American Horse Ranch

American Horse Ranch - Forum RPG humain/equin
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Patience, tout vient à point à qui sait attendre.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
SilverWing
Esprit Dompté
Esprit Dompté
avatar

Féminin Taureau Nombre de messages : 124
Age : 26
Emploi : Cheval de western
Date d'inscription : 11/07/2010

La Légende de l'Ouest
Statut: Domestique
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Patience, tout vient à point à qui sait attendre.   Dim 11 Juil - 1:02

J'arriva enfin là ou je pourrai être placé. Mais pourquoi donné un foyer si c'est pour jeter le jouet lorsqu'on n'en veut plus? On me plaça dans un petit enclos assez étroit. J'en fit un tour rapide au trot, les barrières étaient trop haute pour être franchit, où l'espace trop restreint pour s'envoler par dessus les portes de cette prison. Aucun copain, aucun repère, la seule chose à faire patienter ou admirer le paysage, des barrières quoi. L'homme qui venait de me lâcher dans l'enclos revint me voir pour me donner un coup de brosse. Je n'aimais pas son attitude, en fait je le détestait. Dés qu'il fut sortit, je m'allongea sur la terre sèche et me roula dans la poussière. Tous ses effort réduit à néant, pour mon plus grand plaisir. Je poussa un hennissement moqueur en le voyant revenir et admirer mon chef d'œuvre. Je le regardais droit dans les yeux, mon sombre regard en disait long, mais il ne pouvait pas comprendre cet humain, décidément quel ignare! Un vent léger vint caresser ma robe pleine de poussière, faisant valser dans l'air quelques brins. Je frissonna, me demandant ce qui allait m'attendre, car pour l'instant je n'avais pas le choix. Je refis un petit tour au trot, puis je remarqua qu'un des hommes venait de déposer un petit tas de foin près d'une barrière. Je m'ébroua et attendit qu'il s'écarte pour aller me nourrir, il déposa un seau d'eau à mon attention. Je m'y désaltéra avant de me remettre à mâchonner une brindille de foin.

_________________

SilverWing
Respecte moi et je te respecterai. Hais moi et je te haïrai!
Spoiler:
 


Northern Lights
L'envie de liberté sera toujours la plus forte.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloud
Grand Chef
Grand Chef
avatar

Féminin Gémeaux Nombre de messages : 617
Age : 28
Date d'inscription : 21/06/2006

La Légende de l'Ouest
Statut: Clan Cloud
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Patience, tout vient à point à qui sait attendre.   Dim 11 Juil - 11:00

Un gros pig-up de couleur rouge foncé fit son arrivé sur le parking du corral. A l'intérieur se trouvait de nombreuses valises, et une jeune femme au volant. Celle ci coupa le contact et sortit du véhicule. On pu alors découvrir sa silhouette, une jeune femme plutôt bien proportionné, un léger sourire aux lèvres. Habillé d'un simple jeans, d'une paire de boots et d'un débardeur. Ses cheveux était coiffé en une simple queue de cheval, mais elle rajouta une casquette de couleur noire. Elle ferma son pic-up est marcha jusqu'à l'entrée du corral. Cet endroit lui paraissait sympa, elle pu voir de nombreux corral vide, cela ne devait pas être le bon moment pour avoir son cheval. Car n'oublions pas que Caramel avait du resté chez ses parents, car elle n'avait pas pu le prendre d'autant plus qu'il avait maintenant 14 ans et un voyage d'autant plus long n'était pas conseillé. Alors, elle faisait tout de même le tour de ses corrals, l'odeur du cheval était bien présente dans l'air, des crottins parsemés parfois le sol comme ci un cheval y avait été mis auparavant. Quelques crins par ci par là, car les chevaux profitaient des barrières pour se gratter.

Faisant le tour des allées, elle finit par entendre des bruits de sabots. La jeune femme écarquilla les yeux lorsqu'elle aperçu dans un corral, un cheval en mouvement. Elle s'approcha alors de celui ci et resta à distance. Elle observait les palefreniers qui s'occupèrent de le brosser, de le nourrir. Il ne semblait pas sauvage. Alors elle s'approcha de son corral. Elle l'observait tranquillement, elle claqua de la langue légèrement. Elle ne remarqua pas le panneau qui marquait tous les renseignements important sur le cheval.

-Bonhomme, tu viens !!

_________________
Cloud

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://n3w-ariche.skyblog.com/index.html
SilverWing
Esprit Dompté
Esprit Dompté
avatar

Féminin Taureau Nombre de messages : 124
Age : 26
Emploi : Cheval de western
Date d'inscription : 11/07/2010

La Légende de l'Ouest
Statut: Domestique
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Patience, tout vient à point à qui sait attendre.   Dim 11 Juil - 11:58

Un bruit de moteur me fit dresser les oreilles, je scruta mais ne vit rien car il devait être plus loin. Je continua de mâchonner mon foin, décidément je me sentais bien seul. Il est vrai que j'avais toujours été avec d'autres chevaux et je n'avais jamais été seul. Enfin il y avait bien mes idiots de palefreniers mais je ne les aimais pas, et se sentiment était sans doute réciproque, au vu que je leur menais la vie dure. Je m'approcha d'une barrière et tenta de poser tout mon poids dessus, mais elle était en métal et bien fixer, je ne pouvais vraiment pas m'échapper. Je me déplaça au pas faisant rapidement le tour de mon enclos.

Au bout d'un petit moment j'entendis des bruits de pas, ils étaient léger et souple, ne ressemblant en rien à ceux des deux "empotés" qui m'avait placé dans ce corral. Je dressa mes oreilles dans leur direction, fouettant l'air de ma queue noire. Je finis par l'apercevoir, cet humain version fille qui m'observait. Elle n'avait jamais vu de cheval de sa vie ou quoi? Je coucha mes oreilles quand elle s'approcha, je releva également ma petite tête. Je gonfla mon poitrail et leva mon antérieur pour me rendre impressionnant. En général, les chevaux de ma race sont docile, et bien pas moi. La jeune femme claqua la langue pour m'appeler. Mon sombre regard se posa sur elle, je fit un pas en arrière. La femme me parla, me demandant de venir. J'avais bien compris mais je ne bougea pas.
*Tu penses vraiment que je vais m'approcher? Tu te met le doigt dans l'œil ma grande!*

_________________

SilverWing
Respecte moi et je te respecterai. Hais moi et je te haïrai!
Spoiler:
 


Northern Lights
L'envie de liberté sera toujours la plus forte.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloud
Grand Chef
Grand Chef
avatar

Féminin Gémeaux Nombre de messages : 617
Age : 28
Date d'inscription : 21/06/2006

La Légende de l'Ouest
Statut: Clan Cloud
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Patience, tout vient à point à qui sait attendre.   Dim 11 Juil - 12:50

Toujours contre les barrières en métal, Célia observait chaque mouvement du cheval. Il avait prit tout à coup un air impressionnant ce qui le rendait encore plus beau mais cela ne faisait pas peur à la jeune femme. Lorsque le regard de l'équidé se posa sur elle, elle fit en sorte de ne pas le fixer du regard, car pour lui ce serait une menace et ce n'était pas son intention. Le cheval était bien plus puissant qu'elle, donc au lieu de le regarder, elle regardait chaque partie de son corps, sa morphologie en disant beaucoup sur ses origines. D'ailleurs, elle avait remarqué qu'il avait de grande ressemblance avec ses quarter horse. C'est lorsqu'elle vit le tour du corral du regard qu'elle remarqua un petit tableau. Elle quitta son emplacement, et s'y dirigea.

*Nom: SilverWing*
*Age: 6 ans*
*Race: Quarter Horse*


Elle ne lit que rapidement la suite de ce qui était inscrit car elle voulait se faire une opinion personnelle sur l'équidé et apprendre à le connaitre. Elle quitta son tableau puis elle s'installa a sa barrière.

- Alors, comme ça ton nom c'est SilverWing


Elle reprit son observation et l'envie d'aller à l'intérieur du corral lui trottait dans la tête. Etais ce une bonne idée ? Sachant qu'elle avait eu une mauvaise expérience et qu'elle ne souhaitait pas encore avoir quelque chose de casser. Mais elle s'y tenta, elle passa entre deux barrières et se trouva à l'intérieur malgré les avertissements des palefreniers.


_________________
Cloud

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://n3w-ariche.skyblog.com/index.html
SilverWing
Esprit Dompté
Esprit Dompté
avatar

Féminin Taureau Nombre de messages : 124
Age : 26
Emploi : Cheval de western
Date d'inscription : 11/07/2010

La Légende de l'Ouest
Statut: Domestique
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Patience, tout vient à point à qui sait attendre.   Dim 11 Juil - 15:16

Cette jeune femme n'était pas vraiment comme les autres, au lieux de tenter de croiser mon regard et de s'imposer comme d'autres l'aurait fait, elle se contenta de m'observer, faisant glisser son regard sur ma robe de velours et pleine de poussière. Moi, je ne la quittais pas du regard, les humains trahissent si vite, qu'on n'a même pas le temps de leur faire confiance. Enfin c'est ce que j'ai vu jusque là, on m'a même dit un jour que les humains donnent puis reprennent, alors que nous chevaux et autres animaux ont donnent mais jamais on ne reprend. Sinon quel intérêt à donner? Bref, la jeune femme donc était en train de m'observer, puis elle regarda l'enclos dans son ensemble, enfin c'est ce qu'il me sembla. Et son regard s'arrêta sur le petit tableau où un peu plus tôt l'un de mes gardiens avaient écrits quelques choses sur moi, puisqu'il n'avait pas arrêté de m'observer pendant qu'il écrivait. Elle alla lire ce qu'il y avait d'écrit, si sa trouve l'autre "idiot" avait écrit que ma robe était grise ou que j'étais un quarter horse, enfin quelque chose qu'on n'a pas besoin de lire pour savoir à moins d'être vraiment, mais alors vraiment bête.

Lorsque la femme vint s'agripper à la barrière je recula de trois pas. Je fis secouer ma crinière pour la dissuader de s'approcher de moi. Mais elle ne bougea pas et à nouveau me parla. Elle me dit que je m'appelais SilverWing, je la regarda bizarrement. *Oui c'est mon nom et alors? Puis d'abord t'en a un aussi non?!* Vraiment ces humains, ils s'imaginent qu'on s'appelle tous "Le Gris" ou "Le Cheval"? Je fus surpris que malgré mes avertissement, la jeune femme passe entre les deux barrières pour se retrouver dans mon corral. Je m'énerva et je gratta de mon antérieur le sable. Puis je chargea la jeune fille et m'arrêta à peine à quelques mètres d'elle. Là, je secoua violemment ma tête et me cabra fouettant l'air de mes antérieurs. Je ne voulait pas la blesser, simplement l'effrayer.

_________________

SilverWing
Respecte moi et je te respecterai. Hais moi et je te haïrai!
Spoiler:
 


Northern Lights
L'envie de liberté sera toujours la plus forte.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloud
Grand Chef
Grand Chef
avatar

Féminin Gémeaux Nombre de messages : 617
Age : 28
Date d'inscription : 21/06/2006

La Légende de l'Ouest
Statut: Clan Cloud
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Patience, tout vient à point à qui sait attendre.   Dim 11 Juil - 15:40

Célia s'avait très bien que c'est 50 kilos tout craché ne valait rien face à un animal de cette carrure. A l'intérieur du corral, elle pu comme humain victime d'accident fuir face aux avertissements de l'équidé. Mais ne serait ce pas trop facile ? Puis la prochaine fois il recommencera et la fois d'après encore et encore. Elle géra sa peur comme à chaque fois, car elle ne restait pas insensible mais elle avait apprit à éviter de faire ressortir ce genre de sentiments. Car l'étalon face à elle jouerait sur ça. Alors, elle s'accroupit face à lui, comme pour lui montrer qu'elle ne lui ferait aucun mal. Mais allait l'interprété de cette façon ? C'était à voir, cependant la minute d'avant, l'étalon l'avait tout de même chargé et s'était arrêté à quelques mètres pour ensuite se cabrer sous son regard émerveillé, il était magnifique, majestueux et au lieu de penser qu'il essayait de la persuadé de l'approcher, elle préférait l'observer sans bouger, accroupit. Une de ses mains, jouait avec le sable frais, elle observait tout de même l'étalon en mouvement.

- Tu vas continuer longtemps encore ?

Célia avait un léger sourire aux lèvres, elle observait chaque mouvement précis et rapide du cheval. Elle voulait savoir pourquoi il était comme ça, si ce n'était qu'un test ou si il avait eu de mauvaises expériences. Accroupit elle ne fit aucun mouvement que ce soit doux ou encore pour l'impressionner à son tour. Elle se disait que lorsqu'il aurait finit, il finirait par s'arrêter tout seul.

_________________
Cloud

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://n3w-ariche.skyblog.com/index.html
SilverWing
Esprit Dompté
Esprit Dompté
avatar

Féminin Taureau Nombre de messages : 124
Age : 26
Emploi : Cheval de western
Date d'inscription : 11/07/2010

La Légende de l'Ouest
Statut: Domestique
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Patience, tout vient à point à qui sait attendre.   Dim 11 Juil - 16:16

Je sentais la peur de la jeune femme, mais elle la dissimulait que j'avais tout de même dû mal à la percevoir. Elle semblait mitigé entre sa peur et l'émerveillement, lorsque je me cabra elle ne fit rien. Elle s'accroupit et manipula dans sa main le sable qu'elle ramassait sur le sol. Je fit à nouveau mine de la charger et me cabra une nouvelle fois devant elle frappant l'air de mes sabots. Je me laissa retomber lourdement sur le sol et frappa celui ci avec mon antérieur. L'humaine ne bougeait pas, elle avait les mêmes réactions que le spécialistes que mes derniers maîtres m'avaient emmenés voir. Peut être était elle comme cet homme respectueux des chevaux. Mais je savais aussi par expérience que les humains ne nous comprennent pas, et qu'ils utilisent sans cesse la force pour qu'on leur obéissent. Comme la jeune femme ne semblait plus vraiment effrayer et qu'encore elle me parla, me demandant si j'allais continuer encore longtemps. Je posa mon regard sur elle, puis je secoua ma tête et piaffa nerveusement sur place. Alors je me désintéressa de la fille, et je repartit en jetant de violente ruade. Je me stoppa face à la barrière, je baissa la tête et souffla bruyamment faisant voler les grains de sables.

Je jeta un rapide regard à l'humaine toujours accroupi à m'observer sans un mot et sans bouger. Je fit un écart et partit au galop en longeant la barrière, j'exécutais des pointes de vitesse vertigineuses, pour dissuader la jeune femme de rester. Mais elle attendait que ce soi moi qui cède et m'arrête, alors je revint me placer au centre du corral pour faire face à celle qui me défiait. Je coucha mes oreilles et montra mes dents tout en me projetant en avant pour tenter de la mordre. c'était un tour bien utile que j'avais apprit dans la première écurie où j'avais été vendu. Mes tous ses moyens de défense et d'intimidation je les tenais des chevaux sauvage qui coulait dans mes veines, même si je n'avais jamais été l'un des leurs.

_________________

SilverWing
Respecte moi et je te respecterai. Hais moi et je te haïrai!
Spoiler:
 


Northern Lights
L'envie de liberté sera toujours la plus forte.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloud
Grand Chef
Grand Chef
avatar

Féminin Gémeaux Nombre de messages : 617
Age : 28
Date d'inscription : 21/06/2006

La Légende de l'Ouest
Statut: Clan Cloud
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Patience, tout vient à point à qui sait attendre.   Dim 11 Juil - 16:45

Seulement il y avait ce qu'elle appelait "ses hommes de cheval", ceux qui vous apprend le respect, ce qui vous montre que vous n'avez pas besoin de tel outil pour travailler votre cheval, celui qui vous demande d'observer votre cheval pour savoir ce qu'il veut et lui parler dans un langage que seul le couple homme/cheval comprend. Si on lui donnait le choix, elle recommencerait tout du début. Elle a fait des erreurs comme tout le monde, seulement elle a voulu se battre et changer, mais le plus important était de lui ouvrir les yeux, découvrir une autre facette de l'animal puissant et majestueux qui était le cheval. Il y a quelques années, face à ce cheval, elle n'aurait peut être pas réagit de cette façon, elle n'aurait penser qu'à son bonheur. Mais elle a apprit à partager ce bonheur.

Elle finit par baisser la tête, le regard plongé dans le sable. Elle ne voyait plus rien, mais chaque mouvement de l'étalon était compréhensible par Célia. Elle sentait chaque mouvements sur le sable, ce qu'elle écoutait était le galop effrénée d'un étalon qui ne chercher qu'une chose, faire fuir l'humaine de son corral. Par la suite, elle entendait les claquements de mâchoire, qu'elle ignora car si elle commençait à observer l'étalon, une peur subite la submergerait. Alors, elle ne regardait plus l'étalon et elle s'occupait plus de ses mouvements sur le sable. Elle tenta autre chose pour calmer l'animal. Elle se mit à chantonnait une chanson que "l'homme de cheval" lui avait appris. Celle qui semble t'il pouvait calmer les esprits les plus nerveux. Et à la fin de son chant, elle ne releva pas la tête de suite, elle préférait laisser l'étalon continuait à s'acharner ou se calmer progressivement.

_________________
Cloud

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://n3w-ariche.skyblog.com/index.html
SilverWing
Esprit Dompté
Esprit Dompté
avatar

Féminin Taureau Nombre de messages : 124
Age : 26
Emploi : Cheval de western
Date d'inscription : 11/07/2010

La Légende de l'Ouest
Statut: Domestique
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Patience, tout vient à point à qui sait attendre.   Dim 11 Juil - 17:01

Je continuais à tenter d'intimider cette humaine qui restait plante là, sans faire un geste, simplement caresser le sable de l'enclos. D'un autre côté si elle décidait de bouger, je l'aurai peut-être attaqué. Je continuai de faire des demi-tour et revenir vers elle au galop tout en la frôlant presque, je décrivais parfois de large cercle autour d'elle puis au fur et à mesure je les resserrais. Je voyais qu'elle ne fixait que le sol, mais qu'elle suivait le moindre de mes mouvements à l'écoute. Le spécialiste qui m'avait autrefois rééduquer, enfin pas vraiment puisque je n'avais rien d'anormal dans mon comportement dû moins avec lui, enfin bref. La jeune fille tentait de l'imiter peut être en avait elle connue un aussi. La différence était qu'elle manquait d'expérience et d'assurance, elle était donc bien plus facile à intimider que le spécialiste que j'avais connu.

J'arrêtai mon manège, et me positionna au centre du corral une nouvelle fois. Je me cabra et tout en poussant un puissant hennissement je fendit l'air de mes antérieurs. Je savais que si l'on recevait un coup de mes terribles sabots cela pouvait être mortel. Mais je n'étais pas non plus un tueur, simplement un cheval méfiant envers les humains. Comme la dernière fois je retomba lourdement sur mes antérieurs faisant presque vibrer la terre, un nuage de sable s'éleva autour de moi. La jeune femme commença à chanter, je m'immobilisa sur mes quatre jambe, seul mes fines oreilles mobiles tournaient dans tous les sens. Pourquoi chantait-elle? était-ce des menaces, je n'en comprenait pas le sens mais elle apaisait cette chansonnette. Je gratta le sol avec mon antérieur, fouettant mes flancs avec ma queue pour enlever les mouches qui venaient de se poser sur moi. Je baissa la tête et souffla sur le sol, avant de la relever et de regarder la jeune fille. Je lui faisait face, elle était juste devant moi, la tête toujours baissé à regarder le sol.

_________________

SilverWing
Respecte moi et je te respecterai. Hais moi et je te haïrai!
Spoiler:
 


Northern Lights
L'envie de liberté sera toujours la plus forte.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloud
Grand Chef
Grand Chef
avatar

Féminin Gémeaux Nombre de messages : 617
Age : 28
Date d'inscription : 21/06/2006

La Légende de l'Ouest
Statut: Clan Cloud
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Patience, tout vient à point à qui sait attendre.   Dim 11 Juil - 17:16

Le temps se faisait long dans ce corral, avec cet étalon qui ne cessait de l'intimider. Célia se ressaisit durant ce long et doux chant, qu'elle avait l'habitude de chanter à chaque cheval croisait. D'ailleurs, celui ci semblait apaiser l'étalon qui était avec elle. Elle n'attendait pas plus et releva délicatement sa tête, puis elle se redressa, car cela faisait un moment qu'elle était agenouiller à observer l'étalon. Les crampes se faisaient sentir, alors elle se mit debout, face à l'étalon, elle était peut être fine et pas aussi costaud qu'un homme mais il fallait bien qu'elle gagne le respect et la confiance de ce cheval. Pour cela, elle trouva une méthode à appliquer puisque celui ci ne semblait pas prêt à lui faire confiance. Tandis qu'il semblait plutôt calme, elle lui parla.

- Je reviens avec de bonnes choses !!


Elle sortit du corral et partit sur le parking, dans son pick-up, elle avait l'habitude d'avoir toujours avec elle un sac de carotte. Elle piocha deux trois carottes pour l'étalon, cela serait sûrement bien meilleur que du foin. Puis elle retourna auprès de lui, elle entra à nouveau dans le corral, elle resta debout, ok elle ne devait pas le défier, mais elle ne devait pas se soumettre non plus. Dans sa poche, les 4 carottes qu'elle avait prit. Elle en sortit une, bien orange, la jeune femme fit exprès de la montrer à l'étalon. Elle la découpa ce qui pu permettre à l'étalon de l'entendre craqueler à chaque bout couper. C'était sa seule chance de pouvoir lui montrer qu'il pouvait lui faire confiance. Et puis, si elle avait du lui faire du mal, elle l'aurait fait mais là elle était plus que patiente.

_________________
Cloud

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://n3w-ariche.skyblog.com/index.html
SilverWing
Esprit Dompté
Esprit Dompté
avatar

Féminin Taureau Nombre de messages : 124
Age : 26
Emploi : Cheval de western
Date d'inscription : 11/07/2010

La Légende de l'Ouest
Statut: Domestique
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Patience, tout vient à point à qui sait attendre.   Mar 13 Juil - 12:23

Je regardais la jeune femme, je la vis relever sa tête doucement, j'eus un mouvement de recule mais je ne bougea presque pas. Puis elle commença à se redresser lentement pour se remettre debout, désormais elle me faisait face. Je secoua ma crinière noire et je prit appui sur mes postérieurs levant de quelques centimètres mes antérieurs, je ne me cabrais pas, car je savais que face à l'humaine je pourrais me défendre. De plus, elle ne semblait pas me vouloir dû mal, mais la méfiance est mère de sureté. Planté dans le sable sur mes quatre jambes, je ne la quittais pas du regard, mes oreilles fines et mobiles bougeaient sans cesse au moindre bruit. La jeune femme me parla une nouvelle fois, me disant qu'elle revenait avec de bonnes choses. Je la regarda sortir du corral et repartir par là où elle était arrivé. J'attendis qu'elle disparaisse de mon champs de vision pour me rapprocher de la barrière. Mes oreilles suivaient le bruit de ses pas sur la terre sèche.

Je ne sais pas ce qu'elle faisait mais je put entendre comme une porte qui s'ouvre, mais c'était peut être quelqu'un d'autre. J'observa autour de moi, mes palefreniers s'étaient sans doute éloignés car impossible de les apercevoir où de les entendre. Il faut dire que j'étais concentré sur la jeune femme, qui ne s'était pas laissé intimider par son manège. Vis à vis d'elle j'étais encore méfiant, mais la curiosité commençait à prendre le dessus. Je la vis revenir après quelques minutes, je m'écarta de la barrière rapidement au trot pour rejoindre l'autre côté. Elle resta debout dans mon enclos, je la vis sortir une carotte et elle commença à la couper. J'adorais les carottes, même si on ne m'en donnait presque jamais. Mais j'avais associer la carotte à la selle et l'hackamore. Car on m'avait amadouer avec. Je pouvais l'entendre craqueler ce qui me faisait encore plus envie, mais j'étais partagé entre l'idée d'aller en quémander une et de me faire à nouveau avoir par les humains. Je me rapprocha au pas de la jeune femme, je m'arrêta face à elle en laissant tout de même une grande distance de sécurité. J'allongeais mon encolure grise et musclé, afin de me délecter des délicieuses senteurs des carottes. Mes oreilles étaient dressées, et je restais aux aguets du moindre piège, regardant autour de moi, ce qui me rassurait c'était de ne pas voir de harnachement autour de moi. Je me disais donc que peut être elle voulait simplement m'en offrir, mais les Humains trahissaient si souvent qu'il en devenait dur de leur faire confiance.

_________________

SilverWing
Respecte moi et je te respecterai. Hais moi et je te haïrai!
Spoiler:
 


Northern Lights
L'envie de liberté sera toujours la plus forte.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloud
Grand Chef
Grand Chef
avatar

Féminin Gémeaux Nombre de messages : 617
Age : 28
Date d'inscription : 21/06/2006

La Légende de l'Ouest
Statut: Clan Cloud
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Patience, tout vient à point à qui sait attendre.   Mar 13 Juil - 12:49

Bizarrement, la jeune femme commençait à s'y attacher à cette forte tête, car elle commençait à comprendre que son manège s'était simplement pour faire disparaitre les humais, donc quelques choses avaient du ce passé. Elle songeait à une rencontre pas très sympathique. Car parmi les hommes, nombreux étaient ceux qui prenaient plaisir à maltraité les animaux. Célia n'avait pas maltraité son cheval, mais elle n'avait jamais pensé à son bien être jusqu'à ce qu'un équidé, lui ouvre les yeux. Elle parlait de Caramel, son connemara qu'elle avait pour SON plaisir, mais après on lui avait apprit à observer, comprendre et parler cheval, cela pourrait paraitre fou pour certains mais c'était comme ça qu'elle voyait les choses maintenant. Revenons à SilverWing, elle était revenu rapidement à ses côtés. Dans la paume de sa main était disposé plusieurs petits morceaux de carottes, qu'elle avait prit soin de couper devant l'équidé. Celui ci fit un mouvement, il s'approchait méfiant, d'ailleurs, elle regardait son regard qui lui en disait beaucoup. Ses oreilles étaient dressés, une position tel du cheval méfiant. Il tendit tout de même son encolure pour profiter sûrement de la bonne odeur que dégager ses morceaux de carottes.

- Tu peux les manger.
- Je ne te ferais rien


Elle parlait à ce cheval avec une voix douce et elle ne semblait vraiment pas impatiente. Elle tendit alors un peu plus son bras pour inciter l'étalon à se servir, si il goutait à même ne serait ce qu'un bout de carotte, elle aurait gagné rien qu'un tout petit peu mais c'était déjà ça. Donc, patiemment, elle attendait. Mais le temps passé rapidement, et le directeur de ses lieux n'allaient pas tarder à venir la voir pour savoir si elle prenait ou non ce cheval.

_________________
Cloud

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://n3w-ariche.skyblog.com/index.html
SilverWing
Esprit Dompté
Esprit Dompté
avatar

Féminin Taureau Nombre de messages : 124
Age : 26
Emploi : Cheval de western
Date d'inscription : 11/07/2010

La Légende de l'Ouest
Statut: Domestique
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Patience, tout vient à point à qui sait attendre.   Mar 13 Juil - 13:02

Je ne cessais de la regarder, et d'observer autour de moi, peut être étais-je trop méfiant. Mais je ne connaissais que la méchanceté des hommes en général. Mais ici, dans ce petit corral qui me servait de prison, je n'avais pas vu de selle ou tout autre accessoire que les hommes utilisent pour monter, ils devraient savoir qu'on est bien mieux en totale liberté. Enfin, la jeune femme me parlait de sa voix douce et calme, c'était la première fois qu'on utilisait ce ton avec moi, et puis elle gardait son calme et avait une infinie patience. beaucoup aurait déjà renoncé et m'aurait laissé là en plan. Elle me disait de sa douce voix, que je pouvais les mangers ses carottes qui avaient une odeur délicieuse. Elle voulait sans doute me rassurer par ses paroles, et étrangement cela sembla fonctionner. Je la vis tendre sa main vers moi, je releva la tête et recula surpris par ce geste. Mais l'odeur et l'envie de gouter au carotte fut un peu plus forte que le reste. Alors j'avançai de nouveau mon encolure pour tenter d'attraper un morceau, puis je fit un nouveau pas pour me rapprocher et prendre du bout des lèvres un morceau de carotte.

J'aimais ce gout dans ma bouche, la rondelle était juteuse et succulente, tout de suite je me rapprocha pour m'emparer de ce qui restait dans la main de l'humaine. Une fois les carotte qu'elle m'avait gracieusement offerte, je me recula d'un pas pour attendre, une réaction de la jeune femme. Espérant qu'elle allait me donner à nouveau les carottes, car je voyait bien dans sa poche les deux autres. Mais je savais que si je venais les chercher sans autorisation je me ferai punir. Et les humains inventait des punitions plus barbares les unes que les autres. Je souffla pour montrer que j'en voulait d'autre, et je resta immobile.

_________________

SilverWing
Respecte moi et je te respecterai. Hais moi et je te haïrai!
Spoiler:
 


Northern Lights
L'envie de liberté sera toujours la plus forte.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloud
Grand Chef
Grand Chef
avatar

Féminin Gémeaux Nombre de messages : 617
Age : 28
Date d'inscription : 21/06/2006

La Légende de l'Ouest
Statut: Clan Cloud
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Patience, tout vient à point à qui sait attendre.   Mar 13 Juil - 14:17

Quand, elle tendit la main, l'étalon fut surprit, elle gardait son calme mais elle avait pensé que c'était l'erreur fatale. Mais, l'étalon semblait laissé parler son ventre, l'odeur des carottes l'avait rapproché d'elle. Célia ne tenta aucune action envers l'étalon, déjà c'était un bon point qu'il vienne pour une carotte. Puis, elle en avait d'autres à lui donner, d'ailleurs, il pouvait les voir, dans la poche de son jean, un petit bout de carotte dépassait. Célia un sourire aux lèvres fut heureuse que cet étalon s'approche.

- Tu vois, c'était bon hein !!


La jeune femme attrapa le bout d'une carotte, puis elle la coupa en morceaux, était il prêt à faire un peu plus ? Elle ne voulait pas lui demander quelques chose de difficile mais elle voulait voir, tester cet étalon. Elle se mit à casser la deuxième carotte devant l'étalon puis elle lui parla, elle lui expliqua ce qu'elle allait lui demander.

- Tu sais ce qu'on va faire, bonhomme ?
- On va marcher ensemble et tu auras droit à d'autres carottes.
- Ce n'est pas difficile mais si je vois que ça va trop vite pour toi je m'arrêterais, d'accord ?


Cela pouvait paraitre idiot qu'elle parle à cet étalon, mais elle savait qu'il comprenait. Elle fit des gestes délicats, la jeune femme s'éloigna un bout de carotte dans la main et elle se mit à marcher, tournant le dos à l'étalon, allait il suivre ?

_________________
Cloud

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://n3w-ariche.skyblog.com/index.html
SilverWing
Esprit Dompté
Esprit Dompté
avatar

Féminin Taureau Nombre de messages : 124
Age : 26
Emploi : Cheval de western
Date d'inscription : 11/07/2010

La Légende de l'Ouest
Statut: Domestique
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Patience, tout vient à point à qui sait attendre.   Mer 14 Juil - 13:35

Mon regard vaguait entre la jeune femme et les bout de carotte dépassant de son jean. Elles étaient bien orange comme la première et me donnait envie. L'humaine me parla alors je la fixa de nouveau, de manière à lui répondre, je secoua la tête de haut en bas, lorsqu'elle me dit que "c'était bon". je la vis en prendre une seconde et à l'identique de la première la couper en petits morceaux, je l'entendais comme pour l'autre craqueler, je m'approcha de la jeune femme tout en attendant qu'elle me tende sa main pour que je puisse déguster la friandise. Encore elle me parla, mais je ne l'écoutais plus, attendant avec impatience les morceaux de carotte.

Et là, ce fut une surprise totale, l'humaine avait prit dans sa main un des morceaux, alors j'allongea mon encolure pour l'attraper. Mais la jeune femme se détourna de moi et commença à s'éloigner, je l'observais médusé. Je poussa un petit hennissement.

*Hé oh, où tu vas? je suis là hein!*.

Elle me tournait le dos, je gratta mon antérieur sur le sable faisant voler des nuages de poussière, et je frappai mon antérieur sur le sol pour qu'elle revienne vers moi et m'offre la carotte. Puis après un petit instant, je me résigna et me mit à la suivre pour tenter de voler la carotte qui dépassait de la poche du jean, puisqu'elle ne semblait pas vouloir me donner les morceaux de carotte qu'elle avait couper. Je me rapprochai d'elle plutôt rapidement, et du bout des lèvres en allongeant au maximum ma petite encolure musclé, je tenta d'attraper la dernière carotte.

_________________

SilverWing
Respecte moi et je te respecterai. Hais moi et je te haïrai!
Spoiler:
 


Northern Lights
L'envie de liberté sera toujours la plus forte.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloud
Grand Chef
Grand Chef
avatar

Féminin Gémeaux Nombre de messages : 617
Age : 28
Date d'inscription : 21/06/2006

La Légende de l'Ouest
Statut: Clan Cloud
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Patience, tout vient à point à qui sait attendre.   Mer 14 Juil - 14:39

Célia avait sourit lorsque l'étalon avait secoué sa tête de haut en bas. Avant de partir, l'étalon semblait très intéressé par ses carottes bien bonne. Mais ensuite, elle s'était tourné et s'était éloigné. Ce qui fut marrant et intéressé c'était ce qu'il se passait ensuite. Il avait hennit lorsqu'elle s'était éloigné, donc il était intéressé par ce qu'elle lui offrait, rien de mieux que de faire parler le ventre d'un cheval. Mais plus le temps passait et bizarrement elle commençait à le connaitre, il commençait à s'ouvrir à elle. Malgré cela et ses plusieurs coups sur le sol, la jeune femme ne se tournait pas. A lui de choisir, soit il lui faisait confiance soit il restait dans son coin. Elle marchait doucement, attendant que celui ci choisisse. Célia entendit des bruits de pas derrière elle, elle souriait, contente que celui ci est fait son choix. Elle continuait à marcher, puis tout à coup, elle vit apparaitre un petit bout de nez. Celui ci tentait de piquer le bout de carotte qui dépassait de la poche du jeans.

- C'est bien bonhomme

Doucement, elle ralentit son allure, puis elle prit deux bouts de carottes qu'elle lui tendit une fois qu'elle était arrêté, elle se tourna doucement pour ne pas effrayé l'étalon.

- Tiens !! C'est bien mon grand


A chaque fois, qu'elle posait les yeux sur ce cheval, quelque chose lui plaisait, il avait beau impressionner mais il la faisait rêver. Ce serait peut être son cheval, qu'elle pourrait travailler tout en douceur. Enfin bref, elle tendit la paume de sa main, avec au centre deux bouts de carottes.

_________________
Cloud

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://n3w-ariche.skyblog.com/index.html
SilverWing
Esprit Dompté
Esprit Dompté
avatar

Féminin Taureau Nombre de messages : 124
Age : 26
Emploi : Cheval de western
Date d'inscription : 11/07/2010

La Légende de l'Ouest
Statut: Domestique
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Patience, tout vient à point à qui sait attendre.   Mer 14 Juil - 16:07

L'humaine me vit tenter de prendre la carotte qui dépassait de la poche, je pouvais presque la toucher, mais elle me parla. Je me dis donc que j'avais le droit de la prendre puisqu'elle venait de me dire, "c'est bien bonhomme", mais avant que je ne puisse l'attraper complètement, elle ralentit l'allure, je fut bien obliger de ralentir à mon tour. Elle finit par s'arrêter et en douceur elle se tourna pour me faire face, je redressa ma tête.

*Comment veut elle que je l'attrape maintenant, hein?*

Elle me parla encore une fois, tout en m'observant, moi aussi je la fixait, attendant qu'elle se retourne pour prendre la carotte comme elle ne voulait pas me donner celle qu'elle avait couper. Mais, elle ne se retourna pas, au lieu de cela elle tendit sa main comme tout à l'heure et m'offrit les deux morceaux de carottes. Cette fois je fit un pas vers elle, et sans avoir à tendre mon encolure je prit les deux bouts entre mes lèvres. Comme la première, c'était délicieux et j'aimais de plus en plus cette friandise. Pour moi, c'était la première fois qu'on m'en offrait sans qu'il y ai un intérêt quelconque derrière.

Même après avoir terminé les deux bout, j'effleurai la main de la jeune femme. Elle portait encore l'odeur des carottes, alors je me mit à lui lécher la main, l'odeur y était resté coller, je sentais même le goût dans cette main. Étrangement j'étais moins méfiant avec cette humaine, qui me traitait bien mieux que beaucoup d'autre. Je commençait à lui faire confiance, elle était patiente avec moi, et elle me respectait. Plus le temps avançait, plus je me souvenais de cette sensation de respect et d'être enfin compris, comme je l'avais été avec ce chuchoteur.

_________________

SilverWing
Respecte moi et je te respecterai. Hais moi et je te haïrai!
Spoiler:
 


Northern Lights
L'envie de liberté sera toujours la plus forte.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloud
Grand Chef
Grand Chef
avatar

Féminin Gémeaux Nombre de messages : 617
Age : 28
Date d'inscription : 21/06/2006

La Légende de l'Ouest
Statut: Clan Cloud
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Patience, tout vient à point à qui sait attendre.   Mer 14 Juil - 23:00

Avec ce cheval, quelque chose se passait. Peut être quelque chose qui se créé ? Mais pour en être sur, elle devait le travailler régulièrement. D'ailleurs, avant que le directeur du corral arrive, elle savait qu'elle devait prendre une décision. Mais elle se posait des tas de questions, allaient ils s'entendre ? Allait elle y arriver ? Des questions banales mais pour elle, sa réponse était déjà tout prête dans sa tête. Sur son visage, elle avait un sourire qui restait figé, elle était dans son élément, elle était heureuse et avait hâte de travailler avec SilverWing.

Pour le moment, l'étalon avait dans l'idée de manger une carotte. Soit celle qui était dans la poche ou celle dans la main de la jeune femme. Mais la jeune femme finit par lui donner les bouts de carottes qu'elle avait coupé quelques minutes auparavant. Célia lui proposa les morceaux qu'il ne refusait pas. D'ailleurs, celui ci semblait maintenant moins méfiant, il s'approchait de plus en plus de la jeune femme. Elle avait une grosse envie de le caresser, c'est pour cela que durant que l'étalon léchait la main, elle bougea avec délicatesse son autre main, s'approchant doucement de la tête de l'étalon. Elle espérait ne pas l'effrayer car tout cela n'aurait servit à rien.

- Tu vois, je ne t'ai pas fais de mal bonhomme.

_________________
Cloud

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://n3w-ariche.skyblog.com/index.html
SilverWing
Esprit Dompté
Esprit Dompté
avatar

Féminin Taureau Nombre de messages : 124
Age : 26
Emploi : Cheval de western
Date d'inscription : 11/07/2010

La Légende de l'Ouest
Statut: Domestique
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Patience, tout vient à point à qui sait attendre.   Jeu 15 Juil - 21:45

Je continuais de lécher cette main au mélange du goût de carotte et de sel. Je la lécha jusqu'à ce que le gout de la carotte disparaisse. Durant cette tâche, la jeune femme bougea son autre main, je dressa vivement mes oreilles vers elle, et mon regard bifurqua vers cette main qui semblait se rapprocher de moi. Mais avant que je ne puisse écarter ma tête, je pouvais déjà sentir un léger contact qui m'effleurais. Ce contact était plein de douceur et de bienveillance, alors je resta tranquille. En plus comme mes lèvres étaient posée sur l'autre main, je savais qu'elle ne tenait aucun bridon qu'elle risquait de me passer sur ma tête.

Je me laissa caresser la tête, je but le moindre de ses mots. Et à ce moment je compris qu'elle ne voulait réellement aucun mal. Mais je sais aussi que certains humains sont pleins de bonnes attentions mais commettent des erreurs. Mais j'avais confiance en cette humaine, dû moins jusque là, elle ne m'avait offert que des moments de douceurs. Alors pour lui montrer ma bonne volonté, je fit un pas vers elle pour venir coller ma tête contre sa poitrine, exerçant une légère pression. J'étais d'accord qu'elle reste près de moi, et je voulais bien rester avec elle. Mais les palefreniers qui s'occupaient de moi, m'avaient dit d'attendre qu'on vienne me prendre. Je ne comprenais rien à ce qu'ils racontaient, peut-être fallait-il attendre un nouveau maître, sinon pourquoi cette gentille humaine serait venue me voir?

_________________

SilverWing
Respecte moi et je te respecterai. Hais moi et je te haïrai!
Spoiler:
 


Northern Lights
L'envie de liberté sera toujours la plus forte.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloud
Grand Chef
Grand Chef
avatar

Féminin Gémeaux Nombre de messages : 617
Age : 28
Date d'inscription : 21/06/2006

La Légende de l'Ouest
Statut: Clan Cloud
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Patience, tout vient à point à qui sait attendre.   Sam 17 Juil - 17:04

Célia bougeait légèrement le bout de ses doigts histoire de ne pas être engourdit. Lorsque la jeune femme tenta une approche, l'étalon ne fut pas surpris mais il l'observait chaque mouvement comme si il craignait quelque chose, mais il était bien plus fort que l'humaine et en un coup de sabot, il pourrait lui briser un bras, une jambe. Sous ses doigts délicats, elle sentit la douceur du poil gris de cet étalon. L'étalon semblait calme et confiant. Ce moment de câlins ne s'arrêta pas, sa main glissait sur le chanfrein de l'étalon, elle lui murmurait des paroles douces, le rassurant. Puis elle fut surprise parce qu'il se passa par la suite, l'étalon s'approcha de un ou deux pas, pas plus, la jeune femme se méfia car tout pouvait arriver. Mais elle fut surpris de voir la tête de l'étalon venir se coller contre son centre. Elle fut émue, c'était ça, elle retenait sa joie car elle ne s'attendait pas à autant de la part de l'étalon. C'est dans ses moments là, qu'elle se sentait valoriser et surtout heureuse de voir qu'elle avait changé.

La jeune femme en eut presque les larmes aux yeux, ses yeux verts se mirent à pétiller. Puis, ce moment fut briser par le directeur. Un homme de taille moyen arriva, les mains derrière le dos. Il s'arrêta devant le corral de SilverWing. Il regardait l'étalon et Célia, puis il se mit à dire de sa voix grave.

- Vous avez fait votre choix jeune fille ?

Célia leva la tête en l'air, pour retrouver son regard pleins de joie, puis elle regarda le directeur, un sourire aux lèvres.

- Il faut signer ou, monsieur ?

L'homme souria, il pourrait paraitre sévère mais il était sympathique et calme. Un palefrenier arriva avec de nombreux papiers, sûrement ceux de SilverWing. Pendant ce temps, elle murmura quelques paroles à l'étalon.

- Je pourrais te faire pleins d'autres câlins si tu les apprécies.

_________________
Cloud

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://n3w-ariche.skyblog.com/index.html
SilverWing
Esprit Dompté
Esprit Dompté
avatar

Féminin Taureau Nombre de messages : 124
Age : 26
Emploi : Cheval de western
Date d'inscription : 11/07/2010

La Légende de l'Ouest
Statut: Domestique
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Patience, tout vient à point à qui sait attendre.   Dim 18 Juil - 15:29

Je ne bougeais pas restant immobile, je l'entendais me murmurer de douces paroles que je buvais, cela m'apaisait. J'avais envie de lui faire entièrement confiance, mais les hommes m'avais si souvent déçu que j'avais peur d'être trahis une nouvelle fois. Mais avec cette humaine, ce n'était que douceur et calme, et j'aimais ressentir cette sensation qui m'envahissais au plus profond de moi. Je pouvais sentir sa douce main effleurer mon chanfrein. Je décala légèrement ma tête la frottant contre le buste de cette jeune femme, qui semblait m'offrir une partie de son amour. Je pouvais ressentir son émotion au fond de mon être, un frisson me parcourut. Mes yeux reprenait un peu de l'éclat de joie et de bonheur, qu'on m'avait fait oublié durant de nombreuses années.

Mais ce moment de douceur et de sensibilité que je partageais avec cette douce humaine fut briser par un homme de taille moyenne. J'entendais ses pas lourds dans l'allée, je bougea mes oreilles dans sa direction, et je commença de gratter le sol de mon antérieur, sans pour autant bouger. Il s'arrêta et je pouvais sentir son regard sur la jeune femme et moi, je redressa ma tête en prenant soin de ne pas faire de mal à ma douce amie. Je coucha mes oreilles et souffla bruyamment par mes naseaux, cet homme ne m'inspirait que de la méfiance. Je pouvais l'entendre parler d'une voix grave, je voyais mon humaine sourire tout en répondant, je ne saisissais pas les mots qu'ils utilisaient. Désormais je me demandais simplement ce qu'on allait faire de moi.

Un autre homme arriva, c'était un des palefreniers qui s'était occupé de moi peu avant. Eux je ne les aimais pas mais alors pas du tout. Il portait de nombreux papiers dont je ne comprenais pas l'utilité, mais la jeune femme capta mon attention, en me murmurant des paroles. Me disant que je pourrais avoir d'autres câlins. Je posa mon regard sombre sur elle.

*Tu n'emmène avec toi?*

Je baissa à nouveau ma tête, lui offrant ainsi mon chanfrein pour qu'elle continue les douces caresses qu'elle m'offrait.

_________________

SilverWing
Respecte moi et je te respecterai. Hais moi et je te haïrai!
Spoiler:
 


Northern Lights
L'envie de liberté sera toujours la plus forte.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloud
Grand Chef
Grand Chef
avatar

Féminin Gémeaux Nombre de messages : 617
Age : 28
Date d'inscription : 21/06/2006

La Légende de l'Ouest
Statut: Clan Cloud
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Patience, tout vient à point à qui sait attendre.   Mer 21 Juil - 14:47

Elle passait un moment particulier avec cet étalon, lui qui avait voulu l'impressionner dès le départ, mais son caractère lui plaisait et cela serait intéressant de travailler avec lui. Maintenant, il profitait de ce moment, mais la jeune femme s'éloigna, elle signa les papiers. Maintenant SilverWing lui appartenait, c'était officiel. Elle retourna auprès de son cheval, puis elle lui caressa le chanfrein avec délicatesse.

- C'est bon, tu es mon cheval SilverWing


Elle tenait son papier dans la main, mais elle ne semblait pas encore se rendre compte que cet étalon lui appartenait. Maintenant, elle devait trouver un moyen de déplacer l'étalon pour l'emmener dans le ranch. Elle continuait à le caresser puis elle lui parlait de sa douce voix.

- Ecoute, je vais te laisser. Les palefreniers vont te transporter jusqu'au ranch ou je t'attendrais. Mais je te ferais monter dans le camion, et je te ferais descendre.

Mais le directeur était là, et lui avait dit qu'il y avait une possibilité de transport. Célia acquiesça en espérant que SilverWing ne se braque pas. Un palefrenier déposa sur une barrière un licol. La jeune femme continuait à caresser l'étalon, puis ensuite elle tenterait de lui mettre son licol.

_________________
Cloud

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://n3w-ariche.skyblog.com/index.html
SilverWing
Esprit Dompté
Esprit Dompté
avatar

Féminin Taureau Nombre de messages : 124
Age : 26
Emploi : Cheval de western
Date d'inscription : 11/07/2010

La Légende de l'Ouest
Statut: Domestique
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Patience, tout vient à point à qui sait attendre.   Jeu 22 Juil - 12:43

Je restais là immobile, me laissant caresser par le doux contact de cette humaine. Mais je restais aux aguets, les hommes proches de mon enclos ne m'inspirais pas confiance. Ils ne m'avaient encore rien fait de mal, mais je ne les aimais pas. La jeune femme s'éloigna de moi, je voulus la suivre, mais elle se dirigeait vers les autres, alors je me planta dans le sol, la regardant s'éloigner vers eux.

* Où vas-tu? Emmène moi avec toi.*

J'aurais aimé la suivre, mais elle se dirigeait vers ceux qui me faisais horreur. Je laissa échapper un hennissement pour qu'elle me regarde et revienne me voir, mais rien, elle s'éloignait toujours. Je ne sais pas ce qu'elle fit exactement, mais elle revint me voir peu après avec une étrange feuille blanche dans la main. Elle se posta près de moi et me caressa à nouveau mon chanfrein tout en me parlant. Dans sa phrase je reconnus mon nom. Je voulais qu'elle reste avec moi et qu'elle continue à me caresser, elle était la seule à être gentille avec moi.

Elle me caressait et continuait à me parler de sa douce voix, qui me mettais en confiance. Je compris certains mots, notamment "palefreniers" et "camions" ainsi que "ranch". On n'allait donc me déplacer, mais où, mon seul indice était un ranch. Le directeur était encore là, il parlait à la jeune femme qui lui répondait. Puis je vis apparaître un autre homme, un des palefreniers qui m'avais mit là. Je le regarda poser sur la barrière un licol. A la vue du licol, je me raidis, j'eus un mouvement de recul, et redressa haut la tête. Pourtant je ne bougeais pas car l'humaine continuait de me caresser et je ne voulais pas lui faire de mal.

*C'est quoi tout ça? Je veux pas de ce truc sur ma tête.*

_________________

SilverWing
Respecte moi et je te respecterai. Hais moi et je te haïrai!
Spoiler:
 


Northern Lights
L'envie de liberté sera toujours la plus forte.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloud
Grand Chef
Grand Chef
avatar

Féminin Gémeaux Nombre de messages : 617
Age : 28
Date d'inscription : 21/06/2006

La Légende de l'Ouest
Statut: Clan Cloud
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Patience, tout vient à point à qui sait attendre.   Sam 24 Juil - 20:57

Elle pu se rendre, à quel point ce cheval s'était attaché à elle, comme elle s'était attaché à lui. Il hennissait lorsqu'elle s'éloignait de lui et l'observait. De l'angoisse ? Elle ne pu l'affirmer, mais ce qu'elle savait c'est que c'était un comportement positif envers elle, car elle avait été accepté. Lorsque le palefreniers posa le licol sur la barrière, l'étalon recula et eut la tête haute. Mais elle ne vit pas que ça, on pouvait voir une certaine raideur, donc le licol l'effrayait, sûrement une mauvaise expérience. Sachant qu'en plus, il ne pouvait pas voir les palefreniers, la jeune femme tourna la tête puis fit signe de la main aux palefreniers de partir, le directeur fit de même. De toute façon, le camion était prêt à voyager l'étalon. La jeune femme se mit donc dans la tête de rassurer l'étalon, avec un licol il ne risquait rien. Mais peut être que lui, il le voyait comme un objet de torture. Comment allait elle s'y prendre ?

- Calme SilverWing, ce licol ne te fera aucun mal. Je ne te ferais aucun mal, je te le jure.

La jeune femme parlait calmement mais avec une voix rassurante. En temps normal, les cavaliers auraient pris le licol et lui aurait montrer, mais d'abord, elle tenta de lui montrer une autre façon d'aborder le licol, lui montrer que ce n'était pas méchant enfin suivant la personne. La jeune femme sortit, la carotte qui lui restait de sa poche, puis la découpa.

- Allez suis moi !!


Elle se mit donc en marche, essayant d'être le plus proche possible de la barrière métallique. Histoire de le faire passer devant le licol, elle espérait car elle n'était pas sur du résultat et que sa demande soit comprise.

_________________
Cloud

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://n3w-ariche.skyblog.com/index.html
SilverWing
Esprit Dompté
Esprit Dompté
avatar

Féminin Taureau Nombre de messages : 124
Age : 26
Emploi : Cheval de western
Date d'inscription : 11/07/2010

La Légende de l'Ouest
Statut: Domestique
Personnages Humains:
Personnages Equins:

MessageSujet: Re: Patience, tout vient à point à qui sait attendre.   Mer 28 Juil - 15:20

Ce licol il me poursuivait depuis toujours, oh autrefois, cela me gênait mais on me l'avait mis sur la tête avec douceur et ma mère en portait un aussi. Alors je m'étais dit que c'était normal d'en avoir un, mais après, on l'utilisa pour me punir, alors maintenant, il faudra me passer sur le corps pour m'en mettre un sur ma jolie tête. Malgré les caresses et les douces paroles, je voulais fuir loin, loin où je savais que d'autres comme moi vivais sans hommes pour leur donner d'ordre, sans barrière les privant ainsi de liberté. honnêtement, je n'avais jamais compris l'intérêt des hommes pour tous ses morceaux de cordes et de cuir, s'il sont gentil avec moi alors je veux bien essayer de leur faire plaisir, mais pourquoi ne peut tous simplement me demander ce qu'on attends de moi?

L'humaine fit un signe de la main, je savais à peu près où étaient les deux hommes derrière les barrières, mais je ne les voyais pas. pourtant suite au signe de la cavalière, ils s'éloignèrent, je pouvais entendre leur pas jusqu'à ce qu'ils ne deviennent presque qu'un murmure. La jeune femme me parla, elle me caressait toujours, elle me demandait d'être calme, et que ce licol ne me ferait aucun mal et qu'elle non plus ne m'en ferait pas. Je posa mon regard sombre sur elle.

*Je le sais que il ne me fera pas de mal, c'est les hommes qui l'utilisent pour faire mal.*

Ma confiance envers l'humaine était là, mais elle n'était qu'un fil fin et fragile. Voilà ma confiance envers le hommes, fine et fragile, le moindre écart pouvait le briser à jamais.
Je remarqua néanmoins que contrairement aux autres, elle ne le prit pas et me le montra de force, elle parlait de cette voix douce et calme qui se voulait rassurante, et je dois avouer que cette méthode marchait plutôt bien. La cavalière sortit la dernière carotte de sa poche, je l'observa avec attention et intérêt, comme les précédentes elle la découpa en morceau. Puis sa voix s'éleva dans l'air, elle voulait que je la suive, bon d'accord, mais où, les barrières étaient toujours fermés.

Je la regarda se rapprocher des barrières, je me mit à la suivre, elle voulait me faire passer devant le licol, mais moi je détestais cette chose abominable. Comprenant ce qu'elle voulait je me planta dans le sable, pas question que je m'approche de la barrière, je savais les humains assez sournois pour se dissimuler derrière et me lancer des cordes autour de mon encolure, ou même me sauter sur le dos pour me faire plier. Seul mon regard suivie la jeune femme, elle pouvait être déçue et même m'en vouloir je ne voulais rien savoir.

_________________

SilverWing
Respecte moi et je te respecterai. Hais moi et je te haïrai!
Spoiler:
 


Northern Lights
L'envie de liberté sera toujours la plus forte.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Patience, tout vient à point à qui sait attendre.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Patience, tout vient à point à qui sait attendre.
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [RP Clos] Tout vient à point à qui sait attendre [PV : Uridan Sangried & Chïra Ovenstey]
» todd&maïwenn&nathanael -> maintenant tout semble différent, on ne sait pas vraiment comment le monde tourne une fois que le voile se lève !
» On ne sait jamais à quoi s'attendre venant de moi ? with Ethan
» Ce que personne ne sait, ce que personne ne saura jamais.
» Parfois, il me vient des envies de tout brûler, comme ça, pour pas grand chose... [Joanie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
American Horse Ranch :: Ranch Part :: Round Pen-
Sauter vers: