement une assez mauvaise influence sur son entourage. Elle baissa ensuite la tête vers la canne, et demeura quelques instants, la tête penchée, comme si elle réfléchissait. Elle sourit à nouveau et s'appuya à son tour contre le dossier de sa chaise, l'air parfaitement décontractée.

Solveig sentit alors quelque chose remonter lentement le long de sa jambe. Il se raidit à nouveau à ce contact pour le moins inattendu, fixant la jeune femme d'un air surpris. Il sentit alors un frisson courir le long de son dos, aussi incontrôlable que le sourire plein de sous-entendus qui éclaira alors son visage. Il était parfois si facile de convaincre un homme... Solveig se dégoûtait lui-même. Le simple fait de voir qu'il n'était pas totalement maître de ses sentiments et de ses émotions avait le don de le mettre hors de lui. Mais fort heureusement, il était loin, très loin d'avoir dit son dernier mot...

Eh bien... C'est arrivé l'année dernière. Disons que j'ai eu un différent avec un... commerçant adverse, et ça c'est assez mal fini, comme tu peux le constater.

Tout en parlant, il fit mine de regarder au plafond pour la deuxième fois, arborant à nouveau un air de petit saint. Il réussit, quelques instants plus tard, à coincer entre son genoux gauche et sa jambe droite, le pied que Dawn promenait sans vergogne le long de sa jambe depuis déjà quelques minutes. Le jeu n'était pas fini, oh non... Pas du tout.

Wer andern eine Grube gräbt, fällt selbst hinein.

Chantonna-t-il d'un air particulièrement amusé, tout en lorgnant sur sa canne.

_________________

WHEN THE TRUTH IS FOUND TO BE LIES, AND ALL THE JOY WITHIN YOU DIES
SOLVEIG ELIAS NACHTFALTER


    « Here I opened wide the door; darkness there, and nothing more. Deep into that darkness peering, long I stood there wondering, fearing, doubting, dreaming dreams no mortal ever dared to dream before... »


Dernière édition par Solveig E. Nachtfalter le Mar 10 Mai - 12:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn. Heather

avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut:
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Now or Never. ♣ (PV. Dawn Heather.)   Lun 9 Mai - 22:33

Solveig se raidit très rapidement lorsqu'il sentit le geste déplacé auquel je m'évertuais assidument depuis quelques secondes déjà. Je découvrais alors une nouvelle expression sur les traits de son visage ; la surprise. Malgré tout il répondit à la question avec une sérénité incroyable et qui me désespérais de voir a quel point il maitrisait ses émotions, j'en fus à la fois émerveillée et déçus de voir qu'il n'était pas qu'un simple homme et qu'en conséquence ce n'était pas là que je pourrais l'avoir.

- Eh bien... C'est arrivé l'année dernière. Disons que j'ai eu un différent avec un... commerçant adverse, et ça c'est assez mal fini, comme tu peux le constater.


Je poussais un soupir désespéré, je ne saurais alors jamais ce qu'il cache ? J'étais loin de m'avouer vaincue bien qu'il était particulièrement difficile à convaincre où que ça me confirmait que je n'aurais jamais fait carrière en tant que femme de chambre de riche homme d'affaire.

Solveig pour la seconde fois regarda le plafond, j'aurais voulu tel un enfant de huit ans tapé du poing sur la table pour me faire remarquer, et pourtant en apparence je semblais terriblement sereine. Je m'émerveillais encore une fois de voir à quel point les expressions de son visage étaient changeantes, je ne m'en lassais pas.

Alors qu'un instant avant mon pied gambadait le long de la jambe de Solveig, il fut coincé entre les jambes de l'homme assis en face de moi. Ce geste me surpris et je ne pus retenir une plainte faible et inarticulé de surprise, machinalement je voulus retirer mon pied, mais n'y arriva pas en effectuant ce geste, mon genou cogna sous la table, et mes yeux s'ouvrit de manière surprise. Cette scène ne dura qu'une seconde et j'eus l'impression que tout le monde me remarqua et pourtant ce ne fut pas le cas, les rires fusaient encore et personne ne nous observait. Je reportai mon attention sur Solveig ;

– Wer andern eine Grube gräbt, fällt selbst hinein.

Je ne compris pas un mit de cette langue étrangère et pourtant, tout semblait en indiquer le sens, la manière dont-il l’avait dit, les regards, tout.

_ Pardonnez moi cher ami, je crois ne pas avoir très bien compris la langue dans laquelle vous vous évertuez a parlé.

Dis-je en posant mes coudes sur la table, tout en prenant la canne dans mes mains ce qui le laissait sans appui pour son pied. Je jouai un instant avec, avant de la poser sur mes jambes et de remettre mes coudes sur la table me plongeant dans les yeux de mon interlocuteur.

Il avait le don de contrarié chez moi tout ce qui était réglé comme un carrousel.

Je tortillais mon pied pour essayer de le récupérer mais la prise était trop ferme pour que j’y parvienne, mais j’étais sans doute trop fière pour le laisser faire sans opposer quelconque forme de résistance…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solveig E. Nachtfalter

avatar

Masculin Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Humain
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Now or Never. ♣ (PV. Dawn Heather.)   Lun 9 Mai - 23:01





Solveig laissa échapper un ricanement moqueur quand il entendit la jeune femme pousser une sorte de... couinement étouffé, lorsqu'il coinça son pied entre ses jambes. Il était maintenant certain d'avoir réussi son coup, de toute évidence elle ne s'y était pas attendu le moins du monde, ce qui le ravissait par dessus tout.

Pardonnez-moi, cher ami, je ne crois pas avoir très bien compris la langue dans laquelle vous vous évertuez à parler.

Il soupira longuement, l'air la fois déçu et indigné. Ça aussi, il s'y était attendu. Il était si rare de trouver en dehors de l'Europe – et même en dehors des pays germanophones - des gens qui savaient parler allemand, ou qui, au moins, appréciaient cette langue pourtant si belle. Il appuya alors ses coudes sur la table et se plaça dans la même position que Dawn, observant d'un air de convoitise, la canne qu'elle fit à nouveau tourner entre ses doigts, avant de la poser sur ses genoux.

Tsss, regrettable. Je ne sais pas trop comment te traduire ma phrase... "Celui qui creuse un fossé y tombe lui-même"... ce serait l'équivalent de "Tel est pris qui croyait prendre", j'imagine. Enfin je suppose que tu m'avais compris, malgré tout. Mais tu mériterais que je te parle en allemand tout le reste de la soirée !

Répondit-il en faisant la moue d'un air faussement boudeur. Il sentit alors Dawn se tortiller sous la table pour tenter de se libérer de cette étreinte inopinée, et serra encore plus les jambes, bien décidé à l'embêter jusqu'au bout. Il ne la lâcherai certainement pas avant d'avoir au moins récupéré sa canne. Après tout, si elle lui volait sa jambe de remplacement, il pouvait bien lui prendre la sienne quelques instants...

_________________

WHEN THE TRUTH IS FOUND TO BE LIES, AND ALL THE JOY WITHIN YOU DIES
SOLVEIG ELIAS NACHTFALTER


    « Here I opened wide the door; darkness there, and nothing more. Deep into that darkness peering, long I stood there wondering, fearing, doubting, dreaming dreams no mortal ever dared to dream before... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn. Heather

avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut:
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Now or Never. ♣ (PV. Dawn Heather.)   Mar 10 Mai - 17:32


L'homme soupira à nouveau, comme pour démontrer cet air déçu qu'il arbora aux quelques mots que je lui dis. Il finit par se mettre dans la même position que moi avant de se mettre à parler :

- Tsss, regrettable. Je ne sais pas trop comment te traduire ma phrase... "Celui qui creuse un fossé y tombe lui-même"... ce serait l'équivalent de "Tel est pris qui croyait prendre", j'imagine. Enfin je suppose que tu m'avais compris, malgré tout. Mais tu mériterais que je te parle en allemand tout le reste de la soirée !

Pendant ce temps j'essayais de récupérer mon pied qui était coincé entre les jambes de Solveig, certes je m'étais prise au piège, et pourtant ce ne fut pas pour me déplaire, ce contact physique était le seul que j'avais avec Solveig. Il referma un peu plus fort sa prise et je décidais de changer mes plans à nouveau.

_ Tu pourrais bien me parler allemands toute la soirée, je n'y comprendrais certainement rien, peut-être qu'à la fin je ne t'écouterais même plus déblatérer tes phrases qui pour moi n'ont pas de sens, et je me plongerais simplement dans tes yeux pour passer le temps.

Je n'avais plus grande manœuvre possible avec le pied coincé de cette manière, néanmoins mon articulation pouvait tout de même effectuer quelque rotation, ainsi je recommençais à effleurer sa jambe sur la petite surface que je pouvais atteindre. En réponse à ça je soulevai de nouveau un sourcil et rit un instant. J'avais le regard malin et pour la première fois depuis longtemps je riais vraiment. Tant pis, je laissai tomber cette carapace de sentiments qui sonnaient trop faux avec lui, du moins encore pour un instant, un instant seulement ?

Je savais qu'il souhaitait récupérer sa canne et c'était sans doute pour cela qu'il avait pris ce pied en otage. Alors de ma main je repris la canne posée sur mes genoux et la posa à la verticale, appuyant simplement ma main dessus, faisant effectuer à cette dernière de petits cercles, je détachais mon regard du pommeau argenté pour de nouveaux tenter de deviner quelconque sentiments dans les yeux de Solveig.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solveig E. Nachtfalter

avatar

Masculin Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 02/05/2011

La Légende de l'Ouest
Statut: Humain
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Now or Never. ♣ (PV. Dawn Heather.)   Mar 10 Mai - 18:31





Tu pourrais bien me parler allemand toute la soirée, je n'y comprendrais certainement rien. Peut-être même qu'à la fin je ne t'écouterai même plus déblatérer tes phrases qui pour moi n'ont pas de sens, je me plongerai simplement dans tes yeux pour passer le temps.

Solveig sourit d'un air attendri aux dernières paroles de la jeune femme. Elle ne semblait pas plus portée sur l'allemand que tous les autres, ce qui avait un don certain pour le vexer irrémédiablement, mais elle s'était bien rattrapée. Il connaissait parfaitement le pouvoir que semblaient avoir ses yeux sur la plupart des gens qui se laissaient prendre à leur jeu, mais rares étaient ceux qui y prenaient plaisir. Enfin, il faut dire que d'habitude, Solveig ne se laissait pas dompter ainsi. Il enfermait ses sentiments, ses peurs et ses doutes derrière un infranchissable mur de glace et passait souvent pour quelqu'un de hautain et désagréable. Mais il en était en réalité si loin... Et Dawn était sans doute l'une des seules personnes encore vivantes à le savoir.

Qu'à cela ne tienne, mein Schatz, je pourrai t'apprendre si tu veux...

Répondit-il avec un sourire taquin. Il sentit à nouveau le pied de son interlocutrice bouger avec lenteur contre sa jambe. Il ferma les yeux un instant et se mordit légèrement la lèvre inférieure; mais il les rouvrit presque immédiatement, bien trop soucieux de ne rien laisser paraître du léger trouble qui l'avait envahi durant quelques secondes. Apparemment, Dawn semblait aussi décidée que lui à l'embêter jusqu'au bout, ce qui ne lui déplaisait absolument pas.

La jeune femme prit alors la canne qui se trouvait sur ses genoux et la posa à la verticale sur le sol, s'appuyant légèrement dessus. Solveig tendit le bras sans tarder et s'en empara avec un sourire victorieux. Le bon sens aurait alors voulu qu'il lâche la jambe de Dawn, mais le fait est qu'il n'en avait pas la moindre envie... ni la moindre intention, d'ailleurs. Un sourire machiavélique vint illuminer son visage. Ce contact lui plaisait assez, il devait bien se l'avouer. Et tant qu'il avait un peu de pouvoir sur elle, il comptait bien en profiter...

_________________

WHEN THE TRUTH IS FOUND TO BE LIES, AND ALL THE JOY WITHIN YOU DIES
SOLVEIG ELIAS NACHTFALTER


    « Here I opened wide the door; darkness there, and nothing more. Deep into that darkness peering, long I stood there wondering, fearing, doubting, dreaming dreams no mortal ever dared to dream before... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Now or Never. ♣ (PV. Dawn Heather.)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Now or Never. ♣ (PV. Dawn Heather.)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dawn Of War II
» Dawn of war 2 Retribution
» Nouvelle extension de Dawn of war 2
» SAGA TWILIGHT- Twilight, New Moon, Eclipse, Breaking Dawn
» [Achat] -U- Je cherche équipement Narrow et Dawn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
American Horse Ranch :: Human Part :: Hobbies Area :: Café - Restaurant-
Sauter vers: