American Horse Ranch

American Horse Ranch - Forum RPG humain/equin
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une arrivé mouvementée ! (libre)

Aller en bas 
AuteurMessage
Moga/Merril/Expresso
Esprit Dompté
Esprit Dompté
avatar

Féminin Capricorne Nombre de messages : 225
Age : 26
Emploi : étudiante bac1 histoire
Localisation : Belgique !
Date d'inscription : 17/12/2010

La Légende de l'Ouest
Statut:
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Une arrivé mouvementée ! (libre)   Sam 18 Déc - 18:20

Une nouvelle journée commence, en ce moi de décembre, mois magique qui recouvre d'un doux manteau blanc les paysages. Une nouvelle journée, toujours seul, dans ce pré si grand pour moi. Cela fait maintenant un an jour pour jours que je suis ici... Jamais aucun cheval ne ma rejoins, seuls quelques oiseaux viennent de temps en temps se poser sur mon abreuvoir pour se désaltérer ou se toiletter. Mon abri me parait comme tous les jours immensément grand et vide, et malgré l'habitude, j'en frissonne encore. Le paysage est recouvert d'une épaisse couche de neige, dont le poids fait plier les branches des arbres. Il gèle encore d'ailleurs... Par chance, un épais tas de foin et de paille me tient chaud durant ses rugues nuits d'hivers. Mais cessons un peu de parler paysage ...Moi, je m'appelle Mogadiscio, étrange nom je vous l'accorde. Un jour j'enttendu quelqu'un dire qu'il s'agissait de la capitale de la Somalie...J'en ai aucune idée d'où ça peut bien être ! Quant à mon aspect physique en un mot, ces temps-ci...tout à fait déplorable !! Mon épais poils d'hivers à recouvert mon corps, mais celui-ci est recouvert de boue, de taches d'urines et de crottins. Mon toupet est bien trop long même si je suis espagnol et que la longue franche fait chic...je n'y vois quasiment plus rien ! soit ! Mon humeur, elle, comme à son habitude est au plus bas et très mauvaise. Chanfrein contre une paroi de l'abri, immobile, un postérieur au repos...je laissais passer la journée...

Soudain, vers l'après midi, un véhicule équipé d'un van stoppa devant mon pré. Une tel agitation étant rare, je tourna, d'un geste las, ma tête et pointa les oreilles. Deux hommes sortirent de la voiture et entrèrent dans la prairie. Je plaqua les oreilles et me retourna face à eux, reculant jusqu'à ce que mon postérieur touche l'abri. Ils s'avancèrent doucement vers moi, mais même doucement je ne voulais pas d'eux près de moi ! Je mordis dans le vide et me cabra légèrement et finissa par chotter d'un postérieur contre la paroi qui vibra sur le coup. Un des deux hommes me maintenu la tête d'une étreinte assez forte , tandis que l'autre me bandits les yeux. Je secoua mon encolure et fit une ou deux ruade en leur direction mais ils les évitèrent. Ma vision obstruée, je ne pouvais que les suivre sans rechigner même si je me cabrais de temps à autres, l'obscurité me faisant peur , je ne pu que me résoudre à les suivre. Ils me firent monter dans le van, mes sabots claquant fort sur celui-ci. J'hennis stridement et lança une ruade en même temps qu'on m'enleva le bandeau. Dès que ma vision fut intacte, j'attrapa férocement la manche de l'homme qui me repoussa brusquement d'une claque sur mes naseaux. J'hennis le plus fort possible, en piaffant de colère et de peur, mais ils n'en firent rien. J'entendis le moteur du véhicule se mettre en route et sentis le sol vibrer sous mes pieds. Je part...loin de mon prè...de mon abri...mais où ?

Après plusieurs heures de voyages, le véhicule ralenti enfin avant de stopper définitivement. Nerveux, je renâcla puissamment l'air de façon bruyante et senti une multitude de nouvelles odeurs; équines et humaines. J'hennis puissamment en donnant une série de coup d'antérieur contre la paroi. Puis des bruit de pas se firent entendre, mais ils étaient plus que deux, je ne serais dire combien. la porte du van s'ouvrit, et un homme entra, défit ma longe et voulu me remettre le bandeau mais ce n'étais pas le bon ordre ! Je tira sur la longe et recula brusquement vers la sortie du van. Une fois que je senti un postérieur touché le sol, je fis un demi-tour sur les hanches et me cabra en boxant des antérieurs. De suite un cercle d'homme se forma autour de moi, bras tendu pour me barrer la route. J'hennis plusieurs fois d'une voix rauque et puissant et fit mine de charger. Malgré mes menaces, le cercle ne bougea quasiment pas. Je me cabra et hennissant de nouveau et un homme couru sur la long, l'agrippant fermement. je tira dessus mais un autre vint se joindre à lui. Je me cabra et tira en même temps, faisant trébucher un des deux hommes. Alors je commença à galoper autour du dernier, frôlant par moment les hommes du cercle...Quand cela allait-il finir ?

_________________
Je ne suis que ce que l'on m'a fait...


Merril Hess - Nous aurons la vie que nous meriterons...-



Expresso -L'amour supporte mieux l'absence ou la mort que le doute ou la trahison.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une arrivé mouvementée ! (libre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soirée costumé, et sans doute mouvementée~ [LIBRE]
» Une arrivée fracassante [libre pour 5 personnes]
» Arrivée mouvementée et compagnie inattendue
» [Libre] Une promenade mouvementée !
» Ouf enfin arrivée à destination ! [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
American Horse Ranch :: Ranch Part :: La cour du Ranch-
Sauter vers: