American Horse Ranch

American Horse Ranch - Forum RPG humain/equin
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mon arrivée, ma nouvelle vie ( libre )

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Mon arrivée, ma nouvelle vie ( libre )    Ven 10 Déc - 22:46




J'était dans un endroit que je connaissais bien, seul, sans aucun autre cheval à côté de moi. C'était ce que les humains appelle une prairie ( paddock ). C'était délimité par de jolies barrières en bois. C'était que de l'herbe en dessous de moi. Je baissais ma tête pour arracher quelques touffes d'herbe et je me remettais des images, je n'arrivais plus à me souvenir comment j'avais fait pour passer de mon petit pré tranquille à ce " Ranch ", comme pourraient appeler les humains.

Dans un paddock ou j'entendais les vagues, je broutais tranquillement à mes côté tout les autres chevaux. Cela avais commencé comme un jour normal mais un moment, la femme, qui s'appelait Valérie, venue me chercher. J'était tout content, je croyais que j'allais allé me balader avec un groupe de cavalier mais non, j'était le seul à sortir du pré. En m’emmena devant une grosse boîte. Toute grise. J'était impressionnais mais sans peur au début jusqu'au moment où il a fallu qu'on me fasse monter dans cette grosse chose sombre que j'avais vu juste une fois. J'en avais des pas très bon souvenirs. Mais tout de même, je m'engageais dans cette boîte avec une boule au ventre. Je ne voyais rien autour de moi. Les murs était si proches de moi que je frissonnais. La femme à côté de moi m'attacha à un anneaux, partis et ferma fermement la porte derrière moi. J'ai sursauté. Mes yeux roulais de peur, mes membres flageolaient. Le temps du voyage me semblais durer une éternité ! Le moteur ronronna et je me crispé de plus en plus. Puis après de longues heures d'attentes, le bourdonnement s'arrêta pour laisser place à une discussion entre humains. Un bruit sourd m'envahi et un grande bouffé d'air envahit ma boîte. La lumière re-pénétra dans mes yeux. J'était éblouis. Un homme trapu m'a fit descendre pour ensuite me conduire dans cette prairie. J'avais henni de chance à avoir une présence chevaline à mes côtés mais rien, juste un long silence.

Et depuis une ou deux petites d'heures, j'attendais dans cette prairie. Enfin, j'attendais quoi au juste ? Je ne le savais pas encore. Tout ce que j'avais cru comprendre, c'est qu'une nouvelle vie commençait pour moi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mon arrivée, ma nouvelle vie ( libre )    Sam 11 Déc - 0:24

Une fois déchargé, je fus emmener dans quelques choses d'étrange... Cela paraissait illimité, et des brindilles a la couleurs vertes recouvraient le sol... Mais de quoi sagissait-il ? Les brins chatouillaient mes paturons, je levais alors haut les membres, gêné. Et, a ma plus grande surprise, il y avait des dizaines d'autre chevaux, très paisible, qui avaient tous l'air de manger la mousse verte qui recouvrait le sol... Étrange. Je fus lâché dans une de ces parcelles et aussitôt, me mit au grand galop, balançant avec force mes postérieurs au dessus de moi, le vent giflant mes flancs endolories comme je ne l'avais jamais senti. Un cheval de la parcelle voisine ce mit a longer la clôture blanche, lui aussi joyeux, et une course se lança entre nous deux. Au bout de longues minutes, je m'arrêtais, mon coeur battant la chamade, menaçant d'exploser mon poitrail. Je ronflais, fier et content, avant de constater que je n'étais pas le seul cheval dans mon pré. Un autre mâle se trouvait là, ses longs crins décolorés ruisselant le long de sa robe doré, ses yeux noisettes étaient filtrer par les doux rayons du soleil. Je n'en avais jamais vu avec une tel robe. Timidement, je tentais de m'approcher : cela faisait tellement longtemps que je n'avais pu voir quelqu'un de mon espèce! J'avais perdu l'habitude de les approcher, que devais-je faire ? Me repousserait-il ? La curiosité me poussait a continuer d'avancer malgré la peur qui me rognait. De toute façon, je n'avais rien a perdre si ce n'était ma confiance déjà délicate. Je tenais d'une voix grave et peu assurée de lui adresser la parole ;
« Bonjours. » Mon regard se figea dans le sien, attendant avec hâte sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mon arrivée, ma nouvelle vie ( libre )    Sam 11 Déc - 1:47




Je continuais à brouter cette herbe bien verte qui avait un bon goût. Mais yeux furetaient quand même de droite à gauche pour voir si quelque chose paraissait anormale mais apparemment, rien. Bon, je me baladais quand même dans mon paddock. Puis un moment, la porte de mon pré s'ouvrit. Un humais lâcha un cheval d'un alezan brûlé qui partit direct au galop, sans faire attention à moi pour faire la course avec un autre cheval d'un autre pré. Sa robe se reflétait grâce au soleil qui brillait timidement pendant cette journée de Décembre. Je levais la tête, intrigué. Puis je remarquais son corps impressionnant. Il était plus grand que moi. Sa longue crinière ondulées volait autour de lui. Idem pour sa queue. A chaque une de ses foulées, ses sabots frappaient le sol si fort que j'étais impressionnais. Ses muscles ses contractaient à chaque fois qu'il reprenait son impulsion. Je tournais la tête vers moi pour m'examiner et je me rendis compte que j'était tout fétiche comparé à lui. Quand il repassa au trot puis au pas pour se dirigeait vers moi, je le sentait hésitant. Il s'approcha de moi et me lança un bonjour. Je lui répondit, d'une vois assez joyeuse :
<< Bonjour, je m'appelle Mogkan et toi ? >>
J'était assez confiant. Je n'avais pas peur malgré sa corpulence. Je tournais ma tête pour observer d'autres chevaux qui rentraient eux aussi, chacun son tour dans leur paddock. Un petit vent me faisais frissonnais sur mes membres. Je me sentais déjà un peu plus chez moi, ici, sur des terres que j'étais impatient de découvrir. J'écoutais le souffle des autres chevaux, des gazouillement des oiseaux et le craquements des feuilles. Après cet instant d'absence, mon attention se reporta sur ce magnique entier. Son regard noir me donnais une infériorité comparé à lui. J'attendais, sagement, sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mon arrivée, ma nouvelle vie ( libre )    Sam 11 Déc - 11:52

Et bien, ce n'était pas si difficile que ça n'en avait l'air! Aussitôt, le jaune me répondis sur un ton joyeux comme comme le mien. Je lui souris agréablement avant de me présenter a mon tour ; « Je suis Sueño. » Curieux, je ne pu m'empêché de le questionner a propos de sa couleur fort original ; « Comment ce nomme ta robe ? » Je m'ébrouais, gêné par le contacte de mes poils humides se collés a ma peau rose, me donnant froid. Malgré mon âge qui avait dépasser depuis bien des années celle de poulains, je restais très joueur et ne pu m'empêché de mordre le poitrail de l'étalon pour repartir dans un galop rapide et fluide. Sa réponse attendrait, le jeu, non ! J'entendis le rire des humains : Cela voulait dire qu'ils étaient contents! Je souris intérieurement, expressif, avant de ruer avec puissance dans le vide, simplement pour me défouler. Les chevaux des prés voisins, lasser, me regardèrent simplement d'un air curieux sans ce prêter aux jeux. Tan pi, c'est eux qui rataient quelque chose ! Moi je m'amusais, seul ou accompagné. Je savais profiter de la vie, tout cheval qui ai connu le même passé que moi sait ce que c'est. Mes sabots déracinaient les touffes d'herbes grasses, les faisant voler derrière moi, les cailloux me giclaient a la tête, me faisant accéléré pour les fuir. Moi, gamin ? Peut être un petit peu sur les bords.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mon arrivée, ma nouvelle vie ( libre )    Sam 11 Déc - 12:27




L'étalon me souriait. Il paraissait tout joyeux alors ma bouche s'étira pour laissé sortir un sourire. J'appris qu'il se nomme Sueño. Il devait être assez intrigué par ma robe parce que il me posa une question. Comment s'appelait ma robe. J'avais attendu des humains parfois parler de ma robe. Mais comment était la mienne ? je m'en souvenais plus trop. Je cherchais, cherchais. Je croyais que ça commencé par un P. Pa ... Palo ... Palomino . Voila ! C'était Palomino . J'allais répondre fièrement à Sueño quand celui-ci s'approcha de moi et me mordit le poitrail et partis aussitôt en sens inverse dans un galop rapide, avec sa magnifique crinière qui volait autour de lui. Je souris et partis dans un galop rapide. Je lançais des ruades toutes joyeuses. Je m'amusais comme un fou ! J'essayais de suivre la cadence de Sueño. J'étais derrière lui un peu sur la gauche pour pas me recevoir les touffes d'herbe qui déraciner. Mes sabots glissaient de temps en temps mais je m'en fichais. Le vent frais me piqué les yeux. Mais j'était heureux. Les chevaux à coté de nous nous regardaient bizarrement. Les humains riaient de bon coeur. Tout semblait vraiment parfait ! Puis la question de Sueño me revenait en tête. Celle sur ma robe. Entre deux foulées d'une voir haletante, je répondit :
<< Et au faîtes, ma robe est Palomino ! >>
Le soleil commençait à entamer sa face ascendante. Sueño et moi qui jouais, les humains qui riaient, le soleil qui brillait, les oiseaux qui dansaient avec nous ... Tout semblait comme dans un rêve. Il m'étais encore jamais arrivais d'être aussi heureux. Une chose m'angoissais, c'était d'être, comme appelle les humains, débourrer. J'avais vu un manège en arrivant. On ne pouvais pas me laisser toute ma vie dans ce pré. Mais je chassa ces pensées de ma tête. Tout était trop parfait !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mon arrivée, ma nouvelle vie ( libre )    Sam 11 Déc - 15:01

Bientôt, des seconds bruits de cavalcade autre que mien me parurent. Lui aussi c'était lancé dans un grand galop et me rattrapait a grande vitesse. Je plissais les yeux, réfléchissant. Finalement, je soufflais tout en m'arrêtant soudainement, laissant de longues traces de freinage derrière moi ; « Peut être que tu es aussi rapide, mais je suis sur que tu ne sais pas faire tout ça... » Je me cabrais dignement, repliant mes antérieurs contre mon poitrail, m'élevant le plus haut possible avant de me relancer tomber. Puis, je saluais dans le vide, descendant le plus bas possible. Puis, fis « La Jambette » , levant haut mes membres, me déplaçant ainsi. Puis, je plantais mes postérieurs dans le sol et me mit a tourner très très très vite sans les bouger d'un poil. Il m'avait fallut presque une année pour apprendre a faire tout ça, j'étais sur qu'il ne parviendrait pas a plusieurs chose. Je bandais mes muscles, gonflaient mon poitrail et me tenait droit devant lui avec un regard hautain et joueur a la fois. Je jetais un coup d'oeil aux humains qui nous observait avec toujours autant d'attention, curieux comme de jeunes poulains de l'année. Sa robe se nommait donc Palomino. Moi, j'étais Alezan Brûlé, certes une robe peu original mais je l'aimais bien. Il faut s'avoir s'accepter comme on est! Mes longs crins flattaient ma douce encolure arquée, accompagné par la brise fraiche qui vint m'arracher avec force un frisson. C'était de ma faute, je ne supportais pas les couvertures, personne n'a jamais réussi a m'en mettre une. Ça gratte et les humains ne viennent plus pour nous penser. Pour ce qui était de la monte, moi, j'étais monter rarement. Je suis un cheval de spectacle, pas de selle, bien que je ferais sans doute un malheur en concours de dressage, mais je me rappel bien de mon premier et dernier concours quand j'avais 6 mois : Model et Allure. Je l'avais remporté, mais après énormément de stress et de peur : des gens qui crient, tapent, des chevaux sur l'oeil, l'odeur de la peur... Plus jamais!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mon arrivée, ma nouvelle vie ( libre )    Sam 11 Déc - 22:08




Je gagnais du terrain par rapport à Sueño quand il s'arrêta pour me dire que j'étais rapide, je souris timidement mais que je savais par faire des choses. Je le regardais, premièrement se cabrait haut et fièrement. J'essayais de l'imiter mais c'était beaucoup moins gracieux et je m'élévais pas aussi haut. Après il fit quelque chose de bizarre, il avançait son antérieur et baissait son encolure. Un salut que ça s'appelle ou quelque chose comme ça. J'avança timidement mon antérieur mais celui-ci glissa. J'abandonnais quand il commença à marcher mais pas normalement. Il levais beaucoup plus haut ses antérieurs. Je le regardais ébahi ! Il avais plus d'un tours dans son sac. Je me mis au pas et le va mes membres sauf que bizarrement, mes antérieurs à moi, et bien elle s’élevaient pas aussi haut et retombais avec une très fine délicatesse ( ironie ). Et pour finir en beauté, il fit quelque chose d'étrange. Ses postérieurs restaient à l'arrêt alors que son avant tournait autour de lui ... disons .... très rapidement. Je voulais faire pareille sauf que mes postérieurs à moi, et bien elle bougeaient même temps, mes antérieurs ne voulais pas tourner autour et j'allais à deux kilomètre ! Bref, j'étais mais vraiment stupéfiais. Il se posta devant moi, avec un air fière, en me regardant de bas. Du coup, j'avais l'impression d'être la petit grenouille. Je lui lança d'une petite voix mais joyeuse :
<< Waouuh ! Mais où t'a appris à faire tout ça ? >>
Je ne savais mais vraiment rien faire comparais à lui. Mais en même temps, j'ai pas étais dressais. Alors peut être qu'un jour ça viendra, lentement mais surement. Tout d'un coup, je me rendit compte que j'avais super soif.Je me dirigeais vers un seau, près de la clôture blanche, qui étais remplis d'eau bien fraîche. Cette eau me faisais un bien fou. Après avoir bu ces quelques gorgées d'eau, je revenais vers Sueño.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon arrivée, ma nouvelle vie ( libre )    

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon arrivée, ma nouvelle vie ( libre )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nouvelle arrivée chez les gryffondor [libre]
» Une nouvelle bibliothèque? (libre) :fini:
» Une nouvelle guerre [Libre]
» LES VOEUX ET LES DOUBLES V DE KAKAKOK POUR LE NOUVEL AN !
» la licorne arrivé au temple du scorpion.(libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
American Horse Ranch :: Le Néant :: Archives :: Sujets du Néant-
Sauter vers: